Logo Stereolux

MAR. 30 mai 20H30

Concert

Thomas Azier + 1ère partie

STEREOLUX Salle Micro Organisateur : Stereolux Electro Pop Placement libre debout
12€
16.60€
Tarif sur place 17€

le mot du programmateur

Ce jeune Néerlandais installé à Berlin avait fait ses débuts à Scopitone il y a quatre ans. Son deuxième album devrait être celui de la consécration. Sa pop-soul électronique et futuriste de crooner troublant y fait de glaciaux ravages.

Thomas Azier (Hol)

Il y a quelque chose en lui de Bowie à l'époque de sa trilogie berlinoise : le même désir de fuir pour se (re)trouver, la même envie de se réinventer et de prendre des risques, le même perfectionnisme – sans compter la même beauté troublante, la même silhouette spectrale, le même raffinement. Le jeune Néerlandais s'est lui aussi installé à Berlin pour mieux s'isoler, entouré seulement de ses instruments et de son ordinateur, travaillant sans relâche pendant des années pour parvenir à modeler un univers sombre et sensuel. Le résultat ? Une soul futuriste et mélancolique, une pop électronique au groove transi, ou bien encore ce qu'il nomme lui-même du « DDR'n'b » (en référence à l'ancienne Allemagne de l'Est et son imagerie si joyeuse) – et une sensibilité de crooner. Propulsé par Woodkid et Stromae dont il a assuré les premières parties, et par un premier album, Hylas, à la beauté glaciale, qui a fait couler beaucoup d'encre (le deuxième ne saurait tarder), l'ancien solitaire connaît une notoriété qui ne doit qu'à son – peu commun – talent.