Logo Stereolux

Du MER. 20 sept. au DIM. 24 sept.

Les expositions Exposition

Myriam Bleau "Stories of Mechanical Music"

Musée d'Arts de Nantes

mer - dim 11h > 19h // jeu jusqu'à 21h (avec entrée libre de 19h à 21h) Musée d'arts de Nantes Organisateur : Coproduction Scopitone et Musée d’arts de Nantes Création Electro Numérique Scopitone

Entrée du Musée d'arts de Nantes :
8€ (4€ tarif réduit)
Gratuit pour les scolaires de la métropole, les moins de 18 ans, les personnes handicapées, les demandeurs d'emploi et les bénéficiaires des minima sociaux.
(Cette entrée comprend la visite de tout le Musée d'arts de Nantes)

MYRIAM BLEAU "STORIES OF MECHANICAL MUSIC"

À une époque d’obsolescence technologique accélérée, il est important pour les artistes de questionner notre rapport aux objets et à l’usage que nous en avons. Peut-on offrir une nouvelle vie, à la fois esthétique et symbolique, à des supports censément archaïques ou dépassés ? Tels sont les thèmes abordés par Myriam Bleau avec Stories of Mechanical Music. Ici, le visiteur est invité à jouer avec d’étranges boîtes à musique dont la structure, composée de CD ou de vinyles découpés, crée des formes mouvantes et lumineuses, contrôlées par une manivelle en rotation. Symbole de l’art du détournement cher aux artistes depuis Marcel Duchamp, ces boîtes se présentent comme les interprétations physiques des playlists que l’on retrouve sur Internet.

Compositrice et plasticienne, Myriam Bleau joue avec les techniques et les médias, exploite les possibilités offertes par les technologies numériques, tout en posant un regard singulier sur les objets culturels qui nous entourent. Influencée autant par la pop, le hip-hop et le jazz que par la musique savante (concrète ou acousmatique), l’artiste est également active dans le domaine de l’art contemporain, créant des pièces sonores (installations, performances), seule ou en collaboration.



Design, composition, réalisation CNC et programmation : Myriam Bleau
Assistant technique : Pipo Pierre-Louis
Production : Myriam Bleau
Co-production : Stereolux / Scopitone pour la version vinyle