Logo Stereolux
Terminé

Du LUN. 25 avr. au MAR. 26 avr.

Performance

Projet Eva

NOUS SOMMES LES FILS ET LES FILLES DE L’ÉLECTRICITÉ

18h // 19h // 20h // 21h STEREOLUX Salle MICRO Organisateur : Stereolux Arts numériques A partir de 12 ans. 16 places par séance. Durée de la performance 30 min.
Merci d'arriver à l'heure, la performance nécessite un temps de préparation et d'habillage de 30 minutes. AVERTISSEMENT : Cette expérience n’est pas recommandée aux personnes présentant les problèmes de santé suivants : commotion cérébrale (ou ayant subi une chirurgie crânienne); épilepsie; décollement de la rétine (ou ayant subi une chirurgie oculaire). Merci de votre compréhension.

LE MOT DU PROGRAMMATEUR

La vitalité de la création québécoise est à l’honneur avec un objet hybride qui prend à partie le spectateur. Une nouvelle expérience l'attend, et peut-être aussi une prise de conscience...

Projet Eva

Depuis 2003, les artistes et concepteurs québécois Simon Laroche et Étienne Grenier questionnent, sous le nom de Projet EVA, les relations entre les individus, les systèmes informatiques et leurs extensions physiques. Dès lors, leur travail revêt une dimension critique, également à l’œuvre dans NSFFDE, qui s’inspire des expériences de manipulations mentales sous psychotropes mises en place par la CIA dans les années 50.

Pour ce projet hybride, entre performance et spectacle participatif, les spectateurs sont invités à revêtir un casque d’un genre inédit, projetant des images sur leurs visages et enregistrant leurs voix. Immersion garantie dans une expérience pour le moins déroutante - mais évidemment inoffensive - à l’image de Cinétose, la performance robotique mémorable que Projet EVA présentait déjà à Scopitone en 2012.

A propos du collectif EVA 

Formé de Simon Laroche et d’Étienne Grenier, tous deux artistes, concepteurs en médias interactifs et enseignants, Projet EVA est un collectif qui produit des installations et des performances associant arts et technologies depuis 2003. Une attention particulière est portée sur les problématiques propres aux relations entre les individus, les systèmes informatiques et leurs extensions physiques.
L’exploration des moyens technologiques de déprogrammation des perceptions est au centre de la production du collectif qui couvre les champs de la robotique, de l’électronique, de la vidéo et de l’audio. 
Projet EVA est né d’un désir de créer des œuvres critiques, expérimentales et transgressives.

Simon Laroche : artiste, enseignant et concepteur en médias interactifs, il crée des installations et des performances audiovisuelles, robotiques et body art. Il a développé une approche critique de l’hybridation des systèmes artificiels, biologiques et sociaux. Simon Laroche enseigne en arts électroniques à l’université Concordia et collabore avec des créateurs oeuvrant dans les domaines du théâtre, de la danse, de la mode et du cinéma.

Etienne Grenier : artiste oeuvrant dans le domaine de la culture numérique, ses activités de concepteur multimédia l’ont amené à collaborer avec des partenaires associés à l’architecture, au théâtre, à l’éclairage, à la danse et à la vidéo. Son intérêt pour le milieu des arts s’est manifesté à travers son implication dans différents organismes  (PRIM, Eastern Bloc, CQAM). Il a également enseigné à l’École des Médias de l’UQAM.

CREDITS
Le projet est soutenu par le Conseil des arts et lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal et Concordia Part-Time Faculty Association.
Le collectif souhaite remercier Les Productions Recto-Verso et Agence Topo.

Projet Eva