Logo Stereolux

JEU. 8 nov. 20H30

Concert

Odezenne + Moussa

STEREOLUX Salle Maxi Organisateur : Stereolux Chanson Hip hop
Le concert d'Odezenne initialement prévu en salle Micro est déplacé en salle Maxi. Les horaires et tarifs restent inchangés. Les billets précédemment achetés restent valables. Pour toute question n'hésitez pas à contacter la billetterie.
17€
21.60€
Tarif sur place 23.00€

Indomptable et indépendant, le trio bordelais développe un son aux idées larges (chanson, hip-hop, electro...). Un western urbain âpre et sans codes, entre désenchantement et surréalisme, cynisme et spleen vertigineux. Un univers en liberté.

Odezenne (Fr)

Lancinant, têtu, le flow s'accroche aux parois poisseuses d'une écriture crue et disruptive, chaos organisé d'images hallucinées et de collisions surréalistes : les compos sont aisément identifiables, symptomatiques d'un groupe qui n'a pas sa langue dans la poche et n'en fait qu'à sa tête (avec son propre label, sa chaîne YouTube qui engrange les millions de vues comme les parlementaires accumulent les privilèges, et son approche inédite du booking).

Depuis OVNI et Dolziger Str. 2, les Bordelais ont bâti un univers singulier, à base de refus des compromissions et d'esprit frondeur et fantasque ; goûtant au gré de leurs envies à l'electro, à la pop, au hip-hop, à la chanson. C'est cet éclectisme, signe des temps et manifeste artistique, qui garantit leur liberté d'inspiration et les situe en dehors des carcans habituels du rap. Dérangé à coup sûr, brumeux et névrotique, mais également romanesque et versatile, l'univers d'Odezenne illustre parfaitement l'adage qui veut que, pour inventer, il faut penser à côté.

Moussa (Fr)

Après avoir fait du rock durant son adolescence, ce multi-instrumentiste s’est initié aux joies de l’électronique et de la production maison. Un musicien au profil encore mystérieux qui fait partie de cette génération indépendante où le Do It Yourself règne en maître. Pour Cabrioli, son premier titre, sorti il y a quelques mois, ce Parisien d’adoption réconcilie le phrasé à la Gainsbourg et des sons futuristes à la Daft Punk, cumule allitérations, rimes poétiques et métaphores d’un romantisme brut et surprenant. Il se définit comme un "chercheur d’or, qui creuse jusqu’à trouver la pépite, ou plus précisément jusqu’à l’inventer ou la modeler à la manière d’un alchimiste.”
A suivre de très près.