Logo Stereolux

VEN. 13 sept. 16H00

Conférence

Table ronde “Conservation de l’art numérique”

Y-a t-il une DLC pour les créations numériques ?

16H -17H30 Ancien MiN Organisateur : Scopitone Arts numériques Cellule 29 / Accès libre dans la limite des places disponibles

GRATUIT

Les expositions sont ouvertes, en accès libre, de 12h à 22h30.
Cet événement est également accessible via le PASS PRO (qui permet de bénéficier d'un accès prioritaire jusqu'à l'heure de l'événement).

Table ronde “Conservation de l’art numérique”

Les œuvres interactives, génératives, performances ou lives AV, quel que soit leur degré de numéricité, n’ont jamais été aussi nombreuses. Pour autant, beaucoup d’acteurs de la création – à commencer par les artistes – se questionnent désormais sur la pérennité des œuvres numériques : code informatique obsolète, supports matériels désuets après seulement quelques années, et parfois impossibles à remplacer, rendent l’art numérique particulièrement difficile à conserver.

Alors, existe-t-il une DLC (date limite de conservation) pour les œuvres numériques ?  Comment les sauvegarder pour les générations futures ? Peut-on imaginer des chefs-d’œuvre numériques condamnés à disparaître dans un futur proche ? Quelles sont les problématiques et les pratiques existantes en matière de conservation ? En l’état actuel, rien n’est garanti, tant les enjeux et les protocoles de conservation paraissent obscurs. Tour d’horizon des réflexions en la matière et des pratiques mises en place.
 

Modération :
Adrien Cornelissen

Intervenants :
Valérie Hasson-Benillouche, directrice de la galerie Charlot
Quentin Destieu, artiste et directeur du Festival des Arts multimédia GAMERZ à Aix-en-Provence
Alexandre Michaan, restaurateur du patrimoine, spécialisé dans la préservation des œuvres audiovisuelles et numériques


Adrien Cornelissen 
Au fil de ses expériences, Adrien Cornelissen a développé une expertise sur les problématiques liées aux projets innovants notamment dans la création numérique. Il a collaboré avec une dizaine de magazines français - dont MCD, digitalarti ou la Revue AS - et structures culturelles ce qui a donné lieu à près d'une centaine de publications depuis 2015. Adrien Cornelissen accompagne des structures créatives sur leur développement et leur stratégie et intervient dans quelques établissements d’enseignement supérieur comme l’ECV Nantes.

Valérie Hasson-Benillouche
Valerie Hasson-Benillouche, pionnière et engagée dans le monde du numérique, a fondé la Galerie Charlot en 2010 à Paris puis à ouvert un deuxième lieu en 2017 à Tel Aviv.  Travaillant initialement dans le monde de la mode, Valérie a sillonné le monde et vécu à Paris, Tokyo, Milan, Madrid. C’est à travers ces voyages que se révèle sa passion pour l’art et qu’elle commence sa collection personnelle.
Mariée et mère de 3 enfants, aujourd’hui adultes évoluant dans le monde de l’architecture, de la musique et de l’hôtellerie, Valérie a préalablement créé Antipodes, société d’objets design qu’elle dessine, fabrique et exporte à l’international jusqu’à la fin des années 90. Elle enrichit son activité dans le domaine de l’architecture d’intérieur qui la conduit également à conseiller ses clients sur leurs achats d’oeuvres d’art.
En 2010, en continuité avec son évolution professionnelle, Valérie ouvre la Galerie Charlot à Paris puis à Tel Aviv dont la vocation est de représenter des artistes issus de l’univers numérique.
A travers le monde, lors de conférences et de foires à Paris, Bâle, Bruxelles, NY... Valérie et ses collaborateurs se consacrent, à l'essor de l’art numérique en tant qu’art majeur, partie intégrante de l’art contemporain. 
https://www.galeriecharlot.com/

Quentin Destieu
Quentin Destieu est artiste et directeur du Festival des Arts multimédia GAMERZ à Aix-en-Provence ainsi que du Lab-GAMERZ, lieu de résidence et de formation axé sur les pratiques numériques dans le champ de l’art contemporain. Explorant les média actuels, son travail artistique questionne un monde saturé par la technologie en jouant avec les frontières et les relations entre les technologies et les cultures populaires.
Fondateur du collectif Dardex, il expose régulièrement ses travaux dans différents festivals et expositions en France et à l’étranger depuis 2003.
Artiste associé au laboratoire PAMAL d’archéologie des média de l’École Supérieure d’Art d’Avignon, il est aussi doctorant au Centre Norbert Elias où il développe une thèse intitulée « Art contemporain et nouvelles fabriques numériques ».
Depuis 2013 il enseigne au sein du Master Création Numérique d’Aix-Marseille Université.
http://dardex.free.fr

Alexandre Michaan
Alexandre Michaan est restaurateur du patrimoine, spécialisé dans la préservation des œuvres audiovisuelles et numériques. Après un parcours d'histoire de l'art à l’Ecole du Louvre et de restauration du patrimoine à l’Institut national du Patrimoine, il se focalise sur les enjeux d'obsolescence technologique liés aux nouveaux médias dans l'art contemporain. Il travaille depuis 2014 comme restaurateur indépendant, avec plusieurs institutions dont le Centre Pompidou, le C2RMF, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, la Maison Européenne de la Photographie et le Centre National des Arts Plastiques.