Logo Stereolux
Gratuit

SAM. 14 mars 14H00

IN·VISIBLE(S) Conférence

Table ronde "Travailleurs invisibles du numérique"

IN·VISIBLE(S)

14H > 15H30 salle Micro Organisateur : Stereolux Placement libre, assis - Gratuit (inscription conseillée)
0€

En amorce du week-end d'exploration des invisibles, cette table ronde permettra de découvrir les coulisses du numérique, et d'échanger avec les intervenants en toute convivialité. On vous attend au sortir du déjeuner, et on vous offre le café ! 


Dans le cadre du temps fort IN·VISIBLE(S), du 12 au 15 mars.

Partenaires medias 

          

Table ronde "Travailleurs invisibles du numérique"

Cliquer sur un like ou lancer une simple recherche sur Google... Avec la massification des usages numériques, nos gestes du quotidien sont devenus une matière première qui alimente, souvent à notre insu, la puissance de feu des géants du Net. Dans les coulisses, des myriades de micro-travailleurs entraînent des IA, animent des chatbots. Invisibles mais omniprésentes, ces tâches répétitives et précaires interrogent en profondeur les mutations du travail et nos relations au numérique. Déshumanisées ou incarnées par des intelligences artificielles qui n'en sont pas toujours, les données de l'invisible forment aussi un vaste terrain de jeu pour les artistes. Alors, comment les internautes produisent-ils de la valeur sous couvert de divertissement et de services ? Comment notre dépendance aux GAFAM alimente-t-elle de nouvelles formes d'exploitation du travail ? Le design peut-il penser des alternatives ? Autant de questions qui seront évoquées par les artistes, chercheurs et designers invités lors d'une séance de keynotes suivie par une table-ronde ouverte aux discussions avec le public.

Avec :

Paola Tubaro, chargée de recherche au CNRS
Paola Tubaro a rejoint en 2016 le CNRS, où elle est affectée au Laboratoire de Recherche en Informatique d’Orsay. Elle était auparavant enseignante-chercheuse à l’Université de Greenwich (Londres). Économiste de formation, elle mène des recherches interdisciplinaires visant à éclairer des phénomènes socio-économiques complexes à l’aide de la science des données, de la simulation informatique multi-agents et de l’analyse de réseaux sociaux. Ses recherches ont porté sur la vie privée sur internet, les communautés de santé en ligne, et plus récemment, l’économie des plateformes numériques et les transformations du travail que celles-ci entraînent. Elle s’intéresse également à l’éthique de la recherche sur les réseaux sociaux et aux nouvelles méthodologies liées aux big data. Elle enseigne la science des réseaux à l’ENS et à l’ENSAE.
https://databigandsmall.com/

Albertine Meunier, artiste
Née en 1964, Albertine Meunier vit et travaille à Paris et Vitry sur Seine. Elle pratique l’art dit numérique depuis 1998 et utilise Internet comme matériau de création. Elle explore l’essence d’une poésie, d’une esthétique du numérique et des réseaux. Elle cultive les formes simples, minimales, semblant parfois «bricolées», volontairement loin de l’hyper-technicité de certains dispositifs numériques.
Ces travaux questionnent, autant de manière critique que ludique, les grands acteurs de l’internet tel que Google, Twitter ou Facebook et le nouveau monde qui nous entoure. Elle tente dans ses recherches et pièces créées à révéler l’invisible ou la poésie des choses numériques.
Albertine déroule le fil d’une poésie ludique, impertinente et drôle. Elle est DataDada et cela se voit !
www.albertinemeunier.net/

Tiphaine Kazi-Tani, enseignantx, chercheurx à la Cité du Design et au CoDesign Lab de Télécom-ParisTech 
Enseignantx, chercheurx à la Cité du Design et au CoDesign Lab de Télécom-ParisTech, Tiphaine Kazi-Tani a egalement été associéx au commissariat de la Biennale Internationale Design 2017 et du Pavillon Français de la Triennale de Milan 2019. Son travail de recherche se porte sur des manières mineures ou minoritaires de faire du design (queer, trans, aux marges des normes), ce qui l'a amenéx à enquêter auprès d'activistes transféministes, anti-capitalistes, écologistes. Son travail a été présenté au Centre Georges Pompidou, à la Gaîté Lyrique, à la BID, au California College of The Arts, aux Laboratoires d'Aubervilliers, etc. Iel est actuellement associéx à un groupe de travail européen consacré aux pédagogies radicales (Teaching To Transgress Toolbox).

Modération : Carine Claude, journaliste
Diplômée de l’École du Louvre et de la Sorbonne, Carine Claude est journaliste, spécialiste des arts numériques et des nouveaux médias. Elle a été directrice de l’information de l’agence de presse Art Media Agency et a travaillé pour L’Express, La Tribune, Poptronics, MCD ou encore Makery. Carine Claude enseigne également l’économie du marché de l'art à l’IESA et le journalisme culturel à la Sorbonne.
https://carineclaudenews.wordpress.com/