Logo Stereolux
Terminé

JEU. 20 sept. 20H00

Concert

Sabrina & Samantha - Elena Sizova - Carla Dal Forno - Borusiade - Sapphire Slows

LE PÔLE ETUDIANT

LE PÔLE ETUDIANT Organisateur : Stereolux - Le Pôle Etudiant Electro House Techno Placement libre debout

Gratuit

Sabrina & Samantha (FR / Ed Banger) - Live

Si ce nouveau duo a si bien fait démarrer notre année 2018 avec l’excellent titre Kheops, c’est peut-être parce que les deux types qui le composent ne sont pas nés de la dernière pluie. Laurent Bardainne (Poni Hoax, Limousine et Supersonic) et Julien Briffaz (Tëkel, Bot’Ox) n’ont plus rien à prouver et ça se sent : Sabrina & Samantha, libéré de tout carcan, insère de l’expérimentation sur le dancefloor, prouvant qu’on peut encore faire des tubes avec des inspirations anachroniques, et que prendre le contrepied de la plupart des productions du moment est une riche idée. Et quel groove !

Elena Sizova (BY / Wémè Records) - DJ set

En semaine, elle est prof d’ingénierie à l’Université nationale technique de Minsk. Met-elle un peu de son savoir professionnel dans la musique qu’elle crée, et joue le week-end ? C’est bien possible. Elena Sizova, DJ et productrice que l’underground européen s’arrache, membre du duo ovni Radio Rituel qu’elle forme avec Blackmoon77, n’a visiblement pas prévu de faire de concessions : sa vision de la techno, analogique, qu’on pourrait presque qualifier de « kraftwerkienne », et en tout cas très mentale, fascine par les ambiances anachroniques qu’elle réussit à installer. Une maîtresse du temps qui, à coup sûr, prendra un malin plaisir à le dérégler pour nous.

Carla Dal Forno (AU / Blackest Ever Black) - Live

Est-ce electro, pop, ambient ou expérimental ? Ces termes se côtoient rarement, sauf chez cette jeune Australienne qui, lasse d’avoir joué avec la moitié des groupes de la scène underground de Melbourne, s’est mise à composer en solo. Si Carla Dal Forno teinte ses morceaux d’une esthétique post-punk (penchant dark), c’est bien son talent créatif qui intrigue. De sa musique quasi spectrale émerge une vraie sensibilité pop, mais ses morceaux pourraient se contenter d’une simple guitare sèche pour rayonner. Carla joue avec les dissonances, l’écho surdimensionné et les textures de ses inquiétantes mélodies pour nous plonger dans une dimension jusqu’alors inconnue.

Borusiade (RO / Cómeme) - Dj Set

Si elle réside aujourd’hui à Berlin, c’est depuis sa ville natale de Bucarest que Miruna Boruzescu s’est frayé un chemin dans l’univers du clubbing européen, où elle était l’une des très rares femmes à évoluer au sein de la balbutiante scène de la capitale roumaine, au début des années 2000. Après trois années passées derrière les platines, elle saute le pas et passe à la production, sculptant peu à peu un univers sonore sombre mais néanmoins mélodique, chargé en basses, dégageant une atmosphère et une pression impressionnantes. Elle a désormais rejoint Cómeme, label de l’incontournable Matias Aguayo, et on lui doit l’excellente série de mixes The Dreamcatcher, qui a forgé sa réputation récente : elle seule semble maîtriser le délicat point d’équilibre entre techno industrielle et house moite et tropicale. Une plongée en terrain inconnu.

Sapphire Slows (JP / Kaleidoscope) - Live

Pop fantomatique, electronica en apesanteur, techno de chambre futuriste ? Impossible de définir le son de Sapphire Slows, qui dit avoir trouvé sa voie artistique après la série de tremblements de terre qui ont secoué son Japon natal en 2011. Pour recevoir les compliments de Mike Paradinas, alias µ-Ziq, entre autres pontes de la musique électronique, Kinuko Hiramatsu a dû réussir ce que peu de musiciens arrivent à faire aujourd’hui : ne pas se soucier de la façon dont ses pairs produisent de la musique, et ne jamais s’imposer de limites. Son premier album, Allegoria, sorti en 2013, ou le plus récent Time, en attestent : Sapphire Slows s’est forgé un espace-temps créatif rien qu’à elle, truffé de mélodies incroyables, jamais entendues ailleurs. Une perle rare.