Logo Stereolux
Terminé

VEN. 20 avr. 20H00

Concert

Lorenzo + Odor

STEREOLUX Salle Maxi Organisateur : Stereolux Rap Placement libre debout
Le foodtruck Paws (hot-dog) vous attendra sur la terrasse pour vous régaler !
17€
21.60€
Tarif sur place 22.00€

le mot du programmateur

Ille-et-Vilaine style ? Affreux, sale et vilain ? Lorenzo aime le mauvais goût et la provoc, mais surtout le second degré, où la dérision est reine et lui empereur du sale, Pikachu loufoque et hilarant...

Lorenzo (Fr)

Internet aurait-t-il tué le rap ? Les règles du game sont largement court-circuitées, et à présent tout est question de buzz, de nombre de vues et, encore plus récemment, de trolling. Dans ce domaine, Lorenzo est passé maître, comme il est passé du collectif Columbine au projet solo, avec la même aisance qu'il a à aligner les punchlines qui claquent et à rouler des splifs de deux mètres de long. Celui qui s'est autoproclamé « empereur du sale » s'est inventé un personnage à la mesure de ses délires – mégalo, salace, provocateur, drôle aussi ; trollant à tout-va, brandissant son bob Pikachu comme un panache blanc ; multipliant les vidéos loufoques (pour ne pas dire débiles), utilisant son rap comme arme de dérision massive. Car tout est dérisoire, à commencer par son propre personnage. Or, si tout est dérisoire, seul demeure un relativisme absolu dans lequel se dilue la notion de vrai (« Si c'est marqué sur Internet, c'est peut-être faux mais c'est peut-être vrai », dixit Orelsan). Et si rien n'est vrai, tout est permis. Lorenzo, prophète nietzschéen ?

Odor (Fr)

Odor est un jeune rappeur angevin, membre du label Cool.Calm.Collect / Good Revenge Uptown et du collectif  Pen Soul Case. Peaufinant sa technique au sein de son équipe, il construit son propre univers dans le paysage du rap français. Inspiré d'artistes comme Ichon, Manu Crook$ ou Makala, Odor nous propose un rap personnel, sans langue de bois. Sa trap mi-gangsta mi-consciente repose sur des instrus très soignés aux ambiances sombres et des textes qui ne se contentent pas de rimes faciles. Il commence à se faire une place dans le rap game, la preuve, il défendra les couleurs des Pays de la Loire à la finale du Buzz Booster en mai à Marseille !