Logo Stereolux
Terminé

VEN. 13 sept. 14H30

Conférence

Conférences “Alternatives Interactions” avec David Bowen et Andreas Lutz

Nouvelles interactions entre humains, nature et technologie

14H30 > 16H30 Ancien MiN Organisateur : Scopitone Création Numérique Accès libre dans la limite des places disponibles / Cellule 31
Ces conférences se déroulent en anglais

GRATUIT

Les expositions sont ouvertes, en accès libre, de 12h à 22h30.
Cet événement est également accessible via le PASS PRO (qui permet de bénéficier d'un accès prioritaire jusqu'à l'heure de l'événement).

Conférences « Alternative Interactions » avec David Bowen et Andreas Lutz

À travers le regard de deux artistes programmés sur le festival, cette conférence en deux temps propose une exploration de la notion d’« interactions alternatives », c'est-à-dire la manière d'imaginer des formes différentes d'interaction entre la technologie et la nature, ou la technologie et les humains.

Comment penser autrement les interactions avec notre environnement et les entités qui le composent, qu’elles soient artificielles ou naturelles ? Comment les artistes proposent-ils de nouvelles façons d’envisager les relations entre la technologie, l’humain et la nature ?

Que ce soit en imaginant des interactions humain-machine originales, mettant la machine au centre du processus (Andreas Lutz), ou en proposant une approche poétique des hybridations entre nature et technologie (David Bowen), ces deux interventions présentent un regard original sur notre rapport aux technologies numériques et sur notre façon d’interagir avec elles.

Intervenants :
14h30 : David Bowen
15h30 : Andreas Lutz

Ces conférences se dérouleront en anglais.
 

Through the eyes of two artists exhibiting at the festival, this two-step conference offers an exploration of the notion of "alternative interactions", i.e. how to imagine various form of interactions between technology and nature, technology and humans ?
How can we think differently about the interactions with our environment and its entities, whether they are artificial or natural? How do artists offer new ways of looking at the relationship between technology, humans and nature?
Whether through imagining original human-machine interactions, putting the machine at the centre of the process (Andreas Lutz), or through offering a poetic approach of nature and technology hybrids (David Bowen), these two meetings present a new perspective on our relationship with digital technologies and on how we interact with them.

Speakers :
2:30 PM : David Bowen
3:30PM :
Andreas Lutz

Conference in english

CONFÉRENCE “ALTERNATIVE INTERACTIONS” AVEC DAVID BOWEN (US)

14H30

David Bowen crée des œuvres cinétiques et interactives. Son travail, présenté par de nombreux festivals et institutions culturelles, se situe entre systèmes naturels et mécaniques. Véritable bidouilleur technologique, il mêle dispositifs robotiques, logiciels sur mesure et capteurs pour construire des œuvres imprévisibles et changeantes.

David Bowen creates kinetic and interactive pieces. His work, presented by many festivals and cultural institutions, lies between natural and mechanical systems. A true hacker, he combines robotic devices, custom software, and sensors to build unpredictable and mutable artwork.

CONFÉRENCE “ALTERNATIVES INTERACTIONS” AVEC ANDREAS LUTZ (DE)

15H30

Les travaux d’Andreas Lutz font référence à l’interaction entre l’humain et la machine, ainsi qu’aux phénomènes de perception. Il crée des œuvres expérimentales, dans lesquelles la sémiotique (étude des signes) occupe une place importe. Andreas Lutz a été plusieurs fois récompensé pour ses installations, exposées à travers le monde : au ZKM en Allemagne, à la Biennale de Venise ou au Centre national de l'art de Tokyo.
 

Andreas Lutz's work refers to the interaction between human and machine, as well as to the phenomena of perception. He creates experimental artworks, in which semiotics (the sutdy of signs) plays an important role. Andreas Lutz has received several awards for his installations, which have been exhibited all over the world: at the ZKM in Germany, at the Venice Biennale or yet at the Tokyo National Art Centre.