Logo Stereolux

SAM. 2 mars 20H00

Concert

Hip opsession : Disiz • PLK

+ Team Punk

STEREOLUX Salle Maxi Organisateur : Pick Up et Stereolux Hip hop Rap Placement libre debout/assis non garanti
Les adhérents de l'association Pick Up peuvent bénéficier du tarif réduit à 20€ auprès de la billetterie de Stereolux
24.60€
20€
Tarif sur place 25€

Deux générations rap réunies sur la même scène d’Hip Opsession. A ma droite : Disiz, vétéran parisien, aventureux et hors cliché. A ma gauche : PLK, sorti du crew Panama Bende, au talent ultra précoce. De chaque côté : la même ouverture d’esprit qui fait du bien au hip-hop français.

Disiz (Fr)

Il a arrêté le rap avant de reprendre, s'est essayé au rock et au théâtre, a publié plusieurs romans, connu divers avatars et diverses fortunes : touche-à-tout insubmersible, celui qui avait commencé par « péter les plombs » sur Poisson rouge, n'a rien perdu de ses colères, qui éclatent dans Disizilla (son nouvel album, le douzième) façon explosion nucléaire, colères comme jaillies d'une écriture irradiée par les doutes, les peurs, les révoltes. Artiste intranquille donc, Disiz n'en oublie pas pour autant de soigner ses prods, comme de poursuivre son exploration musicale, refusant certains carcans du rap, évoquant, à grands renforts de synthés, des univers pas franchement guillerets, de type Godzilla ou Akira – le genre post-apocalyptique, donc, avec son lot de monstruosités humaines : un concentré de radicalité et de rage cathartique. Il semble bien qu'il faille à nouveau le surnommer La Peste.

PLK (Fr)

Celui-ci est tombé dans la marmite de rap étant petit, puisqu'il a commencé à composer dès 9 ans et a posé ses premiers freestyles à 13, bossant dur, en vrai stakhanoviste de la rime. De « simple » kickeur au sein de La Confrérie et du Panama Bende, le jeune Parisien est passé au statut de « patron » (« J'construis ma carrière de mes dix doigts »), avec deux EP, deux mixtapes et un premier album, Polak ; avec des millions de vues comptabilisées et déjà des scènes prestigieuses. À son aise partout, PLK passe de la trap à la cloud avec une aisance qui va bien au-delà du simple exercice de style, invite Nekfeu et Sch, repousse les limites de l'egotrip à tendance revendicative en retraçant et en glorifiant ses origines et son parcours familial (« Polak » pour « Polonais »). Il l'affirme lui-même : « Petit Polak deviendra grand » – on confirme.

TEAM PUNK (Fr)

Une belle brochette de champions ! Au départ, la Team Punk est une équipe improvisée entre quelques copains de la côte ouest, dans le but de participer aux championnats de France de human beatbox en équipe. Quelque années plus tard, après avoir remporté ces derniers, Alexinho, Efaybee, Furax, Hutch et Saro font partie du raz-de-marée français aux championnats du monde à Berlin en 2018. Alexinho, déjà triple champion de France, est sacré champion du monde en solo, et Saro, lui même vainqueur du Grand Battle Beatbox de 2017, remporte la mise dans la catégorie loop station. Comptant parmi elle certains des meilleurs faiseur de bruits avec la bouche de l'Ouest, la Team Punk a des chances de nous faire fumer les oreilles. Poum poum poum tchack !