Logo Stereolux
Terminé

Du MER. 21 sept. au DIM. 25 sept.

Parcours d'exposition Scopitone Installation

UNFOLD (Ryoichi Kurokawa) // CONSTRAINED SURFACE (Ryoichi Kurokawa) // REKION (Katsuki Nogami)

Le Château des ducs de Bretagne - Tour du Fer à Cheval

Le Château des ducs de Bretagne - Tour du Fer à Cheval Organisateur : Stereolux Arts numériques Première française Scopitone 10H > 18H
Ouverture de unfold le mardi 20/09

GRATUIT

Unfold / Ryoichi Kurokawa (JP)

unfold est une installation audiovisuelle, comprenant trois écrans disposés verticalement de façon à créer une forme parabolique. Profondément immersive, elle est le fruit d’une collaboration art/science entre Ryoichi Kurokawa et l'astrophysicien Vincent Minier, ce à l’initiative de Stereolux et du CEA, Paris-Saclay. Évocation extrêmement précise et scientifiquement poétique de la naissance des étoiles, unfold manie des données difficilement compréhensibles pour le commun des mortels (dynamique, densité, température, couleurs de l'univers, etc.), tout en offrant une intense et troublante impression de déploiement des sens.
Le spectateur, dominé par les écrans verticaux, se plonge dans le maelström d’images générées par la manipulation numérique de données scientifiques. Le son ajoute encore à l’effet d’abstraction, tout en insistant sur la sensation d’immersion physique.

N.B. : Le CEA Paris-Saclay organise une conférence le mardi 20 septembre 2016 afin de présenter le projet : "Science, technique, imaginaire : l'expérience numérique" 

Installations sonores immersives, lives audiovisuels ou œuvres holographiques, la démarche artistique du Japonais Ryoichi Kurokawa englobe une large gamme de disciplines contemporaines, même si l’omniprésence de l’image et du son est au centre de ses recherches. Artiste autodidacte, Kurokawa s’initie seul aux technologies informatiques et aux techniques artistiques depuis le début des années 2000. En quête de synesthésies, il aime à manipuler l’image et le son conjointement, pour troubler le spectateur. Avec unfold , le Japonais poursuit son travail sur le temps et la perception de l’espace, représenté par des œuvres comme Rheo : 5 horizons (2010) ou constrained surface (2015).

Première française
Création Scopitone​

Commission et coproduction : FACT (Foundation for Art and Creative Technology), Stereolux et Salford University, avec le soutien du CEA Irfu - Paris Saclay (Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives / Institut de Recherche sur les lois fondamentales de l'Univers), Arcadi et le DICRéAM (Dispositif pour la Création Artistique Multimédia et numérique).
Concept, direction, composition, programming, design: Ryoichi Kurokawa
Producteur: Nicolas Wierinck
Programmation: Hiroshi Matoba
Conseiller scientifique: Vincent Minier, astrophysicien au CEA Irfu, Paris-Saclay
Données scientifiques: CEA (Herschel HOBYS, COAST, Frédéric Bournaud, Pascal Tremblin, Patrick Hennebelle, Rémi Hosseini-Kazeroni), ESA, NASA, BLAST Experiment, SuperCOSMOS H-alpha Survey Production studio Ryoichi Kurokawa.
Courtesy White Circle.

Unfold Ryoichi Kurokawa Scopitone

Constrained Surface / Ryoichi Kurokawa (JP)

Jouant avec les notions de surfaces et d’espace,  constrained surface est une installation audiovisuelle volontairement déstabilisante, qui questionne notre conception de l’espace physique et ses dimensions. Composée de deux écrans disposés de manière asymétrique et sur lesquels se réfléchit la lumière, constrained surface perturbe profondément notre perception intime de l’environnement. Soutenue par une musique convulsive et électrique, l’installation est un manifeste froid et inquiétant en faveur d’un moderne dérèglement des sens.


Installations sonores immersives, lives audiovisuels ou œuvres holographiques, la démarche artistique du Japonais Ryoichi Kurokawa englobe une large gamme de disciplines contemporaines, même si l’omniprésence de l’image et du son est au centre de ses recherches. Artiste autodidacte, Kurokawa s’initie seul aux technologies informatiques et aux techniques artistiques depuis le début des années 2000. En quête de synesthésies, il aime à manipuler l’image et le son conjointement, pour troubler le spectateur. Avec constrained surface, le Japonais poursuit son travail sur le temps et la perception de l’espace, représenté par des œuvres comme Rheo : 5 horizons (2010), tout en faisant écho à unfold (2016), présentée dans le cadre du festival.

Première française

Concept, direction, composition, programmation, design: Ryoichi Kurokawa
Programmation: Hiroshi Matoba
Producteur : Nicolas Wierinck
Produit par Studio Ryoichi Kurokawa
Commission del Espacio Fundación Telefónica Lima
Courtesy White Circle

Constrained Surface  Ryoichi Kurokawa Scopitone

REKION VOICE / Katsuki Nogami (JP)

Humaniser le robot ? Automatiser l'humain ?

En détournant les technologies, les usages, les codes, Katsuki Nogami propose un regard critique sur l'intelligence artificielle, et cette quête de fusion entre l'homme et la machine, dont cette dernière ne se contente plus de lui ressembler physiquement, mais aussi d'imiter son fonctionnement cérébral.

L'artiste aborde ces questions avec une forme de dérision, où des robots plutôt « old school », semblent esclaves de leur propre autonomie.

Déjà présent à Scopitone 2015 avec Yamadataro project, Katsuki Nogami est artiste mutlimédia, producteur de film. Il a étudié auprès d’Olafur Eliasson à l’Université d’art de Berlin et est diplômé de l’Université de Musashino.

Directeur technique : Taiki Watai
Assistant technicien : Jun Inagaki

Prix Digital Choc 2016 pour la jeune création en arts numériques organisé par les festivals Scopitone (Stereolux) et Digital Choc (Institut français du Japon)
Comité de sélection : Yukiko Shikata (commissaire indépendant), Seichi Saito (Rhizomatiks), Samson Sylvain (Institut français du Japon - Tokyo), Cédric Huchet (Scopitone)
Co-organisé par : Ambassade de France au Japon / Institut français du Japon / Digital Choc

site web