Logo Stereolux

SAM. 16 déc. 19H30

Concert

Les rockeurs ont du coeur

Stereolux Salles Micro et Maxi Organisateur : LES ROCKEURS ONT DU COEUR ET STEREOLUX Pop Rock

1 jouet neuf (valeur d’au moins 10€) = 1 entrée

LES ROCKEURS ONT DU COEUR - NANTES 2017

Les Rockeurs ont du Coeur reviennent pour leur 30 ème anniversaire ! Toutes les générations seront de nouveau réunies aux côtés des Restos du Coeur pour qu’un maximum d’enfants puissent fêter Noël avec un cadeau. 

DOMINIQUE A

Le nantais revenu vivre sur les bords de Loire de Trentemoult enchaîne les albums à cadence régulière, se remettant en danger sur chacun d’eux, offrant une magnifique discographie aux amateurs de ce que l’on a appelé, à l’aube des années 90, la “nouvelle scène française”. Un talent aujourd’hui reconnu par tous, public et professionnels, comme en témoigne encore, ses dernières années, le succès de l’album Vers les lueurs en 2012, sa nomination au prix Constantin puis sa Victoire de la Musique la même année ou encore le succès du très bel album Eleor sorti en 2015.

PHILIPPE KATERINE

C’est avec l’album Robot après tout que Philippe Katerine avait enflammé son dernier passage aux “Rockeurs ont du coeur”, cet album qui l’a révélé au grand public grâce aux tubes « Louxor » et « 100% VIP ». Katerine est alors invité sur tous les plateaux télévisés et sa tournée passe par le Zénith de Paris et l’Olympia où il reçoit son premier Disque d’Or (150 000 exemplaires). Katerine s’essaye par la suite à toutes formes d’art et de collaborations. La danse avec un spectacle avec Mathilde Monnier, un premier ouvrage déjanté ensuite, intitulé Doublez votre mémoire et le cinéma avec une quinzaine de rôles. Il écrit également pour les autres, et notamment Arielle Dombasle, Brigitte Fontaine ou Julien Doré. Collectionnant les disques d’or et récompenses, comme cette Victoire de la Musique pour le clip « La Banane », le nanto-vendéen a depuis sorti trois albums : Katerine en 2011, Magnum en 2014 et Le Film en 2016.

JEANNE CHERHAL

2001. Une jeune Nantaise sort un EP qui se démarque par sa gouaille, son humour et la propulse sur les scènes de Carhaix ou Bourges. L’année suivante sort Jeanne Cherhal son premier album enregistré à l’Olympic lors des « Rockeurs ont du Coeur ». Mais c’est Douze fois par an en 2004 qui sera l’album de la reconnaissance avec

250 000 ventes, deux Disques d’or, le Prix de l’Académie Charles-Cros, une nomination aux Victoires de la Musique et un Trophée de la Langue Française. Après L’eau, album plus confidentiel réalisé par Albin de la Simone en 2006, elle sort Charade, son quatrième album en 2010 chez Barclay. Un album où la Nantaise joue tous les instruments. Son dernier album Histoire de J. avec lequel elle a obtenu le Prix du Disque de l’Académie Charles-Cros est sorti en 2014.

LA SECTE HUMAINE

La Secte Humaine est le nom sous lequel officie en backing band d’anciens membres des Little Rabbits et French Cowboy. A l’origine créée sur la tournée « Robots Après Tout » de Philippe Katerine en 2005, ils avaient récidivé en 2010 en accompagnant Jeanne Cherhal sur sa tournée « Charade ». Ils reviennent en exclusivité sur scène pour « Les Rockeurs ont Coeur » pour accompagner Dominique A, Philippe Katerine et Jeanne Cherhal.

LA MAISON TELLIER

Exit les grands espaces de l’Ouest Américain et le folk US qui inspiraient les précédents albums des faux-frères normands. Avec leur cinquième album Avalanche , les locataires de la Maison Tellier nous ont livré un pan différent de leur art, qui, malgré quelques restes de poussière ocre sur leurs bottes, est beaucoup plus introspectif qu’à l’habitude. Avalanche est ciselé d’une chanson française sombre, racée et grave… Un album marqué par la qualité de ces textes, profonds comme ceux de Murat ou de Cantat réunis, sur une musique pesante et cette énergie latente que l’on aimait à retrouver chez Kat Onoma. Un album d’une élégance rare, celle qui qualifie régulièrement les oeuvres des Dominique A, Bashung ou récemment Armand Méliès. Un album qui se découvre lentement. Mais sûrement… Un voile sombre, comme l’ombre d’un Manset qui flotterait au-dessus du quintet, prêt à leur délivrer, d’un simple battement d’aile, toute la lumière qu’ils méritent amplement dans leur oeuvre qui ne s’apprécie que mieux sur la longueur… Les cowboys ont rangé les armes, leur combat se fait dorénavant avec des mots. Bien vu. Et réussi, surtout sur scène !

ROVER

Rover, de son vrai nom Timothée Régnier, est un chanteur, compositeur et parolier français né le 24 septembre 1979 à Paris. Ce surnom, dont il aime la sonorité virile, lui est venu naturellement. Sa famille s’installe à New York alors qu’il a 7 ans. Il y apprend la guitare. Dès son adolescence, il crée avec ses frères un groupe de rock anglais. Plus tard en 2004, il cofonde au Liban le groupe de punk-rock The New Government avec cinq autres membres. Le nom de ce groupe fait référence à l’instabilité politique du pays, alors dépourvu de gouvernement officiel. Mais The New Government rencontre des difficultés liées au conflit israélo-libanais. Timothée Régnier doit regagner la France

pour des raisons de visa. Rover se lance alors dans une carrière solo. Il compose et

enregistre ses premiers morceaux dans un home-studio en Bretagne. De là naît un maxi enregistré sur bande. En 2012, son premier album éponyme paraît également sous le format vinyle, témoignant de son attachement à une certaine chaleur du son.

