Logo Stereolux

mer. 09 déc. 2020 20H30

Concert

TIM DUP + Soja Triani

STEREOLUX Salle Micro Organisateur : Stereolux Chanson Placement libre debout
Complet

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus, et sous réserve de nouvelles dispositions, tous les événements programmés à Stereolux jusqu'à fin juin sont annulés ou reportés.

Le concert de Tim Dup du 3 avril 2020, d’abord reprogrammé le 6 juin 2020, doit à nouveau être reporté, dans la même salle à la date du 9 décembre 2020. 
Vos billets restent automatiquement valables pour cette nouvelle date.
Toutefois, si vous souhaitez vous faire rembourser, vous pouvez en faire la demande auprès de celine.barrett@stereolux.org et ce jusqu'au 30 juin 2020.

Enfin, si vous aviez demandé le remboursement lors du premier report mais que vous êtes finalement disponible à la nouvelle date du 9 décembre, merci de nous contacter à l’adresse celine.barrett@stereolux.org et ce jusqu'au 31 août 2020. Nous prendrons contact avec vous à la rentrée si des places se libèrent afin que vous soyez les premiers à pouvoir en bénéficier.

On retrouve chez ce jeune chanteur de 24 ans un spleen caractéristique et des textes d’une rare acuité, crue ou poétique. La voix entre lyrisme fragile et assise solide sert magnifiquement des mélodies ouvragées. Une mélancolie heureuse qui s’avère une délicieuse sensation.

Tim Dup (Fr)

Il le dit lui-même : sa génération (il a 25 ans) ne supporte pas les cases. C'est sans doute pourquoi il fait fi des hiérarchies musicales et fait feu de tout bois : electro, chanson, hip-hop, spoken word, variété sont plaquées au gré de textes à la sobre puissance, parfois lyriques, dans une poésie rageuse, oscillant entre le banal et l'intemporel, l'amour qui illumine, la colère qui bout, la tendresse qui affleure. Déjà en 2016 il affolait son monde avec l'oxymorique Mélancolie heureuse, qui lui valait d'ouvrir pour Katerine, Biolay, Miossec, entre autres ; la même verve, la même verdeur des images, la même grâce étrange (qui peuvent faire songer à Eddy de Pretto) infusent. Qu'en restera-t-il ?, deuxième album qui confirme la maturité d'écriture et le sens mélodique d'un jeune homme qui capte si bien notre Zeitgeist qu'il serait vain de le cantonner à la catégorie « talent prometteur » – de toute façon, les catégories, c'est comme les cases, hein...  

Soja Triani (Nantes)

Non, sous ses airs de jeux de mots douteux, Soja Triani n'est pas le nom d’une cité antique imaginaire, mais bien le laboratoire sonore du duo ligérien, Tom Beaudouin et Amaury Sauvé. 
Ici, textes en français s'accouplent aux textures électroniques et aux rythmes musclés. Les lois de la gravité deviennent caduques, les chansons content des histoires d'un temps révolu ou d'un futur désuet. Etienne Daho, Flavien Berger ou Son Lux ne sont pas loin.
Repéré par la Souterraine, Soja Triani est l’un des espoirs de la jeune scène nantaise.