Logo Stereolux

CONFÉRENCES – PODCASTS

Retrouvez en podcast toutes les conférences, en partenariat avec Trempolino.

 

MAR. 12 FÉVR 2019 : REGGATTA DE BLANC, LE REGGAE HORS JAMAÏQUE

L’amateur éclairé, devant l’extrême éclectisme des titres choisis, peut de prime abord ressentir une légère impression d’égarement. Que partagent des morceaux comme Ob-La-Di, Ob-La-Da des Beatles, African Reggae de Nina Hagen ou Twist And Crawl de Death in Vegas ?
À l’origine, un vent de liberté a soufflé sur une île des Antilles et emporté avec lui, au-delà des Caraïbes, des sonorités ska pour dissiper le smog anglais. Dans les quartiers populaires de Londres, le beat jamaïcain se mêle naturellement aux sonorités punks. Le Clash, les Ruts, les Members ou les Slits trouvent dans le reggae un nouveau terrain de jeu. De la même façon, le dub de King Tubby gagne les musiques électroniques dès les années quatre-vingt-dix. Le trip-hop voit ainsi le jour avec une multitude de groupes tels que Massive Attack ou Portishead. Reggatta de blanc, du nom du deuxième album de Police, donne à entendre d’une autre oreille le message métissé d’une bouteille jetée à la mer.

Intervenant : Vincent Jegu, passionné de musique, Reggatta de blanc est son premier ouvrage

 

 


MER. 9 JANV 2019 : BOWIE AU CINÉMA

Musicalement et physiquement, David Bowie s'est constamment réinventé au fil du temps et des albums. Sa présence s'est logiquement très vite déplacée vers le cinéma, où il a brillé en tant qu'acteur ou compositeur, mais aussi en tant qu'icône de la culture pop, inspirant ainsi de nombreux films et personnages. Cette conférence agrémentée d’extraits vidéo reviendra sur l’ensemble de cette filmographie.

Intervenant : Alexis Thébaudeau, journaliste et programmateur cinéma.

 


MAR. 6 NOV 2018 : SUPER JAZZ WOMEN - CONFÉRENCE-CONCERT

Chloé Cailleton au chant et Guillaume Hazebrouck au piano nous font partager, en musique et en images, leur passion pour ces musiciennes trop méconnues.

Terry Pollard, Mary Lou Williams, Mary Osborne, Melba Liston, Dolly Jones, Vi Redd, Carla Bley, Maria Schneider ... Vous connaissez ?  A part quelques exceptions, les noms qui font l'histoire de cette musique et que l'on trouve dans les ouvrages dédiés au jazz sont essentiellement masculins. En y regardant de plus près, elles sont bien là, nombreuses, productives, audacieuses.
Alors pourquoi ne pas relire autrement l'histoire de cette musique, à travers des portraits de femmes instrumentistes qui ont considérablement apporté au jazz, et qui ont influencé les autres musiciens de leur temps, sans que personne ne fasse part de sa dette. Des femmes libres et talentueuses qui pourraient bien inspirer les aspirantes musiciennes de demain.


MER. 26 SEPT 2018 : LES INFLUENCES LITTÉRAIRES DE ROBERT SMITH

Inspiré par L’Étranger d’Albert Camus, le monde des mots de Robert Smith est, dès « Killing An Arab », un univers sous influence littéraire. Truman Capote, Penelope Farmer, John Milton, Mervyn Peake, Franz Kafka hantent des textes sombres, désespérés et s’enfonçant de plus en plus dans un état dépressif tour à tour léthargique et extraverti. Ce que l’on va voir ce soir, ce sont ces influences mises à nu, en allant chercher dans les textes ce qui vient d’un poème, d’un livre, d’une nouvelle.

Intervenant : Guitariste, compositeur, Philippe Gonin est Maître de Conférences à l'Université de Bourgogne Franche Comté où il enseigne l'histoire et l'analyse du rock et du jazz ainsi que les rapports entre musique et cinéma.


MAR. 15 MAI 2018 : 1968 - L’EXPLOSION DES AVANT-GARDES

Au cours de cette conférence, nous évoquerons tous les mouvements qui ont contribué il y a déjà un demi-siècle, avec un esprit différent et un vocabulaire novateur, au bouleversement de l’univers des musiques d’aujourd’hui. Les expérimentations du minimalisme et les révoltes identitaires de la soul et de la « new thing » aux Etats-Unis ; l’émergence de la musique électronique et les nouveaux langages du rock et du jazz en Europe, de Londres à Cologne en passant par Paris; enfin, bien avant que l'expression "world music" ne s'impose, la découverte d'autres cultures qui contribueront au renouveau de la pop.

Intervenant : Pascal Bussy, conférencier, auteur, journaliste, directeur de labels.


LUN. 5 FÉVR 2018 : L’HISTOIRE DU VIDÉOCLIP

Décrire de façon précise l’origine et l’évolution de ces films musicaux qui font aujourd’hui partie de notre culture est une chose délicate. Leur histoire est jalonnée d’initiatives diverses, motivées par des ambitions qui le sont tout autant. Cette possibilité de générer des images fortes, aptes à sublimer des chansons n’a d’ailleurs pas échappé à une industrie qui investit massivement dans la production de ces films. Denis Walgenwitz propose une description des temps marquants de l’histoire du vidéoclip, mais relate aussi des expériences plus souterraines qui constituent le ferment de la production des vidéoclips tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Intervenant : Denis Walgenwitz

 

 


JEU. 11 JANV. 18H30 : DE MASSIVE ATTACK À BANKSY, L’HISTOIRE D’UN GROUPE D’ARTISTES, DE LEUR VILLE, BRISTOL, ET DE LEURS RÉVOLUTIONS.

