Logo Stereolux

Textiles intelligents : les usages d’aujourd’hui et de demain

Les textiles intelligents élargissent le champ de création des designers depuis des décennies. Pourtant, le marché est encore aujourd’hui à l’orée de cette révolution. Encore confidentiels ou connus seulement de quelques curieux, des dizaines voire des centaines de projets combinant science, technologie et création voient le jour grâce au travail et à la persévérance de créateurs révolutionnaires. A l’aube de cette nouvelle vague, se pose la question des usages : phénomène temporaire ou réelle mutation de notre rapport au vêtement ?
/ Noémie Balmat - Clausette Magazine 

Les premiers champs d’application de l’innovation textile auxquels on pense sont le militaire et le médical. Historiquement, la plupart des innovations textiles ont eu lieu dans le domaine militaire. Intégrées dans les vêtements eux­mêmes ou dans le matériel annexe (tentes, sacs…), les technologies parent les soldats de super pouvoirs. A l’image de la compagnie britannique Intelligent Textiles Ltd (ITL)​, créée par Asha Thompson et Stan Swallow, qui combine l’ingénierie électronique, le design et le tricot. En tissant l’électronique à l’intérieur du tissu, Asha et Stan cherchent à aller plus loin que la simple intégration de circuits dans leurs vêtements. La firme travaille actuellement sur un nouveau projet, Spirit, un wearable destiné à l’armée américaine et US Marines. Il a été pensé pour être modulable, évolutif, intuitif et invisible.

Quant au domaine médical, il constitue un usage privilégié : monitoring des patients à travers des capteurs intégrés aux textiles (smart tshirts biométriques permettant d’analyser l’état de santé du patient) et bientôt des capteurs faits de tissus, qui permettront de fabriquer des vêtements intelligents sans hardware. Ce que cela signifie concrètement ? Désormais les informations relatives aux constantes biomédicales sont captées par les textiles et transmises par des communications sans fil aux autorités compétentes, selon une équipe de chercheurs canadiens de l'université Laval à Québec. Autre exemple, plus concret dans la vie de tous les jours, pensez à vos matelas, draps et coussins. Imaginez qu’ils puissent vous donner votre état de santé et vous recommander des exercices, vous donner des conseils personnalisés selon votre état de repos. L’innovation textile recèle de nouvelles pépites pour la médecine ! Les sportifs, quant à eux, peuvent également bénéficier de ces innovations pour améliorer leurs entraînements, veiller sur leurs blessures en ayant un rapport détaillé de leur état physique et ainsi utiliser la technologie pour être au top de leur performance. Autre usage, pour ceux qui ont des enfants : le monitoring pour bébés. Imaginez un baby­phone qui non seulement vous transmet le son autour de votre bébé, mais vous enverrait également ses données vitales, pour vous permettre de savoir, en temps réel, dans quel état de santé se trouve votre enfant, mais aussi de l’anticiper.

La fonction même du vêtement n’a pas, ou très peu évolué depuis des centenaires. Et pourtant, les innovations textiles pourraient d’ores et déjà nous permettre de nous parer plus efficacement contre les variations de température : que ce soit contre la chaleur, ou le froid. Aujourd’hui, c’est le domaine sportif qui utilise ces innovations et offre ces nouveaux usages au grand public : Nike, Adidas, ou pour les plus modeux Elie Tahari et Lipsi London, qui s’inscrivent dans la tendance du activewear fashion. En travaillant des tissus à haute performance, les marques mixent les icônes vétérantes telles que le Lycra spandex, le Supplex, le Tencel et le MicroModal au sein de leurs collections activewear modernes, grâce notamment aux nouvelles générations de micro­fibres évacuant la sueur, résistant à la chaleur, aux propriétés anti­bactériennes et à séchage rapide. Ou comment rester fraîche et stylée après un entraînement.

Enfin, et depuis bientôt une trentaine d’années, les textiles intelligents sont présents dans le secteur de la beauté, sous l’appellation cosméto-­textiles. A l’époque, on pouvait trouver des foulards Hermès contenant des microcapsules parfumées qui libéraient leur fragrance durant quelques jours, se souvient Delphine Viguier, directrice générale de Lascad et initiatrice en 2011 des shortys Mixa, dans une interview pour Marie­Claire. Dim a également tenté sa chance avec des collants hydratants ou amincissants, et depuis les choses évoluent, l’innovation textile prend de l’ampleur. Soutien­gorges et sous­vêtements gorgés d'actifs raffermissants (copaïba et élémi), collants anti­cellulite, tshirts anti­UV et même des jeans amincissants !

Plus qu’une tendance, l’innovation textile a autant sa place dans nos armoires que les smartphones dans nos poches. Bien qu’encore gadget pour la plupart des projets à date, ces textiles intelligents laissent présager bien des progrès dans les secteurs médical, militaire mais aussi et surtout, ce qui nous intéresse nous grand public, dans la beauté et l’habillement. Personnellement, je suis prête à recevoir mes super pouvoirs !