Logo Stereolux
Terminé
Annulé

SAM. 14 mars 20H00

IN·VISIBLE(S) Concert

MOLECULE • ECKER & MEULYZER • THE INVISIBLE LINE • TORO SEDUTO

IN·VISIBLE(S)

20H00 > 00H50 STEREOLUX Salles Micro et Maxi Organisateur : Stereolux Electro Rock Placement libre debout/assis non garanti
Le foodtruck MAMA vous attend toute la soirée sur la terrasse !
Annulé
Tarif sur place 19.00€

|| INFORMATION - CORONAVIRUS ||

Les performances de Max Cooper et Myriam Bleau programmées ce vendredi 13 mars à Stereolux sont maintenues. A l’heure où nous vous transmettons ce message, le décret gouvernemental lié aux nouvelles dispositions de prévention du Coronavirus n’est pas entré en application. Néanmoins, les personnes qui désireraient se faire rembourser peuvent adresser leur demande à celine.barrett@stereolux.org. Les remboursements seront réalisés dans un délai de 15 jours à compter du 16 mars 2020.

Nous sommes par ailleurs au regret de vous annoncer l’annulation du concert programmé samedi 14 mars (Molecule + Invisible Line + Toro Seduto + Ecker & Meulyzer). Les détenteurs de billets pour cet événement seront remboursés selon les modalités suivantes :​
> Les personnes ayant pris leur(s) billet(s) en ligne seront remboursées automatiquement par virement bancaire dans un délai de 15 jours maximum suivant la date de la manifestation. Vous n’avez aucune démarche à effectuer.
> Les personnes ayant acheté leur(s) billet(s) au guichet seront contactées par la billetterie dans un délai de 15 jours maximum suivant la date de la manifestation. Dans cette attente, vous n’avez aucune démarche à effectuer.
Les détenteurs de pass 2-jours seront remboursés au prorata de la valeur des deux soirées selon les modalités détaillées ci-dessus. Vous n'avez aucune démarche à effectuer. 

​Nous espérons avoir le plaisir de vous accueillir et vous remercions de votre compréhension.

Dans le cadre du temps fort IN·VISIBLE(S), du 12 au 15 mars

Cette soirée est comprise dans le Pass 2 soirs


Partenaires medias 

          

 

MOLECULE (FR) - Acousmatic 360°

Imaginez-vous plongé dans le noir, uniquement guidé par votre ouïe, pour une expérience sensorielle inédite, à la fois collective et intérieure : une immersion dans le son devenu espace, une réappropriation par les sens de la matière sonore.

Là est l'enjeu d'Acousmatic 360°, du musicien nomade Romain Delahaye, épaulé par le créateur sonore Hervé Déjardin : un set techno prenant les allures d'une performance, en son spatialisé (grâce à la technologie L-ISA), qui enveloppe et chavire tout en éperonnant l'imagination. Car, s'il s'agit bien de susciter un (r)éveil des sens (en tout bien, tout honneur), le propos est tout autant de susciter des images, d'aiguillonner sa fantaisie, de redonner sa place (centrale) à la connaissance par l'intuition. 
Ici, la performance se situe aussi bien du côté du musicien que de celui de son auditeur.

ECKER AND MEULYZER (BE) - Carbon

Connaissez-vous l’existence de la réserve de semences du Svalbard en Norvège ? Dans ce coin polaire isolé, des scientifiques conservent une gigantesque banque de graines issues des quatre coins du monde. Sous les effets de la fonte des glaces, tout ce patrimoine est aujourd’hui menacé de disparition.

Les musiciens Ecker and Meulyzer ont choisi ce vaste décor pour capturer des sons à l’image des paysages environnants - tantôt glaciaires, tantôt arides - et composer leur album Carbon sorti en 2019. Ce dernier est ici présenté en version live avec un dispositif sonore à 360°. L’objectif est d’inviter le public à vivre une performance unique reflétant les contradictions de l’anthropocène. Carbon rend ainsi visible les nombreux phénomènes entrelacés qui façonnent notre époque.

