Logo Stereolux
mer. 12 oct. 2022 20H00

Gogo Penguin + Qobalt

20€
24.60€
Guichet 25€
STEREOLUX Salle Maxi Placement libre Debout - assis non garanti
Organisateur : Stereolux

Depuis ses débuts en 2013, ce trio de Manchester fusionne jazz, musique contemporaine et influences électroniques (techno, house, drum’n’bass), en défiant l’étiquetage. Cérébral et expressif, innovant et électrisant, un pingouin bien isolé sur la banquise de l’originalité.

GoGo Penguin (GB)

C'est d'abord le piano, agile, racé, prolixe sans être bavard.

C'est ensuite la pulsation de la contrebasse, ronde, sautillante ou cotonneuse selon son humeur.

C'est aussi la batterie, nerveuse, capricieuse, voire fantasque dans ses cadences.

C'est cette idée que la ligne mélodique jaillit du rythme plus qu'elle ne s'y ajuste ou ne le recouvre.

C'est cette autre idée, consubstantielle au jazz, que la musique est toujours un devenir, en même temps qu'un espace qui s'élabore dans l'instant, selon une grammaire toujours mouvante et, de fait, d'une parfaite plasticité.

C'est GoGo Penguin, trio jazz formé sur les bancs du Collège royal de musique de Manchester, et encensé dès ses premières notes émises en 2012.

C'est un nouvel album sous forme d'acronyme, GGP/RMX, constitué de remixes, pour l'écriture duquel le trio palmidé a convié plusieurs pointures des musiques électroniques (Squarepusher, Rone, Nathan Fake – liste non exhaustive et néanmoins éloquente), qui donc se sont amusés à réinterpréter, entre ambient, drum'n'bass, techno et house, les titres du précédent album des Mancuniens.

Tiens, ça rime avec « pingouin ».

C'est, pour finir, l'expression renouvelée d'une évidente liberté de ton et de mouvement – car, le jazz, « qui peut dire où ça commence et où ça finit ? ».

Qobalt (Nantes)

Mû par l’envie d’entrelacer les univers, le trio nantais Qobalt s’ingénie à mêler le discours instrumental venu du jazz aux climats et paysages sonores venus du post-rock. Ainsi propose-t-il une musique qui se déploie comme un récit, comme une histoire dont chacun.e interprétera les images.

Clément Rossi – basse, compositions
Jean Bussac – guitare électrique, effets
Sven Michel – batterie