Logo Stereolux

Les Sessions Suspendues : un road movie musical imaginé avec Sourdoreille et France 3 Pays-de-la-Loire

Musique Publié le 27/08/2021

Des concerts filmés, oui, mais reliés entre eux par de petites histoires dans des lieux atypiques de l’agglomération nantaise. Tel est le programme des Sessions Suspendues, projet audiovisuel porté par une collaboration fructueuse entre Stereolux, le collectif de vidéastes et journalistes Sourdoreille et France 3 Pays de la Loire, dans laquelle ils ont embarqué d’autres salles du territoire.


Du simple livestream face webcam aux captations vidéo plus élaborées dans des salles de concert vides, la crise sanitaire aura été l’occasion de trouver de nouvelles manières de faire se « rencontrer » les artistes et leurs publics. Avec Les Sessions Suspendues, Stereolux et le collectif Sourdoureille ont souhaité aller plus loin dans l’usage de la vidéo pour donner accès aux concerts quelles que soient les restrictions du moment (confinement, couvre-feu, jauge limitée, pass sanitaire…). Prévu pour une diffusion à l’automne 2021 au format 52 minutes sur France 3 Pays de la Loire, avec une déclinaison en plusieurs épisodes sur les réseaux sociaux, le projet se distingue des habituels concerts filmés par sa dimension scénarisée.

© Pauline Lévêque

En route vers le live

« Les Sessions Suspendues sont une sorte de road movie musical, explique Thomas Grandrémy, réalisateur chez Sourdoreille. Un musicien ruiné qui se retrouve gardien de musée, un groupe de copines qui cherche une soirée dans un désert urbain, une ancienne ouvrière qui arpente une dernière fois son usine avant sa vente à un promoteur véreux… Le film suit des personnages dans des situations parfois cocasses, absurdes ou mélancoliques durant un fragment d’une journée, et nous embarque dans différents lieux de Nantes, où des artistes interprètent une chanson. »

Ces artistes, ce sont des musicien.nes émergent.es de la région, et ces lieux, des endroits emblématiques de l’agglomération nantaise. On reconnaît l’usine Beghin Say, la Maison Radieuse et le Museum d’histoire naturelle mais aussi d’autres adresses moins identifiées du grand public comme l’usine désaffectée Guillouard, le café Le Landru ou le sous-sol du marché Talensac.

© Pauline Lévêque


« Quand Sourdoreille est venu nous voir au printemps avec ce projet, nous avons tout de suite été emballé·es, bien que nous ayons déjà lancé notre émission Le Baume du Tigre, explique Pauline Schopphoven, chargée de production à Stereolux. La double mise en lumière d’artistes locaux en développement et de lieux du patrimoine nantais nous a évidemment beaucoup parlé, avec cette volonté originale de raconter de petites histoires. Sans compter que nous avions du temps à y consacrer, nos espaces étant à ce moment-là fermés au public. »

Du CNM aux SMAC ligériennes

Pour mener à bien le projet, Stereolux a pu profiter d’une aide du CNM (Centre national de la musique) pour la diffusion alternative dans le contexte de la fermeture des salles. « Nous avons monté le dossier de demande de subvention avec Sourdoreille, et avons sollicité plusieurs SMAC des Pays de la Loire pour co-construire la programmation musicale. Toutes se sont montrées très intéressées par le projet. C’était une expérience très enrichissante de travail en réseau ! ». 

Pop, rock, hip-hop, electro-pop, chanson, folk… Les Sessions Suspendues donnent à voir la diversité des musiques actuelles sur le territoire, avec de jeunes groupes choisis en partenariat avec Le Chabada (Angers), Le VIP (Saint-Nazaire), Superforma (Le Mans), La Soufflerie (Rezé) ou encore Le Fuzz’Yon (La Roche-sur-Yon). Un travail collégial effectué en un temps restreint, pour se lancer dans le tournage avant l’été.


« Stereolux a convoqué son réseau de SMAC ainsi que ses technicien.nes aguerri.es en son et production de spectacle, et Sourdoreille a de son côté sollicité France 3 Pays de Loire pour la partie audiovisuelle, ainsi qu’une flotte de technicien.nes de cinéma, résume Thomas Grandrémy. Ce projet a donné lieu à une réelle rencontre entre le monde du spectacle vivant et celui du cinéma et de l’audiovisuel ! » Un mélange des genres né — ou du moins favorisé — par la crise sanitaire, et qui devrait certainement lui survivre… Et c’est une très bonne nouvelle.

© Pauline Lévêque

Diffusion : France 3 Pays de la Loire proposera les sessions séparément dans la foulée de l’avant-première à Stereolux (6 novembre 2021), sur la plateforme france.tv, à partir du 8 novembre 2021. Diffusion du 52 minutes le 24 novembre 2021 (avec replay durant 30 jours sur le site france.tv).

 

Article écrit par Mathieu Chauveau