Logo Stereolux

La RSE pour les n… éophytes

La banalité un peu sèche de l'acronyme ne doit pas occulter la réalité dense et multiforme qu'il désigne, ni l'importance de ses objectifs : la RSE, c'est l'ensemble des pratiques liées au développement durable, mises en place à l'échelle d'une entreprise ou d’une association, afin d'agir pour la protection de l'environnement et de déclencher des initiatives dans le champ social. Une structure intégrant la démarche RSE s'engage donc à maîtriser son impact environnemental, à se soucier du bien-être et de la santé de ses salariés, à favoriser la diversité ou encore à privilégier l'emploi local.

En guise de préambule

C'est par souci de cohérence que Stereolux, dans la perspective du renouvellement de son projet artistique et culturel, fait le choix de poursuivre et d'optimiser ses actions RSE existantes, dans une démarche globale et transversale, à destination des publics, des différents partenaires (fournisseur·ses, prestataires, riverain·es) et des équipes internes. Cette démarche se veut résolument concrète :

  • vis-à-vis des publics, par le renforcement de l'accessibilité au bâtiment, l’optimisation des outils de communication, la sensibilisation à certains sujets essentiels, tels l'égalité femme - homme et l'inclusion ;
  • vis-à-vis des riverain·es, des fournisseur·ses, des artistes et des partenaires, par une écoute attentive et la continuation d'un dialogue au long cours ; et par une conduite écoresponsable avec une réduction de son impact environnemental ;
  • vis-à-vis des équipes de Stereolux, par la définition et l'étude d'axes de progression,  des relations accrues entre les services dans la caractérisation du projet (politique tarifaire, ciblage et accueil des publics, médiation...), la poursuite des actions menées en faveur de l'égalité femme-homme et de l'inclusion.

L'ambition affichée de la démarche RSE de Stereolux est née d'une prise de conscience collective, socle d'une réflexion collégiale et agissante.

Les ressorts d'un diagnostic

Une telle ambition suppose naturellement un ensemble d'actions préalables, qui passent par la concertation, la formation et la sensibilisation autant que par les petits gestes du quotidien. Ainsi, depuis une décennie, Stereolux met l'accent sur :

  • la gouvernance associative et la gouvernance du projet initial (à savoir un mode collectif d'administration et de gestion) ;
  • les ressources humaines (plan de formation, égalité salariale) ;
  • la réduction et l'amélioration de la gestion de la production de déchets ;
  • la relation et le dialogue avec les parties prenantes (fournisseur·ses, prestataires, riverain·es).

Sur cette base, un diagnostic - inspiré de la norme ISO 26000 - a été effectué en 2020 avec le cabinet Chorus, dans le cadre d’un appui-conseil de l’AFDAS. Il en ressort que la démarche RSE de Stereolux, si elle est déjà fortement structurée, doit accentuer certaines actions, notamment en matière environnementale. 

En voici les grandes lignes :


Parmi les actions déjà menées par Stereolux : la meilleure gestion des déchets, et leur réduction ; l'attention portée aux tiers et partenaires, ainsi qu'aux ressources humaines (égalité salariale, temps, de travail, etc.) ; la gouvernance associative ; l'intégration au réseau REEVE pour faire des éditions du festival Scopitone des éco-événements ; la formation des équipes à la parité femme-homme, par le biais d'un groupe de travail dédié...

Ce diagnostic posé et ses conclusions établies, un plan d'action a donc été arrêté et présenté en conseil d'administration au mois de septembre 2020.

Work in progress

Avoir un plan, c'est bien. Être en mesure de l'appliquer, c'est mieux. 
Pour ce faire, cinq thématiques ont été identifiées : la gouvernance, les aspects économiques, environnementaux, sociétaux et sociaux.
Les unes, à destination « interne » (anticipation des besoins en termes de formation des équipes, optimisation des compétences managériales et de l'organisation du travail, pratiques environnementales vertueuses), visent à structurer la démarche RSE, à promouvoir l'égalité et la diversité, à informer les différents personnels.
Les autres axes sont, en quelque sorte, à usage « externe » – qu'il s'agisse de développer la mutualisation, d’informer les publics et les artistes résident·e·s de cette démarche, de renforcer les liens avec les différents acteurs locaux, d'analyser l'impact économique de la pandémie de covid-19 auprès des fournisseurs et prestataires, ou encore de rédiger une charte d'achat durable et responsable.

Par ailleurs, des comités de pilotage, constitués par des salarié·es de Stereolux sur la base du volontariat, sont chargés de donner à ce plan d'action son aspect concret : remontée d'idées, chiffrage des objectifs, recherche des personnes ou structures ressources (notamment pour la réalisation prochaine d'un bilan carbone).

Outre les audits et séances de réflexion et de formation nécessaires à sa formalisation et à sa mise en pratique optimale, la démarche RSE consiste également à adapter les petits gestes du quotidien : utiliser du velcro plutôt que du scotch, limiter canettes et bouteilles en plastique, privilégier les déplacements en transports doux, « nettoyer » sa boîte mail, encourager le télétravail, etc., sont autant d'actions concrètes qui « enracinent » la démarche RSE de Stereolux. Parce qu'il n'y a pas de petites victoires.

