Logo Stereolux

SAM. 23 sept. 21H00

FORFAIT NUITS ÉLECTROS Concert

NUIT ÉLECTRO #2

JORIS DELACROIX - PANTHA DU PRINCE - ROMAN FLÜGEL - JEREMY UNDERGROUND - DOPPLEREFFEKT...

jusqu'à 5h Stereolux + Les Nefs Organisateur : Stereolux DJ Set Electro Scopitone
Interdit aux mineurs, même accompagnés
25€
31€

Cette année, à l'occasion des Nuits Electro, Scopitone met en place une solution "cashless". Un système de paiement rapide et sécurisé pour régler vos achats sur l'ensemble du site (bars, foodtrucks, merchandising). 

Plus d'infos prochainement.

Forfait Nuits électros

Joris Delacroix (FR / Mercury) - live

Si tout réussit à Joris Delacroix, c’est qu’il y a une raison. Le DJ/producteur montpelliérain, actif depuis 2008, a vu sa carrière prendre des proportions impressionnantes ces cinq dernières années, grâce à une poignée de tubes tech-house incroyables, "Air France" et "Maeva" en tête. Au sein d’une scène dancefloor qui a fait le pari d’assumer son côté mélodieux, parfois maximaliste et en tout cas hyper-efficace, ce garçon est aujourd’hui l’un des artistes immanquables sur scène. Parce qu’il est l’un des seuls à offrir une expérience dancefloor aussi fédératrice qu’ambitieuse.

Pantha Du Prince (DE / Rough Trade) - live

Quand Hendrik Weber, aka Pantha Du Prince, a déboulé dans le monde de la techno, ça a fait du bien à tout le monde : ses sonorités féeriques et imaginaires ont illuminé les rêves de beaucoup de clubbers en mal de poésie. Depuis, il a poussé le vice jusqu’à travailler avec un orchestre entier de cloches pour le fantastique album Elements of Light (2012), avant de reprendre sa route, seul mais toujours convaincu que la musique pour dancefloors prend une puissance inouïe si elle accepte des éléments organiques dans son génome. On te suit, Hendrik.

Roman Flügel (DE / Dial) – DJ set

Sans lui, l’excellence electro "made in Germany" n’aurait pas du tout le même éclat. Actif depuis le début des années 90, Roman Flügel a monté trois labels et sorti d’innombrables morceaux sans jamais se mettre sur des rails : IDM, techno, house, ambient... cet homme est l’un des rares encore capables d’une telle liberté d’action ; ses plus récentes productions, d’un niveau de détail hallucinant, semblent venues d’un monde musical encore inexploré. On peut raisonnablement s’attendre à ce que sa prestation sur scène soit synonyme de paysages sonores hallucinants. Allez, on ose le mot : ce type est une légende.

Jeremy Underground (FR / My Love Is Underground) – DJ set

Le "digging", ou la passion de partir à la recherche de scènes musicales en dénichant des pépites oubliées dans des bacs à vinyle, fait des émules, au point de faire émerger des labels dédiés à la cause. Ici, c’est Jeremy Underground, fondu de la scène house new-yorkaise (mais aussi de jazz, de funk…), qui a transcendé son statut de farfouilleur en chef pour devenir l’un des DJs et label managers les plus prisés du globe. Un type de confiance, adoubé par Gilles Peterson et Kerri Chandler, à qui confier les platines.

Dopplereffekt (US / Leisure System) - live

Attention, légende. Dopplereffekt, groupe à géométrie variable construit autour du surdoué Gerald Donald (moitié de Drexciya), fait tourner les têtes depuis le milieu des années 90, sans discontinuer ou presque. Basé à Détroit mais maniant sans cesse des références linguistiques germaniques, Dopplereffekt a rapidement été considéré comme l’un des nouveaux gardiens de l’esprit Kraftwerk : beats robotiques, digitalisme à outrance, ambiance post-punk et puissance d’évocation futuriste structurent la formule de cette formation rarissime sur scène. Dopplereffekt à Scopitone : nous sommes au-delà de l’inratable.

François X (FR / Dement3d) - DJ set

Si la techno française se porte aussi bien aujourd’hui, il n’y est clairement pas pour rien. Passionné des scènes techno et house du triangle Détroit-Chicago-New York, François X passe également sa vie dans les bacs à vinyles, à tel point qu’il a fini par monter un label. Aujourd’hui, Dement3d est une maison incontournable dans le paysage electro européen, et lui se retrouve résident permanent au club parisien Concrete, dans lequel il diffuse sa propre éthique techno – frontale, hypnotique et intense. Tout ce qui vous attend quand vous croiserez sa route à Scopitone.

