Logo Stereolux
ven. 26 avril 2024 20H00

Bekar + Zeuta

Complet
STEREOLUX Salle Maxi Placement libre Debout - assis non garanti
Organisateur : Stereolux

Rookie prometteur, rappeur accompli sous parrainage Lunatic, la jeune étoile du Nord nous narre ses 25 premières années dans la grisaille de Roubaix, avec poigne et poésie. Novateur et singulier, il est entré dans la cour des grand·es.

Bekar (FR)

Bekar trempe sa plume dans la poudre de brique rouge depuis 2018. Le Roubaisien a véritablement fait surface avec Mirasierra en 2022 et les bangers que sont Magenta et DEHØRS. Revenu avec l’épatant single Basquiat en feat avec Georgio, le rappeur du cinq neuf ne cesse de démontrer, d’ailleurs comme son comparse parisien, une incroyable capacité à jongler entre les styles et les flows. Parcouru de sincérité, le rap de Bekar est le récit de l’itinéraire d’un mec égaré entre les barres d’immeuble du Nord. Reprenant la supplique d’Aznavour d’un jeune homme “qui n’a connu toute sa vie que le ciel du nord”, Alex Becquart pourrait désormais également lui piquer sa confession de “s’voir déjà”... Un vœu pas si pieux que ça puisque les dates dans les grandes salles s’amoncellent déjà pour Bekar : l’avenir du rap sera assurément parsemé d’une poudre de brique rouge.

Zeuta (Nantes)

Avec une écriture qui en interpellera certains, le jeune artiste Nantais raconte ses doutes et observations dans des textes sincères et sans complexes.
La première esquisse de sa palette artistique est présentée avec son projet Comme si je mourais demain en avril 2021, puis un an plus tard avec son EP Zeutape. Malgré un trait de mélancolie prononcé, Zeuta sait rebondir facilement avec des morceaux énergiques, sur lesquels il s’accorde parfaitement pour retranscrire la folie sur scène. La vie est beau, son dernier EP en titre, semble être la suite logique de sa direction artistique. Une musique naviguant entre rimes et mélodies, Zeuta conjugue le message avec la forme pour y raconter ce qui lui traverse l’esprit. Une mauvaise leçon de morale, c’est comme ça que l’artiste aime résumer sa musique.