Logo Stereolux
Musique Publié le 16/05/2018

The Legendary Tigerman sort les griffes pour Indigènes

L'homme-tigre légendaire, adepte d’un blues moite et fauve, a le rock'n'roll dans le sang. Attendez-vous à un road trip initiatique sous une chaleur torride, secoué par les pulsations d’un saxo virtuose sur la scène du festival Indigènes le 1er juin ! En attendant, la bête de scène rode sur les routes de sa tournée française, et nous livre ses coups de coeur et ses inspirations. 

Pour faire rugir le rock'n roll comme tu sais si bien le faire, où puises-tu l’inspiration ?

Je suppose que tout m'inspire, c'est cool d'être toujours prêt à être surpris par une chanson ou un riff... Mais aussi de chercher l'inspiration, de jouer de la guitare tous les jours, d'essayer d'écrire tous les jours. Voir beaucoup de concerts, de films, d'art, pour toujours essayer de regarder en dehors de soi... C'est très important.
 

Tu es en pleine tournée française, quel rapport entretiens-tu avec le public français ?

J'adore jouer en France, je fais des tournées en France depuis de nombreuses années et j'ai toujours pensé que le public français Rock'n'Roll était génial. Vous voyez tous les âges, des gens qui savent ce qu'ils écoutent et sont prêts pour le ROCK & ROLL !!!!
 

Tu as choisi de travailler ton album avec Johnny Hostile, avec quel autre artiste français aimerais-tu collaborer ?

Il y a beaucoup de choses que j'aime, The Dø, La Femme, Hifiklub, Clara Luciani... 
Mais pour moi, c'était vraiment important de faire mixer Misfit par Johnny Hostile. Il a cette toute nouvelle approche du rock'n'roll dont j'avais besoin. C'était également génial d'enregistrer l'album dans le Joshua Tree Desert, au Rancho de La Luna. Dave Catching est lui aussi une vraie inspiration.

  

   

Johnny Hostile, The Dø, La Femme, Hifiklub

 

Tu fais partie de la scène rock indie portugaise que le festival Indigènes a choisi de mettre à l’honneur. Si tu devais nous faire découvrir 3 projets de cette scène locale qui t’inspirent, ce serait lesquels ?

Je choisirais Keep Razors Sharp, Sean Riley, The Mighty Sands.
 

D’autres projets internationaux qui tournent en ce moment dans tes oreilles quand tu es sur la route ?

J’écoute le dernier album de Josh T. Pearson record and Black Rebel Motorcycle Club, Nick Cave, The Poppers, Suicide, P.J. Harvey, Savages.