Logo Stereolux
mer. 15 mars 2023 14H00

Masterclass de RIXES (Maelstrom & Bertrand James)

« Faire de la techno avec une batterie » : Présentation d’un projet de création atypique en musiques électroniques

5€
5€
5€
5€
10€
STEREOLUX Plateau Multi (4e étage) Placement libre
14H00 - 18H00
Organisateur : Stereolux

PROJET RIXES

C'est à l'occasion d'une collaboration sur la tournée de l'artiste et chanteuse américaine Louisahhh que se sont rencontrés le batteur Bertrand James (Totorro, La Battue) et le producteur de musiques électroniques Maël Péneau (Maelstrom). Bien qu'issus de scènes différentes, ce premier projet commun leur a permis d'expérimenter autour d'un répertoire à la lisière de leurs expériences respectives (punk-rock pour Bertrand James, techno pour Maël Péneau), en résidence, puis en tournée (Transmusicales, Sonar, Paris Bercy, Festival Marsatac...). En parallèle, plusieurs temps de recherche ont permis de faire émerger un nouveau projet créatif en duo: RIXES.

Le dispositif s'organise autour de capteurs optiques installés sur la batterie de Bertrand James, équipée de peaux silencieuses. Chacun de ces capteurs permet de transmettre des informations générées par le jeu du batteur : vitesse de frappe, force de l'impact sur la peau et emplacement de la frappe sont ainsi convertis en signaux numériques. Ces signaux sont alors utilisés pour déclencher des échantillons, des notes sur des synthétiseurs (analogiques ou numériques) et pour en moduler le timbre et la tonalité de façon dynamique et en temps réel. En parallèle, Maël Péneau récupère le signal audio généré par Bertrand James, afin de le traiter et de le moduler, et y ajoute ses propres improvisations à partir de synthétiseurs/séquenceurs analogiques.

RIXES s'inscrit à l'interface entre musiques « rave », musiques improvisées, création sonore et arts numériques. L’objectif est de s’intéresser aux relations entre les corps des musiciens et les interfaces, dans un dialogue entre mouvement, signal informatique et expression musicale. Il s’agit d’insister sur la dimension corporelle des interactions entre les musiciens et leurs dispositifs (machines, instruments), en s’appuyant sur une création visuelle générative conçue par l’artiste Eliza Struthers-Jobin, qui permettra également de rendre ces interactions tangibles aux yeux du public à travers une scénographie spécifiquement conçue pour le projet.

DÉROULÉ DE LA MASTERCLASS

- Présentation et explication du dispositif instrumental (capteurs optiques, logiciels, chaîne du signal MIDI et Audio)

- Design Sonore et intégration des samples au dispositif

- Le projet Ableton : utilisation des stems, marqueurs, program changes, link.

 

Niveau requis :

Toute personne qui a une pratique ou un intérêt pour la composition et la création sonore.