Logo Stereolux
Terminé

MER. 18 oct. 20H30

Concert

Bror Gunnar Jansson + Ella/Foy

STEREOLUX Salle Micro Organisateur : Stereolux Blues
Gratuit contre remise d’un pass culture et sport à la billetterie // Le foodtruck Woaf (hot dogs) sera présent sur la terrasse pour vous régaler !
0€
8€
12.60€
Tarif sur place 13.00€

le mot du programmateur

Bror Gunnar sent le bayou, le delta du Mississippi, le sud des Etats-Unis… et pourtant c’est en Suède qu’il façonne et chante ce blues qui lui colle à la peau. Un blues viscéral, indissociable du personnage : un one man band torturé, loin d’être ordinaire.

Bror Gunnar Jansson (SWE)

Quelque chose, dans sa démarche, rappelle Nick Cave – cette façon sauvage d'éructer des histoires tordues de fiel et de sang, de mettre en scène des personnages tragiques et fêlés – et fait également songer à Johnny Cash et aux vies cabossées que le man in black aimait chanter. Bror Gunnar Jansson a le blues chevillé au corps – expression idoine, même si éculée, tant cette musique l'habite, le brûle et le ronge jusque dans ses tripes. Il faut dire qu'il y a été initié très tôt par un père qui le fait jouer, enfant, dans son groupe-hommage à John Lee Hooker et lui fait écouter Howlin' Wolf, Charley Patton... – tout le blues du delta, rural et électrique, et sa cohorte de fantômes. Mais Bror (qui signifie « frère », pour ceux qui auraient oublié de potasser leur suédois), homme-orchestre et dandy d'un autre temps, ne fait pas dans la nostalgie maniérée, la récitation orthodoxe : son blues est une ouverture, dans laquelle s'immiscent parfois un saxo, un orgue, un violoncelle. Pas d'afféterie cependant, seul demeure l'essentiel : le chant comme une invocation, et la musique comme un exorcisme.

Ella/Foy (Fr)

ELLA/FOY, c’est la rencontre de deux musiciens. Elle est ELLA (Hélène Fayolle, chant, guitare, ukulélé) lui FOY (Romain Deruette, contrebasse, guitare, percussions, chant). Ensemble, à la composition comme aux arrangements, ils forment un tout indissociable. A ce mélange volcanique, comme une évidence, s’ajoute le souffle sauvage de l’harmoniciste Bruno Tredjeu. Avec élégance, chaleur et grâce, mêlée de bourrasque d’énergie, le trio tricote ses mélodies autour d’une voix ensorcelante à travers de vastes steppes instrumentales. ELLA/FOY offre une musique qu’on pourrait  volontiers croiser au fond d’un bayou de Louisiane ou dans la cave d’un tripot de Chicago. Un précipité de blues, aux confins de la folk et du jazz. Fort.