Logo Stereolux

Du JEU. 12 mars au DIM. 15 mars

IN·VISIBLE(S)

concerts, performances, installations, workshop, miniconférences...

Stereolux Organisateur : Stereolux

programmation détaillée ci-dessous

Et si l’on essayait de ressentir, plutôt que de voir ? Investissant les différents espaces du bâtiment le temps d'un grand week-end, Stereolux invite à tester des façons alternatives d'écouter de la musique, de comprendre la lumière, d’appréhender les lois de la physique, d'envisager le monde, ou encore de l’observer de plus près. IN·VISIBLE(S) propose un regard amusé mais aussi parfois plus sérieux sur ce qui nous entoure, sous la forme de concerts, performances, installations, conférences, exposition, blindtest... Il y sera question de deviner, d'expérimenter, de s’étonner, de s’émerveiller aussi, et finalement de mieux percevoir ce qui nous semblait invisible.

Au programme :

- Des installations : the weight of light de Martin Hesselmeier / Andreas Muxel nous invite à questionner notre perception de la lumière ; Bloom de Tristan Menez rend visible la forme des sons ; Orbits de Quadrature vient révéler la danse poétique des satellites au-dessus de nos têtes ; création originale commandée pour l’occasion à Pierre Gufflet, Moi, centre du monde permet d’explorer le monde tout en restant immobile.

- Des concerts et performances (vendredi et samedi soirs) : Molecule revient proposer Acousmatic 360°, faisant le pari de recréer les images évoquées par la musique par la force unique de l’imagination ; Max Cooper met sa science au service de la musique pour nous présenter son dernier live audiovisuel Yearning for the Infinite commandé par le Barbican Center de Londres ; Ballistics, une performance mystique de Myriam Bleau met en scène cinq pendules et d’autres surprises !

- Allant vers les sciences humaines, il sera aussi question de s’interroger sur les travailleurs invisibles du numérique à travers une table ronde ; et de redonner corps, parole et identité à des victimes d’invisibilité sociale à travers une exposition.

- Pour pimenter ce rendez-vous, des temps conviviaux pour se rendre in(di)visibles : une soirée de lancement avec un triple vernissage prolongé par un blindtest décalé, des miniconférences renversantes d'histoire de l'art, un workshop sur la visualisation des ondes sonores, et même un atelier dégustation de vin pour en découvrir les moindres secrets.

Une belle façon de rassembler les multiples facettes de Stereolux, lieu de création et de diffusion ayant à coeur de croiser musique et cultures numériques.


Tout au long de l'événement, vous seront proposés au bar et à la brasserie de Stereolux une sélection de vins bios/biodynamiques/natures locaux, sélectionnés par Vintier en partenariat avec les Vignes de Nantes.

Visuel : La casse


Partenaires medias 

          

Archives

MARS2020
...