Logo Stereolux
sam. 16 janv. 2021 21H00

Cie R14 | juliengrosvalet

M.A.D.

8€
10€
10€
14€
STEREOLUX Salle Maxi
DANS LE CADRE DU FESTIVAL TRAJECTOIRES / Placement libre assis
durée : 1h15
Organisateur : Stereolux; Le CCNN

Ce spectacle fait partie de la programmation danse : 
VEN. 15 & SAM. 16 JANV : (LA)HORDE - Marry me in Bassiani
SAM 16 JANV : CIE R14 | JULIENGROSVALET - M.A.D.
JEU 21 JANV : CAROLYN CARLSON - The Tree
MAR 16 & MER 17 FÉV : ADRIEN M & CLAIRE B - Acqua Alta, Noir d'encre
MAR 16 MARS : CHRISTIAN RIZZO - D’à côté


Inspiré par les codes et l’histoire de danses collectives et populaires, du madison à la techno, ce spectacle plonge le public dans l’ambiance fiévreuse des clubs underground, abordant aussi l'angle sociétal et politique d'un sujet éminemment contemporain.

COMPAGNIE R14 | JULIENGROSVALET (FR) - M.A.D.

Si le club est à portée de tous et que la scène devient un club, alors la scène s’ouvre à tout un chacun. C’est le pari de M.A.D., pièce chorégraphique pour huit interprètes, avec aux manettes la DJ et productrice La Fraîcheur. Les danseurs y évoluent sur des rythmes électro empruntant les codes du Madison, et y partagent l'émotion du dancefloor avec le public. 

La pièce, qui retrace l’histoire des corps dansants dans les clubs, est un manifeste, une proposition d’expérience collective, une célébration de la fête. Elle est aussi une réponse directe à la disparition tragique de Steve Maia Caniço, mort suite à une intervention des forces de l’ordre alors qu’il participait à une soirée électro à Nantes, le 21 juin 2019. Dans la volonté de faire vibrer collectivement la culture électro, Julien Grosvalet déploie un travail précis dans lequel les corps des danseurs passent par des états d’extrême lenteur à d’autres, répétitifs et rapides, évoluant dans un espace d’émancipation et de lâcher-prise. 

Depuis 2015, Julien Grosvalet développe avec sa compagnie R14 un travail chorégraphique autour de l'ombre et de la lumière mettant en scène des corps animés par des sensations physiques. Il déploie des structures chorégraphiques dans lesquelles l'improvisation et une ligne d'écriture très précise se confrontent sans arrêt, laissant place à l'imprévu, entre ligne et chaos. Toujours soucieux du rapport danse, musique et lumière, il s'implique étroitement dans les créations sonores et lumineuses de ses spectacles en travaillant au plus près de ses collaborateurs (Yohann Ollivier à la scénographie et Vincent Saout à la lumière). Julien Grosvalet propose à chaque nouvelle création une plongée sensorielle dans son univers.

Depuis plus d'une dizaine d'années entre Paris, Montréal, Berlin et aujourd’hui à Barcelone, La Fraîcheur crée son propre cocktail de rythmes deep house & techno et se fait un nom avec des sets techno chargés d'émotions. Véritable DJ marathon, elle est résidente de la célèbre Wilde Renate de Berlin et fait partie du réseau Female:Pressure. Elle peut mixer pendant de longues heures, allant des classiques aux nouveaux titres parus deux heures plus tôt. Élargissant son art en produisant sa propre musique allant de la tech-house à l'électro la plus sombre, en passant par la deep house et l'Electronica plus mélancolique, elle a passé l'été 2017 en résidence d'artiste à Detroit, travaillant sur son premier album Self fulfilling prophecy, sorti en juin 2018 chez le label InFiné.

- création 2021 -
Chorégraphie : Julien Grosvalet
Interprètes : Véronique Lemonnier, Ariadna Gironès Mata, Martin Mauries, Emanuele Rosa, Nangaline Gomis, Sophie Lèbre, Tom Grand Mourcel et Samuel Watts 
Musique - composition, création et performance live : La Fraîcheur 
Costumes : Bérengère Marin et Julien Grosvalet
Création lumière : Vincent Saout
Scénographie : Yohann Ollivier
Production déléguée : Gaëlle Seguin - [H]ikari Production

Coproducteurs : Le Théâtre, Scène Nationale, / Le VIP,SMAC de Saint-Nazaire, Stereolux, Scène de Musiques Actuelles, Nantes, Charleroi Danse - centre chorégraphique de Wallonie - Bruxelles 
Avec le soutien du Festival Trajectoires / CCN de Nantes, de Charleroi Danse - centre chorégraphique de Wallonie - Bruxelles, d’Archipel et le FFQCD, de la Région Pays de la Loire, Nantes-Métropole et la Cie 29x27 / SEPT-CENT-QUATRE-VINGT-TROIS, du Pont Supérieur, du CRD de Saint-Nazaire. 
Aides à la Création : Ville de Nantes, Conseil Départemental de Loire-Atlantique , DRAC des Pays de la Loire

Photos : ©Ernest Sarino Mandap

SPECTACLE PROPOSÉ DANS LE CADRE DU FESTIVAL TRAJECTOIRES

Du 15 au 27 janvier 2021

La quatrième édition du festival Trajectoires est proposée par le CCNN - Centre Chorégraphique National de Nantes avec le lieu unique, le Théâtre ONYX, le TU-Nantes, la Soufflerie, le Grand T, Stereolux, Musique et Danse en Loire-Atlantique, Angers Nantes Opéra. 

En partenariat avec le Château des ducs de Bretagne, le Musée d’arts de Nantes, la Médiathèque Jacques Demy, le Théâtre Francine Vasse, le Nouveau Studio Théâtre / Collectif Allogène, SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS / Cie 29.27, Honolulu, le Passage Sainte-Croix , la Cité des Congrès de Nantes, la Maison des Arts,  la Bibliothèque de Saint-Herblain, le Quatrain, Le Théâtre de Saint-Nazaire.

Avec le soutien de la Ville de Nantes, du Département de Loire-Atlantique, de la Région des Pays de la Loire.