Logo Stereolux
Terminé

VEN. 8 juin 20H00

Projection

Le Printemps Coréen

Courts métrages + Ciné-concert Sprout (par Christian Paboeuf)

STEREOLUX Salle Maxi Organisateur : Stereolux Ciné-concert Court métrage Festival
Pour les détenteurs de la carte Stereolux : 1 place achetée / 1 place offerte (La place offerte vous sera remise au guichet le soir même, sur présentation de votre billet et de votre carte Stereolux en cours de validité)
6€
6€
Tarif sur place 6.00€
Cette collaboration au long cours avec la Corée met à l’honneur, cette année, les arts visuels. Quelques perles du cinéma d’animation et un ciné-concert offrent un regard critique et touchant sur la péninsule.

Le Printemps Coréen

La sixième édition du festival Printemps Coréen met l’accent sur la jeune génération du cinéma du pays du matin calme. En 2018, Printemps Coréen a souhaité offrir au public  des regards croisés sur les femmes (ou les jeunes filles) coréennes. Le cinéma sud-coréen possède une production foisonnante portée par des cinéastes reconnus internationalement : Im Kwon-taek, Kim Ki-duk, Bong Joon-ho, pour ne citer qu’eux. Depuis un peu plus d’une décennie émerge une nouvelle génération dans laquelle les cinéastes coréennes montrent d’autres facettes de la Corée qui contribuent à renouveler notre regard. Ces films sont également portés par des actrices souvent méconnues à l’étranger.

Sprout : ciné-concert de Christian Paboeuf

Durée : 25 min - Création Printemps Coréen 2018

Sprout (Soja) - YOON Ga-eun
Bory, une fillette de 7 ans, veut acheter des germes de soja pour sa maman occupée à l’occasion de l’anniversaire de la mort de son grand-père. Elle commence son premier “voyage”, hors de la maison familiale toute seule. Cette aventure, à travers les vieux quartiers de Séoul, l’amènera à faire d’étonnantes rencontres.

La jeune réalisatrice YOON Ga-eun a réalisé plusieurs courts-métrages depuis 2009, The taste of Salvia, Guest et Sprout qui ont été sélectionnés dans de prestigieux festivals au Canada, au Brésil, en Tchéquie, en Corée du Sud, en Angleterre et récompensés à Dallas (USA), prix spécial du jury et à Clermont-Ferrand (FR) Grand prix international.
The world of us (2015) est son premier long-métrage également présenté au Printemps Coréen au cinéma Bonne Garde lundi 11 juin 2018 à 19h.


Christian Paboeuf – compositeur et multi-instrumentiste

Depuis son adolescence, Christian Paboeuf n’a cessé de s’intéresser à toutes formes d’art. Après avoir travaillé dans de nombreux domaines depuis 30 ans, théâtre, jazz, musique contemporaine, classique, rock progressif, musique du monde, son et lumière, graphisme, il s’est « lancé » en 2003 dans l'aventure du ciné-concert.  Après avoir écrit les musiques pour trois courts métrages de Charlie Chaplin qu’il joue avec son quartet « Il Monstro » , Christian Paboeuf conçoit une musique où l’angle poétique est primordial et revendique de plus en plus une sorte d’impressionnisme « psychique » lorsqu’il crée une musique pour L’Aurore de Murnau. Depuis 2014 Christian Paboeuf assure les ateliers ciné-concert au Festival International du film de La Rochelle.

A chaque nouvelle création ciné-concert, Christian Paboeuf s’appuie sur ses instruments privilégiés, hautbois, flûtes à bec alto et basse et aussi le vibraphone midi qui lui permet l’utilisation de sons concrets. Évitant le collage abrupt d’une musique contemporaine, il cherche plutôt à souligner la dramaturgie qui sous-tend ce moyen métrage  Sprout. Cette création 2018 du festival, est une vraie curiosité à découvrir.

Courts métrages d’animation

Durée : 1 heure

Une manière de plonger dans l’univers foisonnant des réalisateurs, dessinateurs et storyboarders de Séoul. Les artistes abordent des sujets contemporains comme l’écologie ou la chirurgie esthétique. D’autres shortcuts mêlent humour et graphisme singulier. A déguster sans modération.

  • Big Fish (2017 – 8’14’’) de PARK Jaebeom et KIM Jeongseok – conte fantaisiste sur fond de chronique sociale
  • Burp (2012 – 6’20’’) de PARK Geuntae et JONGKI JEON – histoire burlesque
  • Deer Flower (2015-7’32’’) de KIM Kangmin - histoire autobiographique au style visuel unique  
  • Train Road (2014 -8’00’’) de AHN Jonghyeck - parabole sur la Zone démilitarisée (DMZ)  et la cupidité humaine
  • End&And (2015 -7’10’’) de HONG Sungwoo, KIM Jinwoo - romance
  • Green Light (2016-15’33’’) de KIM Seongmin – post-apocalytique et écologie
  • Wrestler (2016-7’30’’) de KWAK Ki-hyuk – film d’action et lutte traditionnelle coréenne « Ssireum »
  • Johnny Express (2015-5’20’’) de WOO Kyungmin -  science-fiction et comédie

Big Fish de PARK Jaebeom et KIM Jeongseok

Conte fantaisiste sur fond de chronique sociale
Yona brave la mer orageuse sur un petit bateau, à la recherche du gros poisson qui a avalé sa fille Mika. Quand elle navigue au-delà de la tempête et arrive à la mer calme, elle rencontre le gros poisson et saute dans sa bouche.