Si la musique de Rover s’apparente à priori au rock, elle brasse toutefois de multiples influences lui conférant une certaine singularité et une grande exigence. Ses expériences punk, le contrepoint de Jean-Sébastien Bach, les Beach Boys, David Bowie ou encore Serge Gainsbourg nourrissent son inspiration.

LEO SEEGER & FRIENDS

On a vu à de nombreuses reprises, par le passé, que de réunir la crème des musiciens, fusse-t-elle locale ou internationale, n’était pas forcément gage de qualité. Eh bien Leo Seeger, avec son cortège de musiciens nantais chevronnés semble bien échapper à la règle. Voilà près de 10 ans que les Nantais de Leo Seeger sillonnent les scènes de la région. Avec quatre albums à son actif, le groupe présente une balade initiatique et totalement inédite entre folk, pop et rock. Chroniqué par Rock & Folk, leur nouvel essai est « aussi suave que la voix du chanteur et mélange harmonieusement pop, rock et folk.» Cette démonstration empreinte de classicisme, qui s’illustre par le charme des compositions tout en finesse, privilégie ballades et mid-tempos mais ne s’interdit pas des embardées plus musclées comme l’ouverture en trompe l’oeil. Leo Seeger continue à déployer sa musique subtile à travers Solar Rust (2013), onze compositions mêlant des influences 60’s et 70’s à des sonorités plus modernes. Plouc Magazine écrit à leur sujet « Leo Seeger ou le meilleur de la crème anglaise, un voyage initiatique à rêver en boucle…». Familiar Places, 4ème album, sort en février 2016 et recueille un très bon accueil dans la presse locale et nationale. En 2017, le groupe est de nouveau en studio pour l’enregistrement d’un 5ème opus.

MOONGAI

Chant acidulé comme une sucette à l’anis, Eva Ménard délivre de drôles de cantilènes parfois délicatement ésotériques mais toujours frissonnantes de désirs troubles et de violences à répétition, face à des adultes zombies qui préfèrent mourir que de laisser s’épanouir leurs enfants (« Monsieur Voisin »). Grégoire Vaillant, avec ses musiques foisonnantes, habille ces contes pour jeunes gens pas sages d’une haute couture harmonique qui épate par sa maturité. Ensemble, ils offrent une « pop à la française » immédiate, un tantinet perverse et intensément séductrice.

VOYOV

Il aura fallu du temps à Thibaud Vanhooland. Du temps pour façonner, avec la patience d’un orfèvre, quelques chansons. Les siennes. Du temps pour mener et ne plus suivre. Inventer sa cour de récréation. Avec dans ses valises les années passées aux côtés d’Elephanz, Pegase et Rhum for Pauline, c’est sous l’alias VoYoV que Thibaud prend désormais la route, en français dans le texte. Son premier EP présente son univers à travers 3 titres. Il résonne comme un carton d’invitation, sur lequel on s’attarde, séduit,

dans l’attente de recevoir le prochain…

DAS KINO

Il est une histoire entre un homme approchant la quarantaine, au vécu parfois sombre, nourri d’expériences dont la vie seule connaît les limites puis une jeune femme dont la beauté et les rêves animent une jeunesse flamboyante, candide. Comme un souffle dans le cou, un murmure au creux de l’oreille, une caresse, Das Kinø révèle des envies d’amour à la Godard, les afters voluptueux des tableaux de Terry Rodgers. C’est l’envie d’une musique à la fois cinématographique, sexy et extatique qui a réuni Léa et David. Elle est musicienne issue du conservatoire de Nantes (Piano Classique, Jazz, chant), il est autodidacte (synthétiseurs, basse, guitare, batterie, chant) passionné de musiques

électroniques depuis le milieu des années 90. Après avoir longtemps été le chanteur, claviériste et compositeur du groupe nantais Smooth et actuellement leader du projet Dtwice, David, ainsi que Léa se sont imprégnés des univers de Kruder & Dorftmeister, Peace Orchestra, mais aussi de nouvelles influences telles que Disclosure, Todd Terje,

The Acid. Toute une école électro qui a immédiatement révélé l’envie d’une musique aux sonorités chaleureuses. La collaboration entre David et Léa semblait une évidence tant l’aura, le talent de pianiste, la voix angélique ainsi que la sensibilité musicale de cette jeune femme illustre à la perfection cet Eden sensuel et gracieux vers lequel tend la musique de Das Kinø.

IENA VOX

Le secret était bien gardé ! Bien avant d’être l’un des Rockeurs au grand Coeur et le spécialiste du rock nantais, Laurent Charliot fut, dans les années 80, le leader du trio Iena Vox, pionnier de l'électro nantaise, avec boîte à rythmes et synthés analogiques. A l’occasion des 30 ans de la séparation du groupe, Laurent et Ozzie remontent sur scène en duo le temps d’un seul et unique concert pour faire résonner à nouveau « Les Hymnes du Froid » de leur new wave synthétique délicieusement vintage.