Logo Stereolux

sam. 14 nov. 2020 20H30

Concert

Regarde Les Hommes Tomber (Release Party)

+ Decline of The I + Celestial Vault

STEREOLUX Salle Maxi Organisateur : Stereolux Placement libre debout
8€
12.60€
Tarif sur place : Guichet 13€

CONCERT INITIALEMENT PROGRAMMÉ LE 21 MARS, REPORTÉ AU 14 NOVEMBRE 2020 - EN SALLE MAXI
Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus, et sous réserve de nouvelles dispositions, tous les événements programmés à Stereolux jusqu'à fin juin sont annulés ou reportés.
Le concert de Regarde les Hommes Tomber, initialement prévu le 21 mars 2020 est par conséquent reporté au 14 novembre 2020, et aura lieu en salle Maxi !
Les billets pour le 21 mars restent valables pour cette nouvelle date.  Si vous ne souhaitez plus assister à ce spectacle, nous vous invitons à adresser votre demande de remboursement à celine.barrett@stereolux.org et ce jusqu'au 30 juin 2020.
Merci de votre compréhension et à très vite. 

Le post black metal / sludge des Nantais prend de la bouteille avec ce troisième album qu’ils vous invitent à sabrer avec eux, après une résidence à Stereolux. A l’occasion de cette Release party, ils ont eu carte blanche pour concocter une affiche avec des groupes amis. Regarde tes oreilles se délecter…

Regarde les hommes tomber (Nantes)

Visions de cauchemars, modernes Babylones en flammes, cabalistiques pentacles parcourus d'obscurs glyphes comme autant de funèbres augures, lugubres accords montant du lit putréfié de l'implacable Styx – enfer et damnation, fini la rigolade. Bon, en même temps, quand il s'agit de metal, on comprend d'emblée qu'on n'est pas là pour fabriquer des colliers de nouilles. Et, dans le genre, RLHT se distingue, et ce depuis son concert liminaire (et instrumental) au Ferrailleur – c'était en 2012 – : mêlant sludge, hardcore et doom à son black metal déjà redoutable, le combo nantais crée une couleur sonore particulière, dense,  cohérente et toute personnelle ; un chaos organisé et terriblement efficace, où domine une mélancolie poisseuse, percée de hurlements, comme un étouffant et dantesque fracas – un de profundis métallique pour une Release party en forme de pandémonium à l'occasion de la sortie de son troisième album.
 

      

Decline Of The I (FR)

Le post-black metal sombre pratiqué par le groupe parisien est toujours cette bête méchante et sale, sournoise, qui n'hésite pas à revêtir des atours dépressifs. De bout en bout, leur musique enveloppe l'auditeur d'un voile poisseux de mal-être qui lui colle à la peau. Les changements de rythmiques sont continuels, et contribuent à entretenir un sentiment d'instabilité et d'inconfort. Les long titres serpentent insidieusement au rythme de riffs froids et malsains que n'aurait pas renié Mayhem. Une musique noire et ténébreuse mais avec beaucoup de touches de modernité (electro, trip hop, ambient), un post-black aux relents indus saisissant.

Celestial Vault (Nantes)

Formé en 2016, ce jeune groupe nantais de post-black metal se nourrit d’influences variées telles que Der Weg Einer Freiheit, Wolves In The Throne Room ou Oathbreaker, avec un son actuel et inspiré. L'ambiance sombre et brute du groupe prend tout son sens en live.
Pour la petite histoire, leur chanteur guitariste est aussi le parolier de Regarde Les Hommes Tomber, en famille, on vous dit !