Logo Stereolux

Game and the City 2015

Game and the city

Du 27 février au 1er mars 2015, les 35 participants au challenge créatif Game & The City se sont amusés à détourner du mobilier urbain de l'agglomération nantaise (prêté par Abris Service). Un abri-bus, un banc, un poteau d'arrêt de bus, un panneau publicitaire et une poubelle ont été enlevés à leur trottoir et transformés en jeux vidéos, objets ludiques et connectés...

Découvrez le fruit de 54h d'ébullition !

LE PLANIMÈTRE (PANNEAU PUBLICITAIRE) : DRAW MAGIC

A mi-chemin entre Pictionnary, Draw it et l'Ardoise magique, le planimètre transformé de « Draw magic » propose aux curieux de dessiner un sujet donné (chat, lac, ...) pour le faire deviner aux passants.

 

 

 

L'ABRI-BUS : NID

Sorte de Pokemon géolocalisé, « Nid » fonctionne avec une application smartphone qui permet de capturer un petit animal et de le faire voyager d'abris-bus en abris-bus. Il colonise alors petit à petit des quartiers nantais et impose sa race (hibou ou singe), puis évolue pour devenir plus influent...

 

 

LE BANC : PAE

Un banc est fait pour se reposer... partant de ce postulat, le groupe travaillant sur ce projet a imaginé un banc devenant poste d'observatoire, interactif et ludique. Mobilier urbain nocturne, le banc invite les passants à s'asseoir avec un jeu de lumière. Une fois assis, le curieux se retrouve plongé dans une explosion de lumière qu'il contrôle avec les mouvements de ses pieds, mettant en relief le paysage et l'architecture qui l'entoure.

 

LE POTEAU D'ARRÊT DE BUS : PANORA'ME

« Panora'me » propose de prendre de la hauteur dans les photos selfies ! Avec une caméra posée en haut du poteau dans un petit boitier, le projet propose aux touristes de prendre une photo selfie avec des effets. Placés à des lieux stratégiques, il permet de créer des cartes postales virtuelles pour mettre en valeur un lieu. Une application encouragerait les plus joueurs à explorer la ville en trouvant les autres caméras et en collectionnant les photos.

 

 

LA POUBELLE : TOTEM

Ce projet détourne une poubelle en la transformant en jeu musical. A la manière du fameux jeu de mémoire « Simon », la poubelle produit une mélodie et les passants doivent la re-jouer en appuyant sur des touches situées sur le sol. Une application permet de connaître le résultat du mime et d'enregistrer les scores.

 

 

Merci aux partenaires de l'évènement

             

     

 

Sur le web