Logo Stereolux
Gratuit carte
jeu. 26 janv. 2023 20H30

Stereotrip Milan : Pinhdar · I’m Not A Blonde · Used To Be Apes

Terminé
STEREOLUX Salle Micro Placement libre Debout
Organisateur : Stereolux

Stereotrip vous emmène en balade du côté de Milan, où en dehors de leurs célèbres clubs de foot ( L’Inter et l’AC), il existe aussi une scène indé pop rock psyché active et prolifique. Petit aperçu avec le duo mixte art-rock Pinhdar, le duo new wave I’M Not A blonde et le combo rock psyché Used To Be Apes.

Incontournable et prolifique : la scène musicale de Milan fait parler d'elle

Avant la soirée, un petit apéritif aux saveurs italiennes sera servi : arancinis, focaccias, panettone et castagnaccio (gâteau typique milanais à base de farine de châtaigne et de fruits secs), sans oublier le limoncello... Rendez-vous dès 20H00 ! 

Illustration principale : Flavie Roux

Stereotrip Milan

Milan, ce sont des incontournables : le foot, l'escalope, les voitures, le Duomo et La Cène, les lacs, la mode, les fantômes des Sforza, les scandales politico-financiers feuilletonesques...  Mais Milan c'est également le label Spittle Records, un festival jazz de renom, la Scala, une étape essentielle du clubbing européen, une scène rock psyché underground très active sur la scène internationale et une modernité à tous crins. On dit aussi – infox ? légende urbaine ? – qu'on y trouve les meilleures pizzas d'Italie. Mais n'allez pas dire ça à un·e Napolitain·e.

PINHDAR (IT)

Pinhdar, c'est un duo – elle au clavier et au chant, lui à la guitare –, formé après que les deux eurent quitté leur précédent groupe, le très indie rock Nomoredolls. Sur scène, Alessandro Baris (Joycut, A Toys Orchestra) les accompagne à la batterie.

Mais leur premier album était-il à peine sorti que paf la Covid – mais qu'à cela ne tienne, cette (pas) drôle de période sert de catalyseur à leur créativité qui s'étoffe et s'intensifie jusqu'à prendre la forme d'un nouvel album, Parallel (produit par Howie B) : soit un art-rock aux accents trip-hop et new wave emmené par un chant tour à tour éthéré et tellurique et des atmosphères sombres et planantes qui disent (entre autres) le désarroi contemporain.

 

 

I’M NOT A BLONDE (IT)

Il y a quelque chose d'oxymorique dans ce duo italo-américain : un sérieux programmatique, comme en témoigne son dernier projet en date et en deux parties antithétiques (les EP Welcome Shadows et This is Light), doublé d'une esthétique très minimaliste, le tout contrebalancé par de franches envies de rigolade pince-sans-rire et complice. Soit une electropop raffinée aux influences 80’s et 90’s, synthés en apesanteur sur rythmiques sèches, arpèges de guitare aux tonalités new wave, une dualité assumée entre ombres et clarté, désirs et craintes, blondeur et brunitude.

Used to be apes (It)

Que l'homme « descende du singe », c'est entendu.

Qu'il évolue vers le crabe, comme le prétend le trio milanais, cela se discute.

Que, dans l'intervalle – et toujours selon le même trio –, il soit bien dommage de demeurer humain, force est de reconnaître que ce n'est pas entièrement faux.

En attendant donc le prochain stade de notre évolution biologique, les trois garçons pratiquent avec ferveur le garage psyché rock mais pas que : ne s'interdisant rien, allant dans le sens de leurs envies musicales, avec quand même pas mal de fuzz et de larsens, et une furia tout italienne.