Logo Stereolux
Musique Publié le 24/01/2020

IN·VISIBLE(S) : Un live dans le noir avec Molecule (interview)

Imaginez-vous plongé·e dans le noir, uniquement guidé·e par votre ouïe, pour une expérience sensorielle inédite, à la fois collective et intérieure : une immersion dans le son devenu espace, une réappropriation par les sens de la matière sonore.

Avec Acousmatic 360°, Molecule réinvente l'expérience du live en repensant :
- la scénographie :  les artistes se situent au centre de la fosse entièrement plongée dans le noir.
- la diffusion du son : la musique enveloppe les spectateurs grâce à un système de spatialisation en 12 points et à la technologie de pointe L-ISA qui donne un son hyperréaliste, mixé en temps réel par Hervé Déjardin (Radio France).

À l'occasion de Scopitone 2019, Molécule nous avait partagé les dessous de ce dispositif et la manière dont il ressentait cette expérience particulière. 

 

VOUS PROPOSEZ UN voyage INTÉRIEUR CETTE FOIS, AVEC ACOUSMATIC 360° DANS LE NOIR, EN SON SPATIALISÉ. POUVEZ-VOUS REVENIR SUR LE DISPOSITIF TECHNOLOGIQUE DÉPLOYÉ POUR CE LIVE ? 

Avec Acousmatic 360° je plonge dans le noir le public qui est entouré d’un système de diffusion spatialisé en 12 points. Il se retrouve donc au coeur du son. L’idée est de mettre en avant la sensation d’écoute et les effets de spatialisation. C’est un live qu’on a élaboré avec Hervé Déjardin, ingénieur spécialiste en spatialisation à Radio France, avec qui je collabore depuis des années. On a mis ce live au point une première fois pour jouer au Rex l’année dernière. Ce fut un moment assez inoubliable et étonnant. On s'est dit qu’on ne pouvait pas s’arrêter là, alors on a décidé de partir en tournée avec ce projet. 

 


Molecule et Hervé Déjardin pendant Acousmatic 360° à Scopitone 2019 ©David Gallard

 

comment vivez-vous cette expérience ?

Acousmatic 360° est un live qui s’étire beaucoup plus pour laisser place à la spatialisation. L’échange, l’expérience est très différente. 
Très concrètement, j’envoie chacune de mes pistes séparées à Hervé Déjardin, positionné au milieu du public. Il crée alors des mouvements en temps réel avec ces sons et j’interagis sur ces mouvements. Il y a une vraie interaction entre nous.

C’est une expérience très sensorielle, qui est à la fois collective et intime. Je ressens le public, on est tous au coeur du son. Il y a quelque chose de très fort, même plus fort qu’avec un live 360°visuel où le public évidemment écoute, vie la musique, mais est aussi captivé par la vue et les images. 

Acousmatic 360° filmé en caméras infrarouges à la Cigale (Paris), le 18 octobre 2019
"le son tourne et voyage partout autour de nous. L'expérience est forte, c'est le moins qu'on puisse dire. On est réellement immergés dans le son, et l'absence de visuel amplifie encore cette sensation. Ca danse, ça boit, ça trippe." (sortiraparis.com)