Logo Stereolux

JEU. 8 nov. 20H30

Concert

Stereotrip Vienne

LEYYA + CARI CARI + DIVES

STEREOLUX Salle Micro Organisateur : Stereolux Electro Indé Pop Rock Placement libre debout
0€
9.60€
Tarif sur place 10€

Faut-il croire François Feldman et penser que les Valses de Vienne sentent maintenant la naphtaline et qu’un neuf courant indé s’insinue maintenant dans la capitale du Classique ? Oui à en croire la belle brochette indé-pop-rock-électro que Stereotrip vous invite à découvrir. Avec Leyya ( électro-pop), Cari Cari (pop rock psyché) et Dives (garage surf rock).

Stereotrip Vienne

On ne peut pas parler de musique à Vienne sans évoquer Mozart, Beethoven, Schubert ou Strauss pour ne citer qu’eux…. Vienne fût longtemps la capitale mondiale de la musique classique et cette image traditionnelle lui colle encore à la peau. Aujourd’hui, hormis quelques exceptions telles Fennesz, Radian ou Soap & Skin, peu de groupes ont franchi la frontière. Est-ce par opposition à des gouvernements de plus en plus droitiers qu’une jeune scène indépendante et libre émerge depuis quelques années, trouvant de plus en plus de place dans les festivals européens (Eurosonic, Great Escape…) ? Pop, rock, électro, psyché… ces nouveaux projets décomplexés se lancent à l’assaut de l’Europe et c’est tant mieux ! 

Partenaire média :

Leyya (Aut)

Après Spanish Disco Deluxe, ce duo electro-pop composé de Marco Kleebauer et Sophie Lindinger vient juste de sortir son deuxième album : le bien nommé Sauna  qui viendra réchauffer les premiers jours d’automne. Un deuxième disque touche-à-tout, osant les fantaisies expérimentales, évoluant dans un univers où synthés et percussions sont rois. Leyya ponctue ses morceaux de rythmes saccadés, les caresses de la voix suave de Sophie, vigoureuse et sensuelle, atteignant un parfait équilibre. En bref, de la pop intelligente, qui n’oublie jamais de faire fonctionner neurones et émotions à plein régime. Tromper l’ennui en se laissant porter par des excès rêveurs et sans limites, voilà ce à quoi nous invite Leyya.

Cari Cari (Aut)

Après avoir passé les trois dernières années en voyage (entre Melbourne, Londres et Tokyo), le duo est de retour à Vienne. Composé de Stephanie Widmer (chant et batterie) et Alexander Köck (chant et guitare), Cari Cari pourrait être le fils caché de The Kills and The XX , avec une pincée de Morricone et le grain brut de Cat Power.

A la fois puissante et tendre, avec une touche psyché 60’s, leur musique est un drôle de mélange dans lequel pop, electro, cold wave, garage rock, BO de films atmosphériques ou même country se croisent sans que jamais cela ne paraisse incongru.

Dives (Aut)

Formé en février 2016, Dives est le fruit de la rencontre de Dora De Goederen, Tamara Leichtfried et Viktoria Kirner au Austrian Rock Camp. Au printemps 2017, elles enregistrent un premier mini album, six chansons fraîches et innovantes, aux mélodies entraînantes, qui célèbrent la légèreté de la jeunesse dans un tourbillon de sons. Un garage punk teinté de surf rock influencé par la scène indé des années 80, mais résolument ancré dans une ère Indie moderne. Sur scène le trio se transcende : elles échangent les instruments et alternent le chant dans un même esprit d’égalité créative. Elles ont trouvé un style, unique et intuitif, faisant de ce girls rock band un point de ralliement de la scène Indie autrichienne.