Logo Stereolux
dim. 24 oct. 2021 14H30

Resonance Festival : THOM B. · Tomoko Sauvage

Terminé
Stereolux salle Micro
Organisateur : Abstrack

Abstrack, collectif associatif depuis 10 ans, entretient un lien singulier à la musique. A travers notre expérience de la fête nous avons pu explorer la perception sensorielle du son par le corps. Nous sommes allés à la rencontre de ce lien et avons pu constater l’harmonie qu’il est possible de créer au sein d’un groupe d'individus par le pouvoir de la musique et l’intention de la partager ensemble. Ces découvertes nous ont amené à questionner les différentes dimensions de la musique : philosophique et politique, scientifique, thérapeutique, sensitive… ainsi que ses utilisations à travers le monde.

Au-delà de la dimension purement festive de la musique, il y a aussi le pouvoir de celle-ci à ré-enchanter le monde. Elle permet ainsi l’évasion, pousse l’imaginaire et le rêve à grandir en chaque individu. La graine du festival Résonance, plantée il y a plusieurs années, nourrit de confiance et rendue indispensable par le contexte actuel, a germé.

C’est l’occasion de proposer un univers musical que nous avons peu eu l’occasion de représenter, celui de l'ambient, de la musique méditative, et qui a pourtant tant alimenté les propositions d’Abstrack.

Le Resonance festival, première édition, se construira comme un chemin doux et soigné à travers plusieurs salles emblématiques de Nantes. Elles seront repensées pour l'occasion comme des cocons où assises et allonges seront proposées pour faire vivre cette musique entièrement.

THOM B. (Fr)

Thom B est un musicien qui mélange synthèse modulaire, field recording et expérimentations sur K7 pour arriver à ses fins. Sa musique est vaporeuse, à la croisée du drone, de l'ambient et de la musique expérimentale. Il vous plongera dans des voyages faits de sons, de nappes, de mélodies lointaines et pleines d'échos.

TOMOKO SAUVAGE (Fr / JP)

Depuis une dizaine d'années, Tomoko Sauvage (JP/FR) joue le "waterbowls", un "synthétiseur  naturel" de son invention, assemblant l'eau, la céramique et l'électronique. Les gouttes, les vagues et  les bulles avec lesquelles elle joue résonnent dans les bols d'eau, sont amplifiées par des  hydrophones (microphones subaquatiques) et provoquent des feed-back (larsen) formant des drones  ondulants et des harmoniques naturels au gré de la résonance du lieu. En investissant des matières  primordiales à travers des gestes ludiques, Sauvage improvise et interagit avec l'environnement où  le jeu tient un équilibre délicat entre l'aléa et la maîtrise.  

Les performances de Tomoko Sauvage ont été présentées dans les festivals et les institutions tels  que Maerz Musik (Berlin), Centre Popidou Metz, Roskilde Festival, Nyege Nyege Festival  (Ouganda), V&A Museum (Londres) et Riga International Biennial of Contemporary Art. Ses  compositions sont éditée chez Shelter Press (Musique Hydromqntique, 2017) et bohemian drips  (Fischgeist, 2020). Nombreuses émissions de radio (France Musique, Deutschlandfunk Kultur) ont  été consacrées à sa musique. Son installation sonore a été présentée à Sharjah Art Foundation (UAE) et à Galerie Chantal Crousel (Paris). En 2011, Sauvage a conçu une nouvelle série de bols en  porcelaine lors de sa résidence à La Pommerie en collaboration avec le CRAFT, Centre Recherche  de Céramique à Limoges.