Logo Stereolux
sam. 14 nov. 2020 20H30

Regarde Les Hommes Tomber (Release Party)

+ Kesys

Annulé
STEREOLUX Salle Maxi
Placement libre assis
Organisateur : Stereolux

Dans le contexte de la Covid-19, cet événement est annulé. Vos billets sont remboursés selon les modalités suivantes. Les personnes ayant pris leur(s) billet(s) en ligne seront remboursées automatiquement par virement bancaire au plus tard 15 jours après la date de l'événement annulé. Vous n’avez aucune démarche à effectuer. Les personnes ayant acheté leur(s) billet(s) au guichet ou par téléphone seront contactées par la billetterie. Dans cette attente, vous n’avez aucune démarche à effectuer.

Le post black metal / sludge des Nantais prend de la bouteille avec ce troisième album qu’ils vous invitent à sabrer avec eux, après une résidence à Stereolux. A l’occasion de cette Release party, ils ont eu carte blanche pour concocter une affiche avec des groupes amis. Regarde tes oreilles se délecter…

Regarde les hommes tomber (Nantes)

Visions de cauchemars, modernes Babylones en flammes, cabalistiques pentacles parcourus d'obscurs glyphes comme autant de funèbres augures, lugubres accords montant du lit putréfié de l'implacable Styx – enfer et damnation, fini la rigolade. Bon, en même temps, quand il s'agit de metal, on comprend d'emblée qu'on n'est pas là pour fabriquer des colliers de nouilles. Et, dans le genre, RLHT se distingue, et ce depuis son concert liminaire (et instrumental) au Ferrailleur – c'était en 2012 – : mêlant sludge, hardcore et doom à son black metal déjà redoutable, le combo nantais crée une couleur sonore particulière, dense,  cohérente et toute personnelle ; un chaos organisé et terriblement efficace, où domine une mélancolie poisseuse, percée de hurlements, comme un étouffant et dantesque fracas – un de profundis métallique pour une Release party en forme de pandémonium à l'occasion de la sortie de son troisième album.
 

      

KESYS (Fr):

Connu pour son travail d'artiste peintre et ses oeuvres cosmique et hallucinées, Jeff Grimal n'est pas homme d'un seul art. Après avoir illustré les plus grands et joué au sein de l'excellent groupe de Post-Black Metal The Great Old Ones, les nouveaux représentants des Grands Anciens sur cette terre, il a fait cavalier seul avec son projet cosmique post-rock Spectrale, et avec Kesys, projet mêlant post-rock et musique de film qu’il présentera seul à la guitare avant Regarde les Hommes. À travers ses différents projets, l'artiste montre une certaine tendance à créer des liens entre la littérature et la musique, de Lovecraft à Philip K. Dick en passant par Jack Kerouac mais aussi par la littérature Beat de Dantek et de Clive Barker.