Logo Stereolux
sam. 11 sept. 2021 20H00

Bird Signals for Earthly Survival · Tim Hecker · Frieder Nagel & Maotik

12€
16.60€
guichet 18€
Merci de noter que cet événement ne se déroule pas à Stereolux mais au Warehouse, sur l’Île de Nantes (voir page “infos pratiques”).
Warehouse
Les personnes mineures devront être accompagnées d’un·e adulte.
20h00 à 22h30
Organisateur : Stereolux

Informations sur les soirées au Warehouse
Les soirées du 10 et 11 septembre au Warehouse sont proposées au format assis, en placement libre. Le nombre de places est donc très limité !

Les conditions d’accès, notamment la nécessité de présenter un pass sanitaire, sont encore incertaines. Pour tout changement ultérieur dû à la réglementation qui sera en vigueur sur ces dates, les personnes ayant déjà acheté un billet seront prévenues par email, avec la possibilité de se faire rembourser selon les modalités indiquées.

Bird Signals for Earthly Survival (TR/MA)

feat. Mehmet Aslan,گليثر٥٥ Glitter, Stratis Vogiatzis & Malo Lacroix (Live A/V)

C'est un cri d'alarme en même temps qu'un appel à une prise de conscience collective : un changement radical de paradigme est impératif si l'on veut assurer la survie des espèces à l'ère d'un Anthropocène dévastateur. En apprenant, entre autres, à déchiffrer certains signaux – comme ceux qu'envoient les oiseaux migrateurs, ici métaphore des nouvelles formes et nécessités des migrations humaines. 

C'est une performance, musicale et audiovisuelle, à la jonction des sciences, de l'écologie et de l'art ; le producteur et graphiste turquo-suisse Mehmet Aslan, qui l'a initiée, s'est entouré de la jeune Marocaine ڭليث٥٥ Glitter, étoile montante de la scène techno, de l'anthropologue et cinéaste grec Stratis Vogiatzis, et de Malo Lacroix, artiste visuel et performeur originaire de Lyon. Une œuvre chorale, qui, par sa forme même, invite à l'émergence de  modes de création collaboratifs pour repenser le vivant.

C'est une œuvre qui, par la combinaison, la transformation, le réassemblage, la superposition d'éléments optiques et sonores, donne à voir la dimension visuelle de la musique, toujours en mouvement, toujours changeante, épousant le rythme du monde.


Mehmet Aslan (Musique & performance, direction artistique) 
گليثر٥٥ Glitter (Performance, voix)
Stratis Vogiatzis & Malo Lacroix (Video & visuels)

Cette performance est présentée par We are Europe
 
   

Tim Hecker (CA)

(Live)

L’artiste canadien Tim Hecker sait surprendre ses aficionados. A chaque sortie d’album (10 à son actif), ce prophète de la musique ambient et expérimentale, enrichit son univers. D’intenses brouillards dissonants et des mélodies planantes procurent une impression de vertige… un sentiment quasi-religieux... Cet artiste se renouvelle aussi à travers ses multiples collaborations - Ben Frost, Godspeed You! Black Emperor ou Sigur Ros - et puise dans d’autres styles (classique ou drone music) les ingrédients d’une musique totale particulièrement adaptée à la performance. Fréquemment sollicité pour des projets artistiques dans le milieu de la danse ou pour des installations numériques, celui qui collabore régulièrement pour le label Kranky & 4AD, délivrera à Scopitone un live stellaire... ou comment “remettre d“Hecker” celles et ceux qui avaient perdu foi dans une electro protéiforme avec une approche singulière de la musique ambient.

L'artiste canadien Tim Hecker remplacera Nova Materia sur cette soirée.

Frieder Nagel & Maotik (DE/FR)

The Arrival (Live A/V)

Autodidacte adoubé par quelques références électro (David August ou Daniel Brandt de Brandt Brauer Frick Ensemble) et signé chez InFiné Music, le compositeur Frieder Nagel s’est inspiré de formes abstraites et colorées observées depuis le sommet d’un vieil arbre majestueux, un soir de pandémie. 

Sa soif d’évasion et son goût pour l’improvisation sont ici au service d’un monde habité de bruits ambiants, de mélodies lointaines et mélancoliques. Cette communion mystique est amplifiée par le travail de Mathieu Le Sourd, aka Maotik. Spécialiste du design interactif et du design génératif, il développe une palette de visuels abstraits.

Chamboulant notre perception de l’espace, The Arrival donne littéralement des envies d’envols vers des cieux lointains. Nonobstant certains nourriront peut-être un autre sentiment : celui d’un retour à des origines profondes. Cette performance a été pour la première fois présentée au Multiplica Festival 2021 à Luxembourg, lors d’un live remarqué.