Logo Stereolux
sam. 02 mars 2024 20H30

Grandbrothers + Lydsten

Complet
STEREOLUX Salle Micro Placement libre Debout
Organisateur : Stereolux

Le cœur du projet de ce duo allemand, c’est un seul piano transformé, afin que l’un puisse extraire et manipuler chacune des notes jouées par l’autre. Un dispositif offrant des sonorités uniques, qui repousse sans cesse les limites de leur piano-signature. Notes cristallines et boucles électroniques s’entrechoquent en une escalade rythmée et bouleversante.

Grandbrothers (DE)

Des Allemands de Düsseldorf qui explorent de nouveaux continents électroniques à partir d’instruments bricolés, ça ne vous rappelle rien ? Erol Sarp et Lukas Vogel aka Grandbrothers ne se prennent pas pour des “Roboter” mais plutôt pour des chirurgiens du piano. Leur dispositif inclut en effet un piano à queue préparé pour Sarp tandis que Vogel, sur ses machines, sample les notes de son partenaire et intervient à distance sur les cordes et les marteaux de l’instrument à l’aide d’un mécanisme made in Bassin de la Ruhr. Grâce à ce piano préparé du 21e siècle, le duo envoie les cordes frapper plus haut que Satie aurait pu en rêver et aménagent un environnement céleste sculpté autant dans l’organique des cordes que dans l’électronique : une réalité augmentée pour le meilleur.

Lydsten (FR)

Lydsten, voyage au coeur d’une electronica minérale contrasté.
Christian Gravier alias Lydsten s’adonne à nous faire vivre une émotion singulière au travers de ses compositions éthérées. Les sonorités possèdent en elles la nature majestueuse de la Scandinavie. C’est d’ailleurs dans ses racines danoises qu’il puise son inspiration pour développer un univers mélancolique riche d’images et de textures organiques aux ambiances froides.
Autodidacte, c’est accompagné de ses synthétiseurs analogiques et boîtes à rythmes qu’il donne vie aux pierres précieuses, mélangeant techno puissante, electronica contemplative et influences néo-classiques. Défrichant un style peu représenté, l’ambiance sombre de ses productions est balayée par des lueurs d’espoir. Des styles qu’il confronte autour de cette idée du mouvement permanent pour donner un sens au voyage qu’il nous invite à partager avec lui.