Logo Stereolux
Arts numériques Publié le 30/03/2016

Prix digital choc 2016

Prix Digital Choc 2016
pour la jeune création en arts numériques

Les festivals Scopitone (porté par Stereolux) et Digital Choc (organisé par l’Institut français du Japon) organisent le deuxième prix Digital Choc, pour la jeune création en arts numériques. L’artiste lauréat japonais (une personne), se verra donner l’occasion de se rendre 2 semaines en France, à Nantes, pour un court séjour de résidence, et de présenter son travail à l’occasion du festival Scopitone 2016. Il sera sélectionné par un jury de professionnels, commissaires des différents festivals partenaires de Digital Choc.

Conditions de candidatures :
– Nationalité japonaise. Résidant au Japon. Moins de 40 ans au 1er avril 2016.
– Candidat pouvant s’exprimer en anglais ou en français.

Date limite de candidature :
– le dimanche 24 avril 2016 à minuit (heure japonaise) à l’adresse suivante :
digitalchoc@institutfrancais.jp
Attention : seules seront éligibles les œuvres n’ayant pas encore été exposées hors du Japon.

Annonce du lauréat : 
– début juin 2016

Jury :
– Cédric Huchet (directeur de la programmation du festival Scopitone)
– Yukiko Shikata (commissaire indépendante / AMIT (Art, Media & I, Tokyo)
– Seiichi Saitô (Rhizomatiks / Media Ambition Tokyo)
– Samson Sylvain (responsable de la programmation du festival Digital Choc)

Thème : 
« Intelligence artificielle » ?

Calendrier de création / d’exposition :
– du 12 au 21 septembre 2016 : résidence de création à Nantes
– du 21 au 25 septembre 2016 : présentation de l’œuvre dans le cadre du festival Scopitone
– février / mars 2017 : présentation de l’œuvre dans le cadre du festival Digital Choc

Conditions :
– bourse de l’Ambassade de France / Institut français du Japon / Digital Choc : 2000 euros (couvrant le voyage et les frais de séjours sur place)
– bourse Scopitone pour la production de l’œuvre : 3000 euros (hors matériel présent sur place)

 

Crédit photo : Senseless drawing bot, created by So KANNO et Takahiro YAMAGUCHI (Stereolux 2015)