Logo Stereolux
Action culturelle Publié le 07/04/2020

NOUS, LES INVISIBLES ?! - l'exposition en ligne

Puisque l'accès à Nous, les Invisibles ?!, exposé dans le hall de Stereolux, a été très vite rendu impossible suite aux mesures de santé publique prises pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, c'est l'exposition qui vient à vous !
Retrouvez ci-dessous la série de portraits, réalisée par Adeline Praud à l’invitation de Stereolux, fruit de rencontres avec des personnes le plus souvent invisibilisées par la société : en situation de précarité, de migration, de handicap... À ces portraits, la photographe adosse les témoignages recueillis durant ces échanges.

L'Observatoire National de la Pauvreté et de l'Exclusion Sociale a mené différents travaux sur l'invisibilité sociale. Il en ressort qu'elle serait un phénomène de non reconnaissance, un déni de reconnaissance individuel ou collectif, ou une méconnaissance. Ce sont tous ces moments où l'on refuse ostensiblement de confirmer une personne ou une communauté dans leur valeur sociale.

De l'absence de reconnaissance au mépris, le chemin se franchit rapidement. Hors la loi, incarcérés, cachés, voilés, disqualifiés, handicapés, sans logement, sans papier, sans travail, sans voix..., nombreux sont les individus mis hors de notre regard, rendus “invisibles”

L'idée de cette exposition est de redonner corps, parole et identité à des victimes d'invisibilité sociale. Stereolux a donné carte blanche à l'auteure photographe nantaise Adeline Praud. Elle est allée à la rencontre de femmes et d'hommes accompagné.e.s par les relais sociaux partenaires de la structure : le réseau Stereolidaire.


À propos de l’auteure photographe Adeline Praud : 
Dans le cadre de ses travaux artistiques, Adeline Praud va le plus souvent à la rencontre de personnes en marge. Depuis 2017, elle travaille sur le projet I want to change but I don't know how to. I feel lonely. Cette série photographique au long cours l'a amenée à vivre six mois dans le nord-est des États-Unis, au sein d'une maison de transition qui héberge des personnes souffrant d'addictions, tout juste sorties de prison.

> Lire l'interview d'Adeline Praud

Stereolux et Adeline Praud remercient le restaurant social Pierre Landais, Solidarité Estuaire, l’association Trajet, le foyer La Rabotière, l’IME La Bauche du Rouet, le Secours Populaire, les chantiers d’insertion Bara’Mel et Réagir Ensemble.