Notre plan d'actions triennal (2020 > 2022)
Cliquez sur chaque axe pour découvrir le détail des actions prévues

1- Structurer une politique RSE : informer, transmettre et valoriser cette démarche en interne et vers l'extérieur.

Être dans une démarche d'amélioration continue.

Présenter le plan d'actions à l'ensemble de l'équipe, et lui partager les gestes contributifs2e semestre 2021

Structurer, formaliser et diffuser la démarche RSE1er semestre 2021

Informer les artistes résident·es et accompagné·es sur le projet global de l'association2e semestre 2022

Informer les vacataires et le personnel du Bar / Resto du projet de l'association et de son actualitéconstant

2- Renforcer nos relations avec nos parties prenantes (producteur·rices, tourneur·ses, artistes, fournisseur·ses, prestataires, publics, riverain·es…) : 

être à l'écoute de leurs attentes, leur transmettre les nôtres pour les intégrer dans un cercle vertueux.

Analyser les impacts sur les fournisseur·ses et sous-traitant·es pour atténuer les "dégâts" du fait de l'annulation du festival Scopitone et de la fermeture du lieu2e semestre 2021

Ecrire une charte d'achats et veiller à son bon respect1er semestre 2021

Optimiser la connaissance du retour d'expérience des utilisateurs et utilisatrices de Stereolux1er semestre 2021

Identifier les attentes des parties prenantes1er semestre 2021

Renforcer la fréquence des rencontres avec les financeur·ses1er semestre 2021

Etudier la pertinence de renforcer encore les liens avec les acteurs et actrices au niveau localconstant

3- Réduire significativement notre impact environnemental : réduction des déchets, de l'usage du papier et du plastique, réduction énergétique.

Mettre en œuvre les actions limitant les impacts sur le changement climatique (réduire la consommation de plastique, renforcer la signalétique du tri, utilisation de gourdes, limiter le gaspillage alimentaire, développer des solutions de mobilité écologiques, passage au LED, nettoyer régulièrement les espaces de stockage numérique...) 2e trimestre 2022

Approfondir notre connaissance des pollutions, des consommations et formaliser un plan d'action2e semestre 2022

Examiner l'inventaire des bonnes pratiques et étudier leur faisabilité ; encourager l'équipe à mettre en œuvre de nouvelles pratiquesconstant

Réaliser un inventaire des risques naturels, pandémiques et technologiques2e semestre 2020

Poursuivre les analyses et les exercices de consolidation de sécurité (incendie, terrorisme, pandémie...)2e semestre 2021

Etudier les modalités de livraisons par nos prestataires pour identifier les meilleures pratiques et éventuellement leur suggérer d'en changer1er semestre 2021

Etudier la possibilité d'augmenter la mutualisation de matériels artistiques (amplis, …)2e semestre 2022

Etudier l'installation de prises de recharge électrique pour les véhicules des artistes2e semestre 2022

Identifier en quoi l'association peut apporter une contribution, même modeste, à la protection et au maintien de la diversitéconstant

Continuer de creuser l'éco-conception du festival, notamment avec le réseau des éco-événementsconstant

Déduire des idées d'éco-conception du festival Scopitone les initiatives envisageables pour Stereoluxconstant

4- Promouvoir, défendre et protéger les droits humains, l'égalité et la diversité (parité, inclusivité, accessibilité)

Promouvoir l'égalité et la diversité (tendre vers la parité dans la programmation, instaurer une écriture inclusive, éviter les clichés de genre dans la communication visuelle, développer la mixité et l'inclusivité…)2e semestre 2021

Renforcer l'accessibilité du projet et du bâtiment (audit permettant de relever des préconisations en terme d'accueil physique du public et de communication)2e semestre 2021

Former les équipes aux notions de droits humains, plus particulièrement des droits culturels.1er semestre 2021

5- Garantir un cadre légal et qualitatif au travail

Etudier la pertinence d'une procédure en cas d'atteinte aux droits humains et si besoin, formaliser une procédure2e semestre 2021

Clarifier les rôles respectifs des administrateur·rices et des permanent·es. Affiner le rôle du Conseil d'administration et en équilibrer la composition2e semestre 2021

Poursuivre les démarches contribuant au renforcement de la cohésion d'équipeconstant

Mieux anticiper les besoins à moyen terme en formationconstant

Optimiser l'organisation du travail2e semestre 2020

Etudier les modalités de consolidation des aptitudes au management des encadrant·es2e semestre 2021

Nos réseaux

Les équipes de Stereolux collaborent avec plusieurs associations et entreprises dans le cadre du développement de cette démarche RSE :

  • Ici c'est cool : initiative de 25 festivals des Pays de la Loire consistant à sensibiliser les publics aux différents comportements inappropriés lors des concerts ;
  • REEVE : réseau des éco-événements
  • Terra 21 : entreprise spécialisée dans le management du développement durable et la démarche RSE ;
  • Les Connexions : association proposant une écologistique des événements culturels et sportifs (étude des besoins, gestion sélective des déchets, sensibilisation des publics) ;
  • Drastic on plastic : dispositif d'accompagnement des festivals pour des événements zéro plastique ;
  • Le Pôle : participation au groupe de travail développement durable ;
  • Fedelima : participation au groupe de travail développement durable.

Graphisme : [id-pop]