Logo Stereolux

VEN. 20 oct. 19H30

Performance

ÉLECTRONS LIBRES

Alex Augier / _nybble_ + Suguru Goto / CsO + Lucas Paris / AntiVolume IN/EXT + Jerobeam Fenderson / Oscilloscope Music Live

STEREOLUX Salles Micro et Maxi Organisateur : Stereolux Création Electrons Libres Installation Numérique
Pour les détenteurs de la carte Stereolux : 1 place achetée / 1 place offerte (La place offerte vous sera remise au guichet le soir même, sur présentation de votre billet et de votre carte Stereolux en cours de validité)
6€
9€
Tarif sur place 11€

le mot du programmateur

Cette nouvelle édition s’illustre par un live pour oscilloscope, une création audiovisuelle synthétique et organique, une performance pour sculptures lumineuses et sonores et une réflexion sur le post-humanisme. Un voyage inspiré entre la France, le Québec, l’Autriche et le Japon.

ÉLECTRONS LIBRES

Rendez-vous trimestriel initié à la rentrée 2016, Électrons libres s’est depuis imposé comme une occasion unique de se familiariser, le temps d’une soirée, avec le meilleur de la scène AV émergente : des artistes hors- normes, anticonformistes, chercheurs insatiables qui investissent Stereolux avec une inventivité folle.

En collaboration avec le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée, la Délégation générale du Québec en France, Elektra (Montréal) et Maintenant (Rennes)

 

Suguru Goto (JP) / CsO

[live AV - réflexion sur le post-humanisme]

Avec son nouveau live AV, le compositeur, performer et chercheur japonais (passé par l’IRCAM) Suguru Goto explore - en trois collaborations avec des artistes visuels de renom - la nature humaine et son environnement, des origines organiques à un inquiétant futur post-humaniste.

Une évolution traduite musicalement par une variété d’atmosphères, d'une ambiant caressante à une techno minimale tranchante.

Les motifs dévoilés dans CsO (« Corps sans Organe », concept emprunté à Mille Plateaux de Deleuze et Guattari), dirigés en direct par le vidéaste Antoine Schmitt, relèvent à la fois de l’organique et du futuriste, évoquant autant un essaim d’insectes qu’une poussière galactique.

Ceux de Continuum, signés Lucio Arese, sont un retour aux origines, un hommage à la vie aux colorations aquatiques, négatif rassurant de ceux glaçants de Body Jack (imaginés par Patrick Defasten), empruntés à l’imaginaire de la SF et de la cybernétique.

Partenaire : Le Cube | label : Athor Harmonics, 2016

Lucas Paris (QC) / AntiVolume IN/EXT

[Performance pour sculptures lumineuses et sonores]

Avec AntiVolume IN/EXT, nouvelle version d’une performance présentée en 2016, Lucas Paris passe en quelque sorte de la 2D à la 3D, ajoutant une troisième colonne de lumière aux deux seules qui jusqu’ici interagissent.

Une manière pour cette figure émergente de l’art numérique et de la musique électronique de sculpter encore plus profondément l’espace d’une performance qui se vit plus que jamais comme une véritable expérience immersive, physique et texturale.

Inventeur d’instruments modulaires, Paris, seul aux commandes, travaille le son et la lumière - et donc l’immatériel - comme personne, offrant un écrin visuel saisissant à son vocabulaire musical électronique personnel entre noise, ambient, IDM et EDM.

Une expérience multi-sensorielle, émotive et unique, puisque chaque performance est improvisée en fonction du lieu, du public, et du contexte socio-politique du moment.

Alex Augier (FR) / _nybble_

[Création audiovisuelle synthétique et organique]

Artiste transdisciplinaire, Alex Augier défend une vision globale du processus créatif où conception, technologie et programmation font partie intégrante d’un même projet artistique, à la fois sonore et visuel.

Avec _nybble_, le Parisien propose une performance AV formelle et spatiale dont l’esthétique fluctue constamment entre deux pôles. D’un côté un minimalisme assumé, de l’autre - bel oxymore - une « organicité numérique ».

Derrière son synthétiseur modulaire, et le fatras de fils qui en émerge, l’artiste semble aux commandes d’un vaisseau spatial aux velléités pacifiques, dont la coque serait la sobre mais impressionnante scénographie à l’œuvre : quatre écrans disposés autour du musicien, donnant à voir des mouvements de particules semblant tantôt sous l’influence de forces naturelles, tantôt sous celle de logiques géométriques implacables.

_nybble_ est co-produit par Arcadi (Paris/FR), Stereolux (Nantes/FR) et soutenue par La Muse en Circuit (Alfortville/FR)

Jerobeam Fenderson (AT) / Oscilloscope Music Live

[Live pour oscilloscope]

Si la qualité d’une performance AV se mesure au degré de bonne adéquation entre les sons dispensés et les images projetées, alors l’Autrichien Jerobeam Fenderson fait figure de génie ultime dans cette discipline.

Chez lui, l’image correspond rigoureusement à la musique jouée grâce à l’utilisation d’un vieil oscilloscope à tube cathodique reproduisant les ondes sonores en une courbe verte, qui évoquera chez certains d’antiques cours de physique, chez d’autres la pochette du premier album de Joy Division.

En bon technicien de l’électronique qu’il est - en plus d’être musicien, Fenderson trouve le juste milieu entre plasticité des courbes (motifs cylindriques, champignons…) et esthétique des sons (une électronique minimaliste rappelant les premiers jeux vidéo). Attention : savant fou !