Logo Stereolux
Arts numériques Publié le 13/11/2019

Retour sur la résidence de Camille Saglio sur le ciné-concert "Crin Blanc"

En résidence à Stereolux pour plusieurs jours, Camille Saglio partage les premières étapes de création du ciné-concert "Crin Blanc" à partir du film d'Albert Lamorisse sorti en 1953 et sur une musique composée avec Matthieu Dufrene.

Pouvez-vous vous présenter ? 

Je m'appelle Camille Saglio, je suis musicien et j'habite sur la Loire, à Chalonnes sur Loire. Je suis principalement chanteur, mais également guitariste, joueur de oud et de n'goni. Ce qu'on pourrait appeler ma marque de fabrique est de chanter dans un mélange de langues existantes et de langage imaginaire. 
En 2010, j'ai monté ma compagnie, Anaya, qui produit mes spectacles mêlant la musique à d'autres disciplines telles que le théâtre, les contes ou la danse.

Pouvez-vous nous parler de cette nouvelle création sur laquelle vous travaillez, en quelques mots ?

Il s'agit d'un ciné-concert auour du film Crin blanc d'Albert Lamorisse. C'est un film de 1953, grand prix du jury de Cannes à l'époque, qui nous raconte la rencontre entre un cheval sauvage en Camarque, Crin blanc, et un petit pêcheur d'une dizaine d'années, Folco. Nous sommes deux musiciens, Matthieu Dufrene et moi-même, à jouer la musique composée pour l'occasion en direct pendant la projection.

Quels sont les objectifs et les différents axes / temps de travail de cette résidence ? 

En même temps que le film et la musique, seront projetées des créations vidéo réalisées par Mickaël Lafontaine afin d'immerger un peu plus le spectateur dans les scènes du film. Ces vidéos seront projetées sur des panneaux réalisés par le plasticien Serge Crampon. Le but de cette résidence est de décider ensemble des passages du film accueillant ces vidéos, ainsi que leur contenu.

Que venez-vous chercher à Stereolux ? 

Nous venons ici afin de bénéficier du parc technique mis à notre disposition en matière de vidéo et de son. Cela nous permet de tester en grandeur quasi nature les résultats de notre travail et de faire des choix dans l'esthétique de celui-ci.

Quelle est la prochaine étape pour vous ?

Notre prochaine résidence a lieu à la fin du mois à Faye d'Anjou (Villages en Scène) : nous allons travailler à la création lumières et à la finalisation de la scénographie. Nous "assemblerons" le tout en janvier 2020 au théâtre Quartier libre d'Ancenis. La sortie définitive est prévue le 28 avril 2020 à Ancenis.