Logo Stereolux
Terminé

MER. 19 sept. 18H00

Performance

Emmanuel Mailly et Elie Blanchard / Rodeo Ranger

MAISON DES ARTS DE SAINT-HERBLAIN

durée : 45min Maison des arts de Saint-Herblain Organisateur : Stereolux / Scopitone Ciné-concert A partir de 10 ans / Placement libre assis

Gratuit (entrée libre)

Emmanuel Mailly et Élie Blanchard (FR)

Rodeo Ranger, Fragments d'une traversée

Ciné-concert, essai documentaire inclassable, pour lequel son et image sont fabriqués en direct. Comme des centaines de personnes chaque jour, deux adolescents guinéens prennent tous les risques pour rejoindre l’Europe en arpentant les chemins de la migration.
Du Niger à la Libye, de leur traversée de la Méditerranée à leurs premiers pas dans Paris, Rodeo Ranger suit le parcours de ces jeunes gens partis, à des milliers de kilomètres de chez eux, à la recherche d’un avenir meilleur. Entre solitude, rêves personnels d’autonomie et de liberté, et les espoirs que parfois toute une famille a placés en eux, ces jeunes affrontent les nombreuses difficultés de leur dangereux périple…

Emmanuel Mailly et Élie Blanchard ont rencontré une dizaine de jeunes réfugiés, logés dans un hôtel de Chauny et soutenus par l’association La Boussole. Ils ont recueilli les témoignages de leurs différents parcours et de leur quotidien dans cette petite ville de l’Aisne. Ce travail est le point de départ de l’écriture d’une forme cinématographique performative : à chaque présentation, Élie Blanchard fabrique les images du film avec, pour seule matière, des photographies et, pour seul outil, une caméra, pour autant de variations narratives, jalonnées de traces et d’images mentales. Également issue d’un processus expérimental, la musique interprétée par Emmanuel Mailly étire des paysages sonores vibrants, criants, stridents, apaisés : un jaillissement brut qui s’agrège et s’entremêle entre bruitisme et guitares blues.


Emmanuel Mailly enseigne les mathématiques et pratique depuis vingt ans la musique expérimentale. Issu de la scène noise expérimentale, il est un de ces musiciens autodidactes et instinctifs qui ont su prendre leurs distances  avec la musique en considérant que chaque objet cache une matière sonore infinie. Explorateur et orfèvre, il sculpte des albums et des pièces sonores bruitistes et poétiques, à l’aide d’objets détournés, de guitare arrangée, etc., conviant l’auditeur à d’étranges voyages personnels.

Élie Blanchard, plus connu sous le nom de Yro, entretient une relation toute particulière avec la matière, les déformations, les expérimentations, élaborant une œuvre narrative singulièrement sensitive et mentale. Privilégiant le geste et l’instant, son œuvre à dominante performative explore un langage cinématographique que traversent des formes plastiques récurrentes (cercle, ligne, triangle, translation...). Son geste précis et instinctif prend la forme d’une véritable chorégraphie, à la recherche d’une écriture cinématographique plus libre et plus vivante. Qu‘ils soient naturels, usinés, fabriqués ou trouvés, les matériaux qu’il utilise, tels la lumière, le papier, la photographie, sont détournés de leur fonction première et questionnent notre rapport à l’image, à sa matérialité et à sa temporalité.

Élie Blanchard présentera également (sous le nom de Yro), la performance Ashes avec Martin Messier, en clôture de Scopitone, le dimanche 23 septembre à Stereolux.


Musique : Emmanuel Mailly et Élie Blanchard
Images & manipulations : Élie Blanchard
Entretiens sonores : Aferdite Ibrahimaj

Avec Mamadou Bah, Thierno Diakite, Mouhamad Abdel Gadiri, Satwinder Singh, Salahedine Maiga, Garran Diarra, Djibril Soukouna, Bandé Macalou et Mamadou Kome.

Une coproduction Sorties de Crises, ASCA Beauvais, Grange à Musique de Creil et Avoka.

Avec le soutien de Madame la députée Bechtel, de la Ville de Beauvais, de la DRAC Picardie, de la Région Picardie, du Département de l’Oise et de la Ville de Creil.
Avec l’aide précieuse de l’association La Boussole et l’aimable autorisation du Conseil Départemental de l’Aisne.

Remerciements à Magali Nowacki, Fabienne Marchienni, aux équipes de l’Asca et de la Grange à Musique, à l’association des Chemins de fer des Côtes-du-Nord, à Armand Oudimba, Victoire Mayela, Victoria Follonier, Julien Appert, ainsi qu’à tous ceux qui nous ont aidés dans la réalisation de ce projet.

Coproduction : Maison des arts de Saint-Herblain et Stereolux / Scopitone