Logo Stereolux
Musique Publié le 28/03/2019

La vraie-fausse interview de Ko Ko Mo par Voyou

Deux groupes nantais en pleine ascension, deux release parties consécutives, même si l'un est pop et l'autre rock, on était sûr que croiser Voyou avec KO KO MO allait donner un mélange drôle et tendre <3

 

Voyou : Salut les gars, pour commencer j’aimerais bien vous demander ce que c’est la question relou qu’on vous pose tout le temps, et qu’est-ce que vous répondriez vraiment sans ménagement et sans filtre, quitte à choquer l’opinion publique ?

KO KO MO : Alors ? KO KO MO ? Ce nom là vous vient bien des Beach Boys ? La belle question relou !
Et notre réponse est souvent que c’est le prénom d’un chien belge.
 

Ça fait quoi d’être le nouveau plus gros groupe de rock à Nantes ? Ils sont pas dèg Elmer Food Beat et Tragédie ? 

Depuis quand Elmer Food Beat fait du rock ? Et Tragédie c’est bien la chanson des Bee Gees ? 
C’est quand même bien cool pour un artiste de représenter le rock dans sa ville natale.


C’est quoi le truc le plus rock que vous ayez jamais fait ? 

Changer de sexe et se teindre les cheveux en blond et décrocher l’album Rock de l’année aux dernières Victoires de la musique.
 

D’ailleurs, est-ce que vous prenez un maximum de drogue ?

Nous avons arrêté le lait depuis plus de deux ans car ça nous rendait trop méchants et on s’est donc mis au Gin Tonic depuis.
 

Si vous aviez quartier libre pour organiser ce que vous voulez, où vous voulez, comme vous voulez à Nantes, vous feriez quoi ? 

Une partouze avec Michel Sardou dans l’éléphant Place du Commerce un dimanche matin sous la pluie. 
Et après, un concert unplugged dans l’opéra Graslin avec l’ONPL.  ️
 

Je ne vous ai jamais vu sur scène mais j’ai regardé beaucoup de vidéos live, qu’est-ce que j’ai pas encore vu qui me mettrait au tapis si je venais vous voir en concert ? 

Tu n’aurais pas la possibilité de toucher nos cheveux pleins de sueur si tu ne viens pas nous voir sur scène. Mais surtout, KO KO MO est avant tout un groupe de live. Nous improvisons tout le temps, chaque concert est unique aussi bien pour le public que pour nous. Et les gens le ressentent.


Une fois je vous ai croisés à l’opéra Graslin, est-ce que c’est bon pour la crédibilité rock d’aller à l’opéra de nos jours? 

Si tu savais ce qu'on écoute dans le tour bus ! Ça va de Reignwolf à Johnny Hallyday en passant par Voyou.


Je vous fais des bisous.

Et nous te faisons des gros bisous aussi.