Aufgang (FR / InFiné) - live

Passé de trio à duo en 2015, Aufgang semble se libérer de son cadre originel pour ne plus s’imposer aucune limite. Pop ? Le pianiste Rami Khalifé et le batteur Aymeric Westrich le sont très certainement. Mais leur dernier album en date, le bien nommé Turbulences, secoue le terme dans tous les sens pour le mélanger à des substrats hip-hop, expérimentaux, techno ou encore un brin orientalistes… Avec, toujours, une tonne d’inspiration et d’intelligence dans l’utilisation de leurs instruments, ilôts organiques dans un passionnant maelström électronique.

Avalon Emerson (US / Ghostly International) - DJ set

Et si l’electro sortait de son sofa berlinois pour s’encanailler un peu dans le désert ? Avalon Emerson a beau avoir émigré en Europe pour se mettre à la production, son Arizona natal transpire dans une formule qui mêle l’aspect râpeux de la rave, le groove de la house et les ambiances de la new wave, le tout dans un cadre absolument techno. Ancienne développeuse informatique, elle s’est fait les pieds en quadrillant les clubs d’Europe et d’Amérique depuis 2015 et, vu sa dose de talent, on valide la réorientation professionnelle.

Cosmic Boys (FR / Scander Records) - live

Le dancefloor dans tout ce qu’il a de plus hédoniste. Sébastien Bevil et Gabriel Meynadier, qui forment le duo Cosmic Boys et tiennent également le label Scander Records, défendent une approche très sensuelle de la techno : une musique faite pour danser et communier avant tout. Leurs sets et leurs productions trouvent leur point d’équilibre parfait entre techno, minimale et electro-house pulsionnelle : fusion musicale, osmose du dancefloor.

Contrefaçon (FR / Panenka Music) - live AV

Comment définir ce qui se passe dans nos oreilles lorsqu’on écoute "R MAX", single le plus récent de cette bande de quatre ingérables parisiens ? Ce condensé de gabber et de rap français hyper-frontal est associé à un clip qui nous fait comprendre une chose : Contrefaçon est un projet audiovisuel hallucinant et halluciné, blindé de fractales, d’images subliminales et de textures rétrofuturistes, associé à une bande-son apocalyptique, qui en appelle autant à la noirceur d’un Gesaffelstein qu’aux coups de boutoir chers à la génération post-Thunderdome. Tout un programme !

Weval (NL / Kompakt) - live

Le saviez-vous ? Harm Coolen et Merijn Scholte Albers ont officié dans l’industrie du cinéma avant de former Weval. Et à l’écoute de leur musique, tout ça semble terriblement logique. La slow house mélancolique et sensuelle du duo néerlandais nous donne envie, dès la première seconde, de vivre comme dans un film. Ou comme dans un road trip, au choix. Contemplatives mais sensuelles, les parties vocales finissent de tisser le décor : Weval se pose en parfaite bande-son d’un été lascif, mais son live, plus musclé en trio, est plutôt destiné aux oiseaux de nuit avertis.

Demian Licht (MX / Motus) - live AV

Oui, la techno peut aussi être conceptuelle. C’est même le challenge de Demian Licht, productrice qui s’attèle à dépasser la notion même de dancefloor, si terre à terre à ses yeux. Si elle travaille à la diffusion de la culture electro avant-gardiste dans sa ville de Mexico, via son label Motus, cela ne fait pas pour autant d’elle une nerd absolue – même les plus ambitieux bidouilleurs ont envie de danser de temps en temps. Et il se trouve qu’elle arrive parfaitement, avec son attitude sonore à la fois mystérieuse et provocatrice, à déboussoler son public pour mieux le faire transpirer.

Maison Acid (fr)

Les quatre DJs du label Maison ACID - Salade Tomate Oignon, Pauline Bombers, Photo Ratée et Jolicool - ont programmé un "ping pong acid club" lors duquel ils se renverront la balle au sens propre comme au sens figuré. Ce set interactif à 8 mains, où le smiley est de rigueur, se tiendra autour d'une table de ping pong tunnée pour l'occasion aux couleurs du label. Durant ce match qui se jouera à domicile, vous serez invités à élire leur meilleur joueur. Au programme : de la trap obscure à l'acid techno en passant par le RNB salace et la disco déviante.