Logo Stereolux
mer. 22 févr. 2023 20H30

Les Nuits de l'Alligator : North Mississippi AllStars Duo + Vicious Steel

11€
15.60€
Guichet 16€
STEREOLUX Salle Micro Placement libre Debout
Organisateur : Stereolux

Le festival itinérant Les Nuits de l’Alligator sort du bayou chaque mois de février pour vous proposer le meilleur du blues américain, avec le North Mississippi Allstars Duo, qui réinventent l'héritage roots du sud avec un blues-rock-soul authentique et virtuose.

Les Nuits de l’Alligator

Le festival qui a les crocs sort du marais et s'apprête, une nouvelle fois, à se balader de par cette douce France qui ne l'est pas vraiment mais que lui se propose d'ensauvager à grands coups de riffs rageurs, d'esprits frappeurs du bayou et de ferveur blues (est-il encore nécessaire de rappeler qu'il ne s'agit pas d'un « festival de blues, mais [d']un festival de musiques avec du blues dedans », quand sa seizième édition pointe le bout de son féroce museau ?) Et tout ça, rien que pour vous, bande de petits sauvageons !

North Mississippi Allstars Duo (US)

Une affaire de famille : les frères Luther et Cody Dickinson, fils du légendaire musicien et producteur Jim Dickinson, vont vivre et grandir depuis 25 ans toutes les traditions musicales des rives du Mississippi. Le blues, la soul, la country, le rock sudiste et bien sûr le son hypnotique du pays des collines, jadis incarné par Fred McDowell ou RL Burnside. Entre Memphis, Atlanta et la Nouvelle-Orléans, les frères Dickinson connaissent tous les musiciens et les ont invités sur leurs albums (d’où le « All Stars »). Mais le groupe est à l’origine un duo fraternel, et c’est sous cette forme essentielle qu’on les invite aux Nuits de l’Alligator. Cody à la batterie, Luther à la guitare et au chant, pour un retour aux sources aussi large, puissant et profond que le fleuve Mississippi.

Vicious Steel (FR)

Des pompes à essence vintage sur la pochette de l’album Fuel Band… Un morceau qui s’appelle "Gas Station"… Une guitare dont la caisse de résonance est fabriquée avec un jerrycan… Ok, Cyril Maguy, alias Vicious Steel, n’avait peut-être pas anticipé la flambée du prix du carburant quand il a commencé à jouer du blues. Depuis le sud-ouest français, c’est à ça qu’il carbure, au blues organique, thermique, inflammable mais aussi électrique, branché sur le hill country hypnotique du nord du Mississippi comme sur le boogie sudiste funky. Sur scène, Vicious Steel se décline du solo au full band avec cuivres et harmonica. Pour sa première participation aux Nuits de l’Alligator, le groupe débarque le réservoir à moitié plein, en trio guitare-basse-batterie. Et il ira loin.