Logo Stereolux
Terminé
Dernières
places

SAM. 13 avr. 21H00

Concert

DUB CAMP LAUNCH PARTY

Zenzile - Kanka - Brain Damage - King Shiloh Sound System - Iration Steppas - Black Omolo - Red Lion

21h > 4h STEREOLUX Salles Micro et Maxi Organisateur : Stereolux, Get up ! Dub Reggae Sound system Accès non autorisé aux mineurs
Les dernières places disponibles pour cette soirée sont disponible sur la billetterie de l'association Get Up

Plein tarif 25.99€

Pour cette première "Dub Camp Launch Party", la team Dub Camp investit les deux salles de Stereolux pour mettre à l'honneur la dub music et la culture Sound System. Dans la salle maxi, un meeting Sound System avec deux  poids lourds de la scène européenne : King Shiloh Sound System rencontre Iration Steppas Official Sound System avec 8 Bass chacun ! Dans la salle micro, place au "Live Dub" avec ZENZILE, Kanka et Brain Damage

Salle Micro / Live Dub

Zenzile (FR)

A trop s'éloigner du dub, celui-ci a fini par manquer à Zenzile, comme Zenzile a manqué au dub. On sent aujourd'hui, dans l'énergie développée que ça démangeait Mathieu, Raggy, Werner, Vince et Alex d'y revenir. Ils l'ont fait de la plus belle des manières, en associant une fougue de débutants à un savoir-faire digne de vieux producteurs jamaïcains, et avec Jayree et Jamika sur scène.

Brain Damage (FR)

Avec la réalisation de 14 albums et plus de 700 concerts au compteur, Martin Nathan multiplie depuis 20 ans les propositions artistiques les plus aventureuses et diverses, sous le nom de Brain Damage.
Considéré comme l’un des fondateurs de la scène dub en France, il y crée dès 1999 l’un des premiers live machine du genre, influençant toute une génération d’artistes, se réclamant de son héritage.
Brain Damage apparaît désormais comme un trait d’union entre la scène qu’il a contribué à créer, et les nouveaux leaders d’un dub rajeuni, plus synthétique et frontal. Il est plus que rare de voir un artiste fêter ses 20 ans de carrière avec tant de vitalité, d’inventivité, sans éprouver le besoin de se tourner inutilement vers son propre passé. Il semble au contraire de plus en plus clair qu’il n’exclue aucune prise de risque, toujours à contre-courant, plus que jamais défricheur et paradoxalement fédérateur. Il s’agit bien ici d’une marque de fabrique, un secret de longévité !

Kanka (FR)

Depuis la sortie de son premier album en 2005, et le déjà culte Don't stop dub, Kanka a littéralement ouvert la voix des scènes européennes au Dub-Steppa français et fait souffler un vent nouveau sur la planète Dub. Chacune de ses productions est acclamée par la presse spécialisée et ses titres sont joués par les plus gros Sound Systems du monde depuis plus de dix ans ! Son style percussif et ultra efficace, avec ses basses profondes et hypnotiques a fait de nombreux adeptes.
Si la musique de Kanka puise ses influences dans le reggae-dub originel jamaïcain et anglais, la production soignée et la rythmique soutenue lui permettent de conquérir un public aussi bien electro que reggae et de l'emmener vers une transe puissante.

Salle Maxi / Sound System meeting

King Shiloh Sound System ft. Black Omolo et Red Lion (NL)

Bredda Neil, fondateur, opérateur et personnage emblématique du célèbre sound hollandais et son crew dont Red Lion - le MC originel -  viendront poser leur bass à Stereolux ! Fondant le crew en 1991, ils ont été les premiers à jouer sur leur propre système

Iration Steppas Sound System (GB)

Mark Iration et son fidèle compagnon Dennis Rootical sont à l'origine de Iration Steppas. Comme nombre de leurs compatriotes anglosaxons, Mark Iration était un fan inconditionnel de Shaka et de Jah Tubby's. Tout comme eux, il commença à collectionner des vinyles et, poussé par son entourage, débuta dans le Deejaying en créant son premier sound en 1990. C'est à cette même époque qu'il compose ses premiers tunes, dans son home-studio, le High Rise, qui voit sortir ses deux premières prods : Scud Missile et High Rise Vibrations.
En 1993, il rencontre Dennis Rootical lors d'un sound "House Of Roots", une danse sur Londres. Dès lors, l'alchimie s'opère et les deux amis forment désormais le Iration Steppas. Leur son techno-dub est enfin né et les albums tels que Killimanjaro ou Reminiscence affirment leur identité.