Logo Stereolux
Du ven. 14 Au sam. 15 janv. 2022

RACHID OURAMDANE - MAXIME HOUOT - LORA JUODKAITE

Et si...

Placement libre
13€
19€
Guichet 19€
13€
19€
Guichet 19€
13€
19€
Guichet 19€
STEREOLUX
Organisateur : Stereolux; Le Grand T

Avant votre venue, consultez nos conditions d’accueil :

VOUS ACCUEILLIR DANS LE CONTEXTE COVID-19

DANS LE CADRE DU FESTIVAL TRAJECTOIRES

Cette rencontre inattendue, croisant deux démarches différentes au premier abord, a des allures de fusions évidentes : l'écriture chorégraphique pour un corps virevoltant à l'infini et une étonnante mécanique lumineuse giratoire.

 

Rachid Ouramdane, Maxime Houot, LORA JUODKAITE (FR)

Et si...

Troubles de la perception et torsions visuelles. La création collective de Rachid Ouramdane, Maxime Houot et Lora Juodkaite développe un environnement immersif autour du mouvement et des jeux de lumières. Que perçoit-on réellement ? Pour le mobile de lumière MA, créé par le plasticien et musicien Maxime Houot et qui déploie de multiples sources lumineuses, Rachid Ouramdane propose une chorégraphie hypnotique faite de girations infinies. Cette danse sans fin est interprétée par la danseuse Lora Juodkaite qui s’est faite connaître pour sa pratique vertigineuse du tournoiement. Son corps investit l’espace jusqu’au vertige. Pleins et vides, lumière et obscurité : cette expérience totale invite à perdre pied avec la réalité.

Lora Juodkaite est chorégraphe et danseuse originaire de Lituanie. Depuis l’enfance, elle pratique un mouvement de giration. Ce rituel quotidien lui permet de développer un tournoiement hors du commun. Par la suite, elle intègre cette pratique singulière au sein de son propre travail de chorégraphe. Elle s’est formée à la danse à l’Académie des arts de Vilnius et à l’Académie expérimentale de danse de Salzbourg, dont elle sort diplômée en 2005. Après quelques expériences au cinéma et au théâtre, elle retourne à Vilnius pour rejoindre la compagnie de danse de V. Jankauskas.
Elle crée aussi de nombreuses pièces en collaboration avec des musiciens et notamment pour le Lithuanian National Drama Theater. Elle rencontre alors Rachid Ouramdane avec lequel elle collabore sur plusieurs projets depuis 2005 (Des Témoins ordinaires, Sfumato, Le Secret des Oiseaux...).

En dehors de son travail chorégraphique, elle enseigne à l’Académie des arts de Vilnius, au Vilnius Kolegium for art et dirige le Théâtre académique de danse de Vilnius.

Rachid Ouramdane a réalisé des pièces complexes sur les dispositifs de la représentation présentées sur la scène internationale. Il a longtemps donné une place éminente au portrait dansé. Son travail s’est pendant un temps appuyé sur un minutieux recueil de témoignages, mené en collaboration avec des documentaristes ou des auteurs, intégrant des dispositifs vidéo. Après plusieurs années à développer une poétique du témoignage son travail tend depuis quelques temps vers une forme d’abstraction.
En parallèle de ses projets de création, il développe un travail de transmission et de coopération en France et à l’international. Il a été artiste associé au Manège de Reims, à Bonlieu – Scène nationale d’Annecy, au T2G et au Théâtre de la Ville – Paris.
Il a collaboré avec des artistes de différents champs : Pascal Rambert, Meg Stuart, Alain Buffard, Christian Rizzo, Fanny de Chaillé, Emmanuelle Huynh, Catherine Contour, Odile Duboc, Hervé Robbe, Julie Nioche, Nicolas Floch’, Mehdi Meddaci, Alexandre Meyer, Jean-Baptiste Julien, Daniel Danis, Sonia Chiambretto...
De 2016 à mars 2021, Rachid Ouramdane a partagé avec Yoann Bourgeois la direction du CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble.

Il a été nommé en 2021 directeur de Chaillot – Théâtre national de la Danse où il succède à Didier Deschamps le 6 avril 2021.

Depuis 2013, Maxime Houot a créé de nombreuses pièces sonores et visuelles présentées sur la scène internationale.
Explorant les limites de sa propre perception, il déploie une pratique à la fois artisanale et conceptuelle.
Artisanale car le geste, la fabrication, l’accumulation obsessionnelle de formes simples sont les bases de son travail. Son questionnement commence à l’atelier, en fabriquant le dispositif qui sera support de sa prochaine création. Même si le terme « d’Artiste Numérique » peut être utilisé, le contact avec la matière, la machine, l’objet, est fondamental dans son travail.
Et ce geste artisanal se nourrit de sa démarche plus conceptuelle. Diplômé en physique appliquée, le monde qui l’entoure, même mis en équation, a toujours été source de fascination, d’émerveillement.

Le temps qui ne s’écoule pas, la réalité relative, la numérisation du vide, et l’homme comme machine digitale sont des concepts qui l’accompagnent et nourrissent son imaginaire. La plupart de ses créations sont produites par la compagnie Collectif Coin. Compagnie avec laquelle il aime également expérimenter en croisant son travail avec celui d’autres artistes d’autres disciplines, tels que la Danse, la Musique, le Spectacle Vivant.


Conception : Rachid Ouramdane - Maxime Houot
Chorégraphie : Rachid Ouramdane
Performance A/V : Maxime Houot

Interprète : Lora Juodkaite
Direction technique : Nikola Pilepic
Régisseuse : Justine Duval

 

Production : Collectif Coin
Coproduction : Chaillot - Théâtre national de la danse, CCN2 - Centre chorégraphique national de Grenoble, CCNN – Centre Chorégraphique National de Nantes pour le festival de danse Trajectoires, Stereolux

 

Coréalisation : le Grand T