Ecker et Meulyzer (anciennement Stray Dogs) est un duo belge de musiciens électroniques plaçant le fiel recordings au coeur de leur démarche artistique. Ils ont composé de nombreuses oeuvres ensemble ou à travers d’autres collaborations fructueuses, notamment Koenraad Ecker remarqué pour son projet Lumisokea.

Music : Frederik Meulyzer & Koenraad Ecker

THE INVISIBLE LINE (FR - Nantes)

Au rang des inconnus célèbres, nous pouvons citer le soldat inconnu, l'inventeur de la galette-saucisse et celui des spaghetti bolo, ou encore le vrai Robinson Crusoé. 
À une liste on ne peut plus exhaustive et disparate doit à présent s'ajouter The Invisible Line, énigmatique combo de musiciens connus qui a décidé de jouer des standards rock dissimulé derrière un écran – un truc excitant, et même érotogène –, écran qui ne sera relevé qu'à la fin du concert avec, en prime, feu d'artifice, démonstrations pyrotechniques et fontaines de champagne. 
Pour le reste, mystère... Il paraît que l'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours qui n'en est peut-être pas un détient des infos capitales à ce sujet, mais il demeure introuvable. Il s'agit donc de patienter. 

TORO SEDUTO (FR - Nantes)

Vous connaissez l'histoire de l'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours ? Eh bien, il paraît que l'ours en question (c'est par le voisin de l'homme qu'a vu l'homme que l'info a fuité) ne serait pas un ours – ce qui paraît, à bien y réfléchir, quelque peu étrange, voire louche, dans la mesure où, depuis des temps immémoriaux, c'est toujours un ours qu'a vu l'homme, et un ours également qu'a vu l'homme qu'a vu l'homme – et il n'y a aucune raison valable de changer ce qui depuis des temps immémoriaux est perçu comme un ours... 
Mais on n'est plus sûr de rien et cette affaire qui inquiète dans les plus hautes sphères de l’État, où circule le nom de Toro Seduto, qui serait le voisin de l'homme qu'a vu l'homme – celui par qui donc tout a commencé. 
Le mystère demeure entier, les imaginations s'affolent, les paris vont bon train. 
À moins que derrière l'ours suspectement susnommé se cache un taureau – car toro seduto = taureau assis = sitting bull – taureau qui serait donc un bison...
La rédaction, pour sa part, s'engage à récompenser quiconque lui fournira des infos viables au sujet de ce Toro Seduto.

DÉCOUVREZ AUSSI LES EXPOSITIONS PROPOSÉES DANS LE CADRE D’IN·VISIBLE(S)

Exposition présentée en Plateforme Intermedia : jusqu'à 22h30

  • the weight of light, de Martin Hesselmeier / Andreas Muxel : comment représenter la masse et la gravité de la lumière ? Cette création singulière déjoue les lois de la physique en en proposant sa propre interprétation. A travers leurs mouvements lumineux et leurs fréquences sonores, chacune de ces particules nous invite à questionner notre perception de la lumière et à observer la manière dont les artistes se plaisent à l'interpréter.l
     

Installations proposées dans les salles Multi du 4e étage, et dans le Hall de Stereolux : jusqu'à 22h30

  • Bloom, de Tristan Menez : une expérience permettant de percevoir l’effet des fréquences sonores sur une matière liquide. Un ballet de gouttes d’eau en suspension fait apparaître une fleur naissante dont la corolle s’épanouit.
  • Orbits, de Quadrature : cette installation dévoile avec esthétisme la présence des satellites souvent invisibles à l’oeil nu. A partir de données de l’US Air Force et des sources d’observateurs amateurs, Orbits génère des tableaux de trajectoires de ces appareils.
  • Moi, centre du monde, de Pierre Gufflet & Laurent Mareschal : conçue pour l’occasion, cette installation invite à ouvrir de nouvelles perspectives - normalement invisibles depuis notre position géographique - sur le monde qui nous entoure.
     

Exposition proposée dans le Hall de Stereolux :

  • Invisibles, d’Adeline Praud : elle réalise, à l’invitation de Stereolux, une série de portraits de personnes le plus souvent invisibilisées par la société : immigrants, publics en situation de précarité, en situation de handicap, etc. Ces portraits témoignent de la culture des personnes rencontrées.