Logo Stereolux
Labo Arts & Techs Publié le 03/09/2018

Cartographie générative : le studio Chevalvert lance une exploration collaborative

Les 20 et 21 septembre, pendant Scopitone, le studio Chevalvert vous invite à rejoindre le projet collaboratif Wip Map. Votre objectif ? Contribuer à la création de bases de données graphiques pour créer des cartes collectives. 

COMMENT EST NÉ projet Wip Map ET COMMENT ÉVOLUE-T-IL ? 

Les notions de terrain, de paysage, de cartographie sont présentes dans un bon nombre des projets du studio, que cela se matérialise en design graphique ou sous la forme d'installations interactives comme avec Wip Map.

Durant l’été 2017, nous avons commencé à esquisser l'idée d’un générateur de cartographie qui puisse également fonctionner à plusieurs participants et permettre une évolution constante : Wip Map (Wip pour Work in progress) est né. Par la suite, nous avons pu le présenter à différents types de publics et faire évoluer le programme grâce aux retours des utilisateurs. 

Wip Map a fait partie des expositions "Dessiner aujourd'hui" à la Maison des Arts plastiques Rosa Bonheur (avec le soutien du Lavoir Numérique), "La fête du code créatif" au Centre Pompidou et nous avons mené une série d'ateliers à la Gaîté Lyrique en lien avec l'exposition "Capitaine Futur et la Supernature". 
Nous avons adapté le projet pour chacune de ces manifestations tout en conservant le cœur du concept de Wip Map.
 

 

Cette adaptabilité du dispositif est stimulante : Wip Map peut être tour à tour un plotter connecté à une interface avec laquelle les utilisateurs vont venir dessiner des cartographies sur papier, une vidéo projection multi-participants sur laquelle un groupe d'explorateurs va venir dévoiler ce monde inconnu, ou encore un atelier plus "manuel" avec papier, crayon et des activités pour se familiariser avec les codes cartographiques.

  

 


Comment avez-vous adapté Wip Map pour le workshop à Scopitone ? 

Pour le workshop à Stereolux nous sommes en train de faire évoluer l'outil en un générateur de cartes collectives qui sera ouvert aux contributions graphiques des participants. 
Avec cette base de données enrichie par les participants et l'interface de génération de cartes conçue par Chevalvert, nous pourrons créer une collection de cartes qui sera disponible en ligne et qui pourra continuer à évoluer et s'enrichir après le workshop.

 

Connectez-vous l'ensemble des cartes créées pour construire un projet global ? 

Tout à fait, c'est justement l'idée de la plateforme que nous sommes en train de développer pour le Labo Arts & Techs de Stereolux. Notre intention est que chacun puisse contribuer à la base de données graphiques avec laquelle l'utilisateur pourra générer une carte et ainsi étoffer la collection en ligne de cartes Wip Map.