Logo Stereolux
Gratuit
jeu. 17 déc. 2020 18H30

Table ronde “Repenser les algorithmes”

Terminé
STEREOLUX
En ligne
18h30 > 20h30
Organisateur : Stereolux

La table ronde est maintenue en ligne. Elle sera diffusée en direct et accessible à tous·tes sur YoutubeFacebook et retransmise sur la radio Pi Node. Pour être informé·e de changements éventuels et recevoir directement par mail le lien d'accès, nous vous conseillons de vous inscrire.

En conclusion de ce cycle, cette table ronde explorera de nouvelles façons de penser et de concevoir notre relation avec les algorithmes. Dans le cadre du cycle “Vivre avec les algorithmes”.

Table ronde “Repenser les algorithmes”

Les algorithmes sont bien souvent intégrés à nos vies pour des objectifs d’efficacité, de productivité ou encore de minimisation du risque : c’est à qui promet le meilleur algorithme pour calculer le trajet le plus rapide, optimisé au mieux le travail fourni par ses employé·es, minimiser les risques de solvabilité sur les personnes demandant des prêts... Mais peut-on imaginer les algorithmes autrement ? Comment questionner ces principes de conception ? Quels nouveaux imaginaires développer autour de nos relations aux algorithmes ? Peut-on sortir d’une approche centrée sur l’efficience et la productivité, et penser les algorithmes comme des entités à part entière de notre environnement ?

Avec :

James Auger, designer
James Auger est enseignant chercheur au département de design de l'ENS Paris Saclay.
Ses travaux explorent les moyens par lesquels la recherche en design basée sur la pratique peut conduire à un avenir technologique plus réfléchi et démocratique. Après avoir obtenu un diplôme de Design Products (MA) au Royal College of Art de Londres, James a déménagé à Dublin pour mener des recherches au Media Lab Europe (MLE) sur la technologie comme moyen de médiation de la communication humaine. Il a ensuite travaillé à Tokyo en tant que designer invité au studio de design Issey Miyake, développant de nouveaux concepts de téléphones mobiles. Entre 2005 et 2015, James a fait partie de l'équipe du Design Interaction Department du RCA, enseignant en niveau master et poursuivant le développement d'approches critiques et spéculatives dans le champ du design et de la technologie, complétant son doctorat sur le sujet en 2012. Après le RCA, James a monté le Reconstrained Design au Madeira Interactive Technologies Institute (M-ITI) au Portugal, explorant le potentiel de l'île en tant que laboratoire vivant expérimental grâce à une combinaison de propositions et de projets fictifs, factuels et fonctionnels à plusieurs échelles liés à l'énergie. Ce travail a reçu le prix international de l'innovation culturelle du Centre de l'innovation culturelle du Contemporary Culture of Barcelona (CCCB) en 2017.
Parallèlement à ses travaux universitaires, James est partenaire du studio de design spéculatif Auger-Loizeau, une collaboration initiée en 2000. Les projets d’Auger-Loizeau ont
a été publié et exposé à l'échelle internationale, notamment au MoMA, New York ; 21_21, Tokyo ;  Science Museum, Londres ; le Musée national de Chine, Pékin et Ars
Electronica, Linz. Leurs travaux font partie de la collection permanente du MoMA.
Site web : http://www.auger-loizeau.com
blog : http://crapfutures.tumblr.com

Rocio Berenguer, artiste
Née en 1987 en Espagne, installée en France depuis 2012, Rocio Berenguer s'intéresse aux grands enjeux et mutations de notre monde contemporain - parmi lesquels l'évolution des espaces de liberté individuelle au sein de notre société, la place des technologies dans notre quotidien, les questions d'écologie... Que ce soit dans Homeostasis#V2, autour du dialogue entre l'humain et l'intelligence artificielle, dans Ergonomics, inspiré par l'univers des start-up, G5, autour des menaces qui pèsent sur l'avenir de l'humanité et de la diversité des espèces, ses créations sont des fictions prospectives qui explorent la possibilité d'un «autre demain». S'y lisent aussi, en creux, nos névroses contemporaines.    
www.rocioberenguer.com

Yoan Ollivier, designer
Associé de l’agence Vraiment Vraiment, où il est chargé de la prospective et de design fiction, Yoan Ollivier est diplômé de l’École Nationale Supérieure de Création industrielle. Le coeur de sa pratique est tourné vers l’évolution des pratiques administratives et des missions des agents de collectivités territoriales. Passionné de science- fiction et d’anticipation, il accompagne la Chaire d’innovation publique ENA/ENSCI dans la conception de ses programmes de recherche. 
Il est membre actif du réseau de prospective de la Métropole du Grand Lyon depuis 2014, où il questionne les pratiques de gestion administrative ou les thèmes de la ville intelligente. Soucieux du la perception collective de l’administration publique (entre menace, inutilité et providence)  il combine animation collective et apport de la science-fiction pour interroger la mise en oeuvre des formations « innovation »dans la sphère publique. En 2019, il anime un cycle de réflexion prospective AP2042, qui interroge la représentation collective de la réforme des institutions françaises.
 

Modération : Estelle Hary, designer
Estelle Hary est designer et doctorante en design au sein du RMIT University et affiliée au Centre de recherche en design (ENS Paris-Saclay / ENSCI - Les Ateliers) travaillant sur les liens entre design et algorithmes. Elle travaille également au sein de la CNIL et a co-fondé le studio Design Friction qui explore des futurs possibles afin de mieux comprendre les problématiques d'aujourd'hui liées aux technologies. 
Avec le Labo Arts & Techs de Stereolux, elle a co-construit le cycle "Vivre les algorithmes"

Table ronde organisée avec le soutien du Réseau Université de la Pluralité
Le Réseau Université de la Pluralité (U+) est une organisation ouverte et internationale dont la mission est de connecter les personnes et les organisations qui mobilisent les ressources de l’imaginaire pour explorer d’autres futurs.

 

Ce cycle est organisé en collaboration avec Estelle Hary, designer et doctorante en design au sein du RMIT University et affiliée au Centre de recherche en design (ENS Paris-Saclay / ENSCI - Les Ateliers) travaillant sur les liens entre design et algorithmes.

Ce cycle est également organisé en partenariat avec l’association Ping et le Digital Design Lab de l’École de design Nantes Atlantique.   

          

 

cycle