Logo Stereolux

Du VEN. 13 sept. au DIM. 22 sept.

Exposition

Andreas Lutz

Offset XYZ + Soft takeover

VEN 13 - SAM 14 : DE 12H À 22H30 // DIM 15 - MAR 17 - MER 18 : DE 12H À 19H // JEU 19 : DE 12H À 22H30 // VEN 20 - SAM 21 : DE 12H À 18H30 // DIM 22 : DE 12H À 19H Ancien MiN Organisateur : Scopitone Frigo 1

GRATUIT

ANDREAS LUTZ (DE)

Soft Takeover + Offset XYZ

L’esthétique dépouillée et les capacités de mutation quasi infinies de Soft Takeover en font une œuvre cinétique exaltante. Sous l’apparente sobriété d’une étole blanche montée sur cadre, l’installation cache un dispositif complexe. Près de 80 petits moteurs permettent un mouvement binaire, avant et arrière, de certaines parties du tissu. À chaque configuration émise par un programme aléatoire, la matière textile s’étire, se contracte, pour donner naissance à des tableaux hérités de l’art optique ou de l’abstraction géométrique. Un dialogue indirect s’instaure alors entre l’être humain et la machine : malgré une difficulté réelle, le spectateur se surprend à anticiper les évolutions visuelles provoquées par l’algorithme. L’oeuvre s’envisage alors comme un médium universel, où un langage commun deviendrait envisageable...

Offset XYZ est une œuvre cinétique évoquant une créature vivante échouée dans une friche industrielle, ou un gigantesque poumon mécanique. Une série de moteurs impose aux tissus une poussée en avant ou en arrière. La structure, déformée par ces tensions, se démarque par son caractère organique et génératif.
Offset XYZ est inspirée des travaux de l’architecte suisse Le Corbusier et de ceux de  l’ingénieur et architecte américain Richard Buckminster Fuller, parfois appelé le « Léonard de Vinci du XXe siècle ». Andreas Lutz fait notamment écho à son concept de « tenségrité », c’est-à-dire à la faculté d'une structure à se stabiliser par le jeu de forces en tension, qui se répartissent et s’équilibrent.

Les travaux d’Andreas Lutz font référence à l’interaction entre l’humain et la machine, ainsi qu’aux phénomènes de perception. Il crée des œuvres expérimentales, dans lesquelles la sémiotique occupe une place importe. Andreas Lutz a été plusieurs fois récompensé pour ses installations, exposées à travers le monde : au ZKM en Allemagne, à la Biennale de Venise ou au Centre national de l'art de Tokyo.

- PREMIÈRES FRANÇAISES -