A partir de 1980, la ville anglaise de Bristol, engluée dans le chômage, voit exploser les scènes post-punk, reggae, hip-hop et graffiti, qui la transforment. The Wild Bunch rassemble les meilleurs DJs et se produit à Londres et même Tokyo, en 1986. De ce collectif naissent le groupe Soul II Soul et le trio Massive Attack en 1988. Commence alors une immense histoire…

Intervenante : Mélissa Chemam, auteur de DE MASSIVE ATTACK A BANKSY, l’histoire d’un groupe d’artistes, de leur ville, Bristol, et de leurs révolutions.


Lun. 4 déc. 18h30 : histoire des radios pirates

« Je n’ai pas connu l’âge d'or des radios pirates, en tout cas celui qui a bercé mon imaginaire de rocker. Notamment Radio Caroline dans les années 60, avec son studio, son émetteur AM et son immense antenne, embarqués à bord d'un cargo mouillant en Mer du Nord dans les eaux internationales. Cela a certainement nourri mon parcours radiophonique et contestataire, ainsi que ma vie de musicien de la Mano Negra. J’écoutais toujours pendant nos tournées les radios locales plus vraiment pirates mais associatives et musicalement émancipées. Après la tournée Cargo 92, de retour d'Amérique Latine à bord du cargo Melquiades, chargé d'une malle de vinyles, j'ai commencé a pratiquer moi-même la radio. C'était à Radio Latina à Paris, la voix de la communauté latino parisienne, encore imprégnée par l'exil politique et les luttes contre les dictatures latino américaines. Après ce fut la mode de la musique cubaine et latino, mais moi je m'intéressais plus à l'histoire maquisarde de Radio Rebelde pendant le révolution cubaine, j'ai démissionné, c'était plus tenable, l'avidité des nouveaux propriétaires colombiens de Radio Latina allait crescendo mais l'association Fréquences Ephémères était née. Radio locale et nomade, Fréquences Ephémères résiste à l'hégémonie libérale et marchande qui truste la bande FM. Créée en 1995, Fréquences Ephémères, s'appliquait à ressusciter l'esprit de feu les radios libres et pirates par la ré-appropriation citoyenne de l'espace hertzien. La suite on en parlera ensemble… »

Intervenant : Antoine Chao est, avec Charlotte Perry et Giv Anquetil, aux manettes de "Comme un bruit qui court", tous les samedis sur France Inter. Réalisateur sonore, reporter, c’est aussi un pédagogue hors pair et la cheville ouvrière de nombreuses radios temporaires.
 


MAR. 21 NOV. 18H30 : UNE HISTOIRE DU PIRATAGE

De Mozart à Napster, la musique a toujours circulé comme bon lui semble, loin du cadre juridique et commercial qu'on a tenté de lui imposer. Cette conférence raconte cette longue histoire qui a débuté bien avant internet. Au Vatican, dans les faubourgs populaires de Londres au XIXe siècle ou dans le sous-sol de Bob Dylan, l'appétit de musique sera toujours plus fort que la loi.

Intervenant :
Sophian Fanen, journaliste, fondateur du journal Les Jours, spécialiste de l’industrie musicale.

 


MAR. 7 FÉVR. 18H30 : LES INVENTEURS DE CLAVIERS AU XXE SIÈCLE - AVEC LAURENT DE WILDE

Développant le thème de son ouvrage Les Fous du son, paru en 2016, Laurent de Wilde nous raconte en sons et en images l’histoire de la rencontre fabuleuse entre la musique et l’électricité, de Thomas Edison à Robert Moog. À travers les portraits de ces inventeurs dont la plupart ont choisi le clavier comme support, c’est toute l’histoire musicale du XXe siècle qui défile sur leurs touches noires et blanches.

Intervenant :
Normalien, jazzman formé à New York et pianiste reconnu, Laurent de Wilde a été l’un des pionniers de la révolution électronique dans le jazz des années 2000, et continue de se produire activement. Il est l’auteur de Monk (Folio/Gallimard, 1995) et de Les Fous du son (Grasset, 2016). 
 

 


MAR. 10 JANV. 18H30 : AU COEUR DU RYTHME : LA BATTERIE AVEC JÉRÔME ‘IGNATUS’ ROUSSEAUX

Apparue au tout début du siècle dernier avec le jazz, la batterie symbolise l’irréversible montée en puissance du rythme dans les musiques populaires : rhythm’n’blues, rock, rap, jusqu’aux familles des musiques du monde – les fûts et les cymbales sont même sollicités par certaines musiques électroniques pour atteindre un groove et une transe incomparables. Au cours 
de cette conférence émaillée de portraits emblématiques, nous retracerons l’histoire de cet instrument qui permet souvent à une musique de parler autant au corps qu’à l’esprit.

Intervenant :
Jérôme ‘Ignatus’ Rousseaux, conférencier et musicien.