Logo Stereolux
Arts numériques Publié le 22/03/2016

DAITO MANABE + MOTOI ISHIBASHI S’EXPOSENT A PARIS

du 30/06 au 19/08 à Maison de la culture du Japon à Paris

Stereolux et le festival Scopitone entretiennent des relations particulières avec le Japon autour des arts numériques. Deux de leurs représentants hors norme, artistes et directeurs du studio Rhizomatiks, sont même devenus des habitués depuis leur remarquable exposition Particles à Stereolux dans le cadre du Voyage à Nantes en 2012.
C’est donc en toute logique que Stereolux s’est associé à la Maison de la culture du Japon à Paris pour son premier volet de “transphère” : une série d’expositions qui ouvre le champ aux imaginaires d’artistes émergents et de talents confirmés du Japon, dont la première est consacrée aux arts technologiques avec Daito Manabe et Motoi Ishibashi.

A l’occasion du vernissage, le 15 mars, une rencontre est proposée avec les artistes, la commissaire Aomi Okabe, le critique et commissaire Dominique Moulon et Cédric Huchet de Stereolux.


EXPOSITION DAITO MANABE + MOTOI ISHIBASHI

Du 16 mars au 7 mai 2016
Maison de la culture du Japon à Paris
du mardi au samedi de 12h à 20h - fermé les jours fériés
entrée libre

Pour ce premier volet, ces deux créateurs férus de nouvelles technologies, nous présenteront leur dernière création, une installation encore très mystérieuse, les deux concepteurs affectionnant les évolutions imprévisibles lors du processus de création. Occupant une grande partie de la salle d’exposition, cette nouvelle œuvre devrait s’inspirer de Border, un dispositif avec danseuses autour de la problématique du labyrinthe dans la réalité augmentée, qui a été présenté en décembre au Japon. L’installation mêlant art et technologie, réel et virtuel suscitera à coup sûr l’excitation, l’émerveillement et la réflexion.

Des projets plus anciens de Manabe et Ishibashi seront également à (re)découvrir en vidéo : diverses pièces chorégraphiées par MIKIKO pour sa compagnie ELEVENPLAY, Music for the Deaf – une performance où des danseurs malentendants semblent évoluer sur de la musique grâce à des stimuli tactiles, des concerts du groupe Perfume, etc.

Daito Manabe, docteur en mathématiques, développeur, est un laborantin ingénieux et créatif. Motoi Ishibashi, ingénieur en robotique, conçoit et détourne machines et interfaces. Ensemble, ils fusionnent art et technologie dans des projets à la pointe de l’innovation. Tous deux directeurs de Rhizomatiks Research, structure se consacrant à la recherche et développant des projets expérimentaux novateurs dans les domaines de la conception interactive et du numérique, ils ont également collaboré à la réalisation d’une surprenante pièce chorégraphique pour danseuses et drones (MOSAIC, 2014).

Certaines œuvres de Manabe et d’Ishibashi font du lieu où elles se déploient un espace d’une grande beauté et produisent chez le spectateur des sensations ou expériences physiques inédites : Particles, installation poétique et organique exposée à Stereolux en 2012 dans le cadre du Voyage à Nantes et primée au festival Ars Electronica, mais aussi Pulse, performance chorégraphique et robotique, ou encore Rate composée d’immenses ballons blancs dont les splendides couleurs ne se révèlent qu’à travers le filtre d’un écran de caméra.


RENCONTRE AVEC DAITO MANABE ET MOTOI ISHIBASHI

Mardi 15 mars à 18h30
Maison de la culture du Japon à Paris
Durée : 1h30
entrée libre - réservation sur www.mcjp.fr

Daito Manabe et Motoi Ishibashi ouvrent le 1er volet du cycle d’expositions transphère. Rencontre avec deux créateurs atypiques dont les réalisations mêlent art, technologie, innovation, poésie… Ils évoqueront leur parcours, présenteront plusieurs de leurs projets autour des arts numériques et interactifs, et expliqueront les particularités de leur toute dernière installation réalisée pour la MCJP.

Modératrice : Aomi Okabe, Directrice artistique des expositions de la MCJP
En présence de Dominique Moulon, critique d’art et commissaire d’exposition, et de Cédric Huchet, programmateur arts numériques, festival Scopitone / Stereolux
En japonais avec traduction consécutive


Ces événements sont organisés par la Maison de la culture du Japon à Paris, Association pour la MCJP, avec le soutien spécial de Ishibashi Foundation, le soutien de The OBAYASHI Foundation et le concours de Shiseido