Logo Stereolux
Gratuit
Terminé

Du JEU. 23 mars au VEN. 23 juin

FILS DE PUNK ! Exposition

fils de punk ! l'Expo

L'exposition ne sera pas accessible jeudi 13 et vendredi 14 avril

gratuit - entrée libre

Exposition : Face A : regards croisés sur les scènes punk anglaise et américaine, par Bruno Blum et Sue Rynski. Face B : pochettes disques originales de la collec’ de Bruno Blum

Vernissage JEUDI 23 mars à 19h

Regards from Detroit and London

Quel meilleur moyen que la photographie pour capter en live l'énergie incendiaire du punk ? Car c'est sur scène qu'il donne le meilleur de lui-même. Mauvais garçons, bêtes de scène, musiciens possédés : le punk a donné naissance à une iconographie furieusement sexy et désinhibée. C'est cette vitalité que captent les clichés de Sue Rynski, qui a photographié la scène de Détroit tout au long des années 70 et 80, et ceux de Bruno Blum, qui habitait Londres au cours de « l'âge d'or » du punk, et qu'il a « couvert » pour Best. Et comme il est très gentil, celui-ci exposera également ses vinyles originaux.

Bruno Blum

Bruno Blum est un chanteur, guitariste, auteur-compositeur-interprète et producteur de musique au parcours atypique : il est aussi dessinateur de BD, illustrateur, artiste-peintre, photographe, écrivain, interprète et conférencier.

Parti à Londres adolescent en 1976-1977, il a vécu dans des squats et cohabité avec tout ce qui fait la scène punk et reggae, et devint correspondant à Londres pour Best, le mensuel du rock. De cette immersion il rapporta de nombreuses photos inédites (Sex Pistols, The Clash, Buzzcocks, Damned…) et de nombreux disques originaux (45-tours et 33-tours), exposés dans le hall de Stereolux.

Sue Rynski

Sue Rynski est née à Détroit. Durant les années 70 et 80, elle a photographié sur scène ceux qui firent de cette métropole l’une des places fortes du punk aux États-Unis (c’est la ville des Stooges et du MC5). Ses photographies témoignent de la furie des concerts des Ramones, des Dead Boys, de Patti Smith, d’Iggy Pop ou  des Heartbreakers. Installée en France, elle continue de photographier ceux qui sont et font le punk-rock d’aujourd’hui.