PARK Jaebeom sort en 2015 de Hong-ik University of Art, diplômé du département d’animation, il travaille au studio d’animation Central (Chung-Ang) en tant qu’animateur. Son court-métrage a été en compétition dans plusieurs festivals à Montréal (Festival Stop Motion
), en Angleterre Foyle Film Festival
, en Chine (China Independent Animation Film Forum) , aux U.S.A. (LA Shorts International Film Festival
) et en France (Festival du Film Coréen à Paris).

Burp de PARK Geuntae et JONGKI JEON

Histoire burlesque 
Brusque, un fermier conduit le camion avec son gros cochon sur la plateforme. Sillonant, une route sombre et brumeuse, il est soudainement attaqué par un énorme OVNI. Le fermier et le cochon n'ont idée de la raison de cette attaque. L'OVNI attaque avec acharnement. Quelle est la vérité de cette poursuite ... Comment le fermier et le cochon vont-ils se sortir de ce danger ?

Deer Flower  de KIM Kangmin

Histoire autobiographique au style visuel unique
Dujung, un élève du primaire, se rend dans une ferme de la banlieue avec ses parents.
Alors que ses parents croient que la spécialité coûteuse et rare de la ferme va renforcer le corps de leur fils, Dujung souffre d'effets secondaires.

KIM Kangmin après des études à  l’Institut Samsung Art & Design et à la CalArts de Los angeles débute une carrière prometteuse dans le film d’animation avec style unique  et affirmé. Deer Flower a reçu de nombreuses récompenses : Grand prix au China independent Animation Film Forum, Award for Best Animation au Melbourne International Film Festival, Grand prix  au Busan International Short Film Festival ou bien encore Meilleur film d’animation à Aspen Short Fest (USA) pour n’en citer quelques uns.

Train Road de AHN Jonghyeck

Parabole sur la Zone démilitarisée (DMZ) et la cupidité humaine
Cette histoire se déroule sur la zone de démarcation entre les deux Corées appelé DMZ. La nature ne devrait pas être la possession de quelqu'un. Elle est détruite par l’avidité humaine. La nature se montrera généreuse à nouveau pour les humains si les humains vivent en harmonie avec la nature même.

End&And de HONG Sungwoo, KIM Jinwoo

Romance
Un jour, SungJin (le protagoniste) rencontre son ex-petite amie, SoHee, dans le métro. SungJin la reconnaît rapidement, mais SoHee ne le reconnaît pas. SungJin n'a pas le temps de parler alors qu'elle s'éloigne. Il la suit du regard, sentant que quelque chose sort de l'ordinaire. Il se rend compte qu’un fil de son silencieux est en train d'être déroulé alors qu'elle s'éloigne. SungJin commence à courir après elle à la hâte, se remémorant son passé et prenant conscience de ce qu'il chérit le plus. Il commence à courir pour reprendre son cœur.

Green Light de KIM Seongmin 2016

Post-apocalytique et écologie
Avec l’écosystème détruit après une guerre nucléaire, Mari, une survivante, fait tout ce qu’elle peut pour reconstruire. Quand elle tombe sur un robot soldat dans une ville abandonnée, tout change.

Seongmin Kim est un directeur d’animation indépendant et animateur pour le numérique de l’université d’Ajou Film Lab en Corée du Sud, il a travaillé comme animateur pour une variété de studios VFX. Il enseigne également l’animation à Ajou et l’université Konkuk.
Green Light (2016) est son premier court métrage.

Wrestler de KWAK Ki-hyuk

Film d’action et lutte traditionnelle coréenne « Ssireum » 
Un joueur apparemment faible défait d’autres joueurs plus grands et plus forts avec ses techniques avancées dans une compétition de lutte.

KWAK Ki-hyuk est né en 1978 à Séoul et a étudié à l’Université nationale coréenne d'art. Depuis 2013, il est le directeur  Studio DOLGOJI, INC.

Johnny Express de WOO Kyungmin

Science-fiction et comédie
Johnny, un courrier de livraison spatiale, voyage dans l'espace pour livrer un colis. Son navire arrive bientôt sur une très petite planète où il doit livrer le colis minuscule. Johnny se promène autour de la planète, à la recherche du destinataire. Cependant, il ne peut voir personne, il ne se rend pas compte que cette civilisation extraterrestre avancée est d’une taille microscopique et presque invisible. Les conséquences d’une simple livraison sont elles gigantesques.

Le court-métrage de WOO Kyungmin a été sélectionné dans de nombreux festival internationaux et récompensé notamment au Fantoche International Animation Film Festival en Suisse, premier prix à l’International Short Film Festival for Children and Youth à Berlin, Gold Grand Prize au DigiCon (Japon).

Vous devriez aimer…