Logo Stereolux
Arts numériques Publié le 07/11/2018

Retour sur la résidence d'Arnaud Bannais

Autodidacte,  Arnaud Bannais se définit lui-même comme un "bidouilleur sonique". En résidence à Stereolux, Arnaud nous en dit un peu plus sur son nouveau projet de performance live autour de la spatialisation du son. 

Pouvez-vous nous parler de cette nouvelle création sur laquelle vous travaillez, en quelques mots ?
Je suis actuellement sur l'ergonomisation d'outils de spatialisation sonore pour réaliser des performances live.

Quels sont les objectifs et les différents axes / temps de travail de cette résidence ? 
Durant ma première résidence, il s'agira surout d'un temps de prospection et de découverte d'outils de spacialisation du son.
La deuxième résidence quant à elle sera tournée autour de la recherche d'outils de spatialisation ainsi que l'expérimentation de ces outils.
Pour finir, la troisième résidence sera l'occasion de tester 2 outils spécifiques. Ce sera également un temps de création de matières sonores et visuelles, ainsi qu'un temps de création de matière visuelle autour de la technique (montage et démontage de l'installation, schéma d'implantation ).

Que venez-vous chercher à Stereolux ? 
En venant à Stereolux en résidence, je viens chercher un lieu de travail, du matériel, du temps de travail. Être en résidence à Stereolux c'est également la possibilité pour moi d'exercer des phases d’expérimentation, d'être accompagné si besoin dans mon travail et d'avoir des retours du public. 

L'emplacement géographique est un atout et c'est aussi l'occasion pour moi de rencontrer des partenaires potentiels.

Quelle est la prochaine étape pour vous ?
La prochaine étape serait de pérenniser le set up pour réaliser des performances de spacialisation et continuer les documents techniques